Tout savoir sur la chélidoine

La chélidoine est une plante qui pousse spontanément en Europe. Souvent oubliée, elle n’est pas appréciée à sa juste valeur et se fait traiter comme une adventice par les jardiniers. Pourtant, elle présente un magnifique feuillage mat et bleuté rehaussé par ses fleurs d’or. Continuez pour tout savoir sur la chélidoine.

Tout savoir sur la chélidoine : caractéristiques

  • Noms communs : chélidoine, herbe aux verrues, grande éclaire
  • Nom latin : chelidonium majus
  • Famille : papavéracées
  • Type de plante : plante au feuillage décoratif
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : caduc
  • Hauteur : 30 à 60 centimètres
  • Multiplication : semis, division
  • Résistance au froid : élevée
  • Type de sol : argileux, calcaire, sableux, caillouteux, humus
  • PH : alcalin, neutre

La chélidoine est une vivace herbacée à vie courte. Elles se trouvent naturellement en Europe, sur les bords des chemins, le long des murs ou à l’orée des bois. Elle pousse en tige noueuse et dressée, cylindrique et poilue. Elle contient un suc de couleur or ou mandarine. Le feuillage est irrégulièrement découpé, les feuilles inférieures sont pétiolées et celles placées au sommet sont sessiles. Les racines cylindriques, elles, sont charnues et chevelues. La floraison a lieu de mai à août et se caractérise par de petites fleurs jaunes aux pétales disposés en croix. Elles possèdent de nombreuses étamines de même couleur que les pétales. L’ovaire fécondé se change en capsule appelée silique. Ses graines attirent les fourmis qui dispersent les semences en semis spontanés. La chélidoine est une plante toxique à ne pas ingérer, cependant, son suc jaune est utilisé pour lutter contre les verrues et les cors.

Tout savoir sur la chélidoine : planter

  • Installez la chélidoine en tous sols tant qu’ils sont frais et drainés
  • Semez au printemps ou en automne
  • Nettoyez votre sol en retirant les adventices et les cailloux
  • Recouvrez les graines avec 1 centimètre de terre ordinaire
  • Eclaircissez à 30 centimètres lorsque les plantules possèdent 3 ou 4 feuilles

planter :

  • Installez les plants au printemps
  • désherbez au préalable
  • N’ajoutez ni compost ni autre matière organique
  • Faites tremper la motte dans une bassine d’eau durant quelques minutes afin de la réhydrater
  • Creusez un trou de trois fois le volume de la motte
  • Plantez et rebouchez le trou
  • Arrosez

Tout savoir sur la chélidoine : entretien

  • Laissez vivre les semis sans assistance
  • Paillez vos pieds
  • Renouvelez ce paillage fin juin
  • Supprimez les fleurs fanées afin d’éviter les semis spontanés

Une réponse sur “Tout savoir sur la chélidoine”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *