Tout savoir sur l’églantier

L’églantier est un arbre majestueux peu connu du grand public. Mais aussi trompeur que cela puisse paraître, ce n’est pas l’arbre qui produit des glands. Ne vous faites pas avoir ! Venez découvrir la face cachée de cet arbuste plein de surprises ! Continuez pour tout savoir sur l’églantier.

Tout savoir sur l’églantier : les caractéristiques

  • Noms communs : Eglantier, Rosier des chiens
  • Nom latin : Rosa canina
  • Famille : Rosacées
  • Type de plante : Arbuste, arbuste à fleurs, arbuste fruitier, plante comestible, arbuste fruitier, autres plantes médicinales, Petits fruits
  • Feuillage : Semi-persistant, caduc
  • Hauteur : 1 à 5 m
  • Multiplication : Semis, bouturage, marcottage
  • Résistance au froid : Résistante 
  • Type de sol : Sol argileux, sol calcaire, sol sableux, sol caillouteux, humus 
  • PH : Sol alcalin, sol neutre

En réalité, l’églantier est une des espèces de rosier la plus courante en Europe. C’est un petit arbre sauvage qui pousse facilement. Il est composé de petites fleurs et de petits fruits décoratifs. Comme la plupart des rosiers, il est composé de petites épines charnues.

Pouvant atteindre jusqu’à 5 m de haut, il possède de petites fleurs de 5 pétales roses ou blanches avec au centre, de longs pistils jaunes plus communément appelées Églantine.

Il produit aussi de petits fruits communément appelés « gratte-cul », rouges, de formes ovoïdes. Ils ne sont pas dangereux mais non comestibles car ils provoquent de grandes irritations dans la gorge lors de l’ingestion. 

Tout savoir sur l’églantier : le semer 

L’églantier n’a pas de réel attention à mettre en avant lors de sa plantation. 

Résistant au froid, il peut résister à des températures négatives jusqu’à 20°C. Pour lui permettre de bien pousser, il est favorable de le planter au soleil ou dans un coin mi-ombragé. Il s’adapte aisément à tous types de sol.

À noter que dernier est aussi idéal, comme talus ou en haie de jardin. 

Tout savoir sur l’églantier : l’entretenir 

Il est important de bien arroser les semis une fois plantés sur les premiers mois et tout au long de la première année. Dans un second temps, au printemps ou en été, l’églantier nécessitera une à deux tailles par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *