Tout savoir sur la tétragone cornue

Plante basse à tiges étalées et ramifiées longues de 60 cm à 1 m, garnies de feuilles nombreuses, épaisses et charnues. Fleurs petites et verdâtres. Fruit cornu, dur et lignifie. La tétragone remplace avantageusement l’épinard pendant les mois les plus chauds dans les terrains secs et arides où celui-ci réussit mal. Elle ne craint ni la chaleur, ni la sécheresse. Cette plante est également connue sous le nom d’épinard de Nouvelle-Zélande. Vous souhaitez tout savoir sur la tétragone cornue ?

Tout savoir sur la tétragone cornue : Graines

Nombre de graines au gramme : Environ 10 à 12 graines.

Temps de levée : Celle-ci commence, dans de bonnes conditions de chaleur, après une huitaine de jours. Il y a lieu, de plus, pour obtenir une bonne germination, de faire tremper les graines dans l’eau pendant 24 heures, juste avant de les semer.

Rendement : Le rendement peut atteindre 3 kg de feuilles au m².

Tout savoir sur la tétragone cornue : Sol – Fumure

La tétragone demande une terre riche et bien fumée. Enfouissez au labour 4 kg/m² de fumier et complétez avec de l’engrais de fond à raison de 80 g/m².

Tout savoir sur la tétragone cornue : Culture

Semez fin mars, sous abri chauffé, en godets, à raison de 3 graines chacun.

Mettez en place en mai lorsque les gelées ne sont plus à craindre, en poquets remplis de terreau, distants de 80 cm en tous sens. Ménagez une cuvette autour du pied et paillez. Sarclez et arrosez copieusement pour obtenir de larges feuilles et retarder la montée à fleurs.

Pincez la hampe florale dès son apparition. Semez en mai, en place, en poquets remplis de terreau, à même écartement que ci-dessus.

Tout savoir sur la tétragone cornue : Récolte

Feuille par feuille au fur et à mesure des besoins, de juillet à octobre pour les semis réalisés fin mars, et d’août à octobre, pour ceux réalisés en mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *