Tout savoir sur l’aubergine

Plante annuelle originaire de l’Inde, atteignant 80 cm de hauteur en climat chaud. Tige dressée, ramifiée, portant de grandes feuilles oblongues, d’un vert grisâtre, à pétiole souvent épineux. Fleurs violettes. Vous souhaitez tout savoir sur l’aubergine ?

Les fruits qui constituent la partie comestible sont de grosses baies charnues renfermant de très nombreuses graines. Selon les variétés, elles sont plus ou moins ovoïdes ou, au contraire, allongées en forme de massue.

Leur épiderme lisse et brillant est de couleur violet foncé ou pourpre-noir chez les variétés les plus cultivées mais il en existe aussi à peau jaune, blanche ou panachée.

Tout savoir sur l’aubergine : Graines

Type de graines : plates, arrondies, jaunâtres.

Nombre de graines au gramme : environ 250 graines.

Temps de levée : levée en 6/8 jours à 20/25°C.

Rendement : un gramme permet d’obtenir 100 à 120 plants. Le rendement atteint une vingtaine de fruits par pied dans le Midi ; 4 à 8 en climat type Ile-de-France.

Tout savoir sur l’aubergine : Particularités de la végétation

C’est une plante des régions chaudes qui ne prospère bien que dans le Midi. Cependant, des variétés hâtives donnent des résultats satisfaisants jusqu’en région parisienne.

Tout savoir sur l’aubergine : Sol – Fumure

L’aubergine préfère les terres de consistance moyenne, fraîches en profondeur et copieusement enrichies en humus.

En pleine terre, à l’automne précédant la culture, enfouissez, lors du bêchage, 4 à 5 kg/m² de fumier ou compost bien décomposé. Ajoutez à cette fumure organique 100 g/m² d’engrais de fond.

Si vous devez utiliser un sol artificiel pour une culture sur couche ou en conteneur, composez un mélange par moitiés de terre de jardin et de terreau de fumier, additionné de 50 g d’engrais de fond par brouettée.

Tout savoir sur l’aubergine : Culture

Durée de la culture : 4 à 5 mois entre semis et récolte selon température locale.

Semis

Semez en terrine, graine par graine, en espaçant ces dernières de 2 à 3 cm, dans du terreau de semis.

Dans le Midi et le Sud Ouest, ce semis est réalisable dès fin février sous châssis ou tunnel plastique non chauffé, ou à partir d’avril en plein air.

Dans toutes les autres régions, semez au début de mars, en serre ou dans la maison, à température de 20°C au moins.

Repiquage

Un mois plus tard environ, lorsque les jeunes plants ont développé 5 à 6 feuilles, empotez-les individuellement en godets de 8 à 10 cm de diamètre emplis d’un mélange par moitiés de terre et terreau. Placez-les en attente sous châssis ou en serre.

Un rempotage en pots de 12 ou 13 cm de diamètre peut être nécessaire si la plantation doit être différée au-delà du moment où les racines commencent à tapisser le pourtour des mottes. Ce “feutrage” est en effet un obstacle à une bonne reprise et retarde la production.

Avant de mettre ces plants en place à leur emplacement définitif, “endurcissez” ceux qui sont abrités en serre ou sous châssis par une aération aussi abondante que possible.

Plantation

Plantez dès que les dernières gelées ne sont plus à craindre (floraison du cytise Aubour, cytise laburnum et de l’aubépine) et lorsque la température moyenne atteint 12 à 13°C, soit à la fin de mai en Ile-de-France.

Dans le Midi, cette mise en place ne pose pas de problème particulier. Espacez les plants de 60 x 60 cm.

Ailleurs, réduisez cet écartement à 40 x 40 cm et enterrez la base de la tige pour provoquer l’émission de racines supplémentaires.

Réservez aux aubergines un endroit du jardin où elles bénéficieront du microclimat le plus favorable : au pied d’un mur exposé au sud par exemple.

Vous pouvez aussi avantageusement planter sous tunnel plastique ou en serre. Dans ce dernier cas, si la plantation en pleine terre est impossible, cultivez vos aubergines en conteneurs de 25 à 30 litres, dans un mélange par moitiés de terre et terreau.

Taille

Une taille raisonnée est indispensable pour obtenir une bonne fructification.

  • Au départ ne conservez que la tige principale de chaque plante et supprimez les pousses secondaires qui naissent près de sa base.
  • Dès qu’apparaît la première fleur, écimez la tige au-dessus d’elle et laissez se développer les 3 ou 4 plus belles pousses qui naissent à l’aisselle des feuilles inférieures. Supprimez toutes les autres et celles qui pourraient croître ensuite.

Les 3 ou 4 branches ainsi obtenues fleurissent à leur tour : laissez à chacune deux fleurs et taillez au-dessus de la feuille surmontant ces dernières. Une pousse naîtra à cette extrémité : conservez-la à titre de “tire sève” pour bien alimenter les fruits.

Chaque plante peut ainsi porter un maximum de 6 à 8 fruits. L’expérience vous dira si elle peut les nourrir et s’il faut les conserver tous ou en supprimer en fonction de votre climat.

Entretien

Arrosez copieusement par temps sec et paillez le sol en le recouvrant d’une couche de fumier à demi décomposé, tontes de gazon, etc… pour y conserver l’humidité.

Tout savoir sur l’aubergine : Fertilisation

Dès que les fleurs sont fécondées et que les jeunes fruits commencent à se former, ajoutez tous les 10 jours à l’eau d’arrosage un engrais complet, soluble, riche en potasse (par exemple, engrais tomates).

Tout savoir sur l’aubergine : Récolte

Avant maturité complète, en coupant leur pédoncule à l’aide d’un sécateur.

Tout savoir sur l’aubergine : Utilisations

On consomme les fruits cuits, farcis, frits ou grillés.

Tout savoir sur l’aubergine : Variétés

Violette de Barbentabe : Amélioration de l’aubergine longue hâtive. Fruit allongé en forme de massue, long de plus de 20 cm, de couleur violet noir brillant. Variété précoce.

Galine hybride F1 : Fruit noir brillant. De toute première qualité, cette variété bénéficie de la vigueur des hybrides F1. Très bonne conservation après cueillette.

Avan hybride F1 : Cette variété très précoce donne de magnifiques fruits allongés, brillants et bien fermes. Sa résistance aux maladies permet de limiter les traitement et ainsi de mieux respecter la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *