Tout savoir sur le châtaignier

Le châtaignier ou châtaignier commun est un arbre à feuilles caduques de la famille des fagacées. Il produit des fruits : les châtaignes. Lorsqu’il est en nombre sur un territoire délimité, il forme une châtaigneraie. Vous souhaitez tout savoir sur le châtaignier ?

Tout savoir sur le châtaignier : Exigences

Ce grand arbre à cime étalée, qui dépasse souvent 10 m de hauteur, ne pousse que dans les sols acides dont le taux de calcaire ne dépasse pas 4%. Il préfère les terres silico-argileuses légères et très bien drainées.

Il est parfaitement rustique mais ne produit abondamment que dans les régions a été suffisamment chaud.

Tout savoir sur le châtaignier : Multiplication

Les variétés sont propagées par marcottage ou, plus fréquemment, par greffage en flûte sur franc obtenu par semis (greffe d’un anneau d’écorce portant un oeil, exécutée en avril).

Tout savoir sur le châtaignier : Taille

Elle se limite à la formation d’une “tête” bien équilibrée au début de la végétation et à d’éventuels élagages ensuite, pour éliminer les branches en encombrant la ramure.

Les vieux sujets peuvent être “recépés” en coupant le tronc près de terre ; ils émettent alors de nouveaux rejets vigoureux à partir de la souche.

Tout savoir sur le châtaignier : Particularités

La “maladie de l’encre” décime cette espèce dans certaines régions, notamment lorsque les conditions de milieu ne lui sont pas pleinement favorables. Évitez de planter le châtaignier lorsque tel est le cas.

Tout savoir sur le châtaignier : Variétés

On cultive surtout les variétés de marrons qui sont des châtaignes améliorées, à fruits plus gros, non divisés intérieurement par des cloisons.

Elles correspondent à des types régionaux :

  • Marron Doré de Lyon
  • Marron de Redon
  • Marron de Savoie
  • Bournette

On cultive aussi le marronnier chinois (Castanea mollissima) caractérisé par son faible développement et sa résistance à la maladie de l’encre.

Ne dépassant guère 5 à 6 m de hauteur, il est décoratif par son beau feuillage brillant et ses chatons de fleurs. Il produit rapidement des fruits de bonne qualité.

Tout savoir sur le châtaignier : Récolte

Les branches les plus proches peuvent être « gaulées », c’est à dire secouées avec un long bâton, pour faire tomber les châtaignes. Pour les autres, le mieux est d’installer un filet pour ramasser un maximum de châtaignes qui ne seraient pas tombées au sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *