Quoi faire au verger et en cultures florales entre mi-février et fin mars ?

Le printemps n’est pas encore arrivé et il y a toujours de forts risques de gelée, cependant il est tout de même temps de se remettre au travail dans votre jardin, afin de l’aide à reprendre vie ! Alors quoi faire au verger et en cultures florales entre mi-février et fin mars ?

Quoi faire au verger et en cultures florales entre mi-février et fin mars : Verger

Plantez

Achevez toutes les plantations dès que possible et tuteurez les arbres tiges.

Taillez

Dès le début de la période, terminez la taille de fructification des pommiers, poiriers, groseilliers, framboisiers. Taillez ensuite la vigne puis les arbres à noyau.

Traitements

Combattez les insectes nuisibles et les maladies cryptogamiques, très vulnérables durant cette période, par des traitement appropriés.

Arbres à pépins : Appliquez un produit à base dhuile blanche type “Traitement d’hiver”.

Arbres à noyau : Utilisez de la bouillie bordelaise.

Travaux divers

Évitez de biner ou labourer le sol, ce qui augmente le risque de gelée blanche.

Quoi faire au verger et en cultures florales entre mi-février et fin mars : Fleurs

Le sol n’est pas encore suffisamment réchauffé pour assurer une germination rapide des graines, attendez donc la période suivante pour engager les cultures florales de pleine terre.

Semez sous abri chauffé

  • Sous châssis, maintenez une température du sol de 18 à 20°C.
  • Sous serre ou tunnel, réglez le chauffage au minimum à 6-7°C.
  • A l’intérieur de la maison, utilisez une mini-serre chauffante, placée à bonne exposition.

Fleurs à massifs : Semez en mini-serre chauffée, après le 15 mars. Dès que les plants sont manipulables, repiquez-les en bacs plastiques, puis rempotez-les en godets de 8 cm, et placez-les sous châssis ou tunnel. La plantation en pleine terre se fait après les dernières gelées.

Fleurs pour potées : Semez en mini-serre chauffé. Dès que les plants sont manipulables, repiquez-les en bacs plastiques, puis rempotez-les en godets de 10-12 cm et placez-les sous tunnel ou châssis.

Plantez sous abri chauffé

Bulbes et tubercules à floraison estivale : Plantez-les en pots afin de démarrer leur végétation.

Plantez en place

Plantez lorsqu’il ne gèle pas celles qui n’ont pas été mises en place à l’automne et celles provenant des semis d’automne en pépinière.

Forcez les floraisons

Bulbes à fleurs : Continuez à forcer leur floraison en les rentrant au chaud (12 à 15°C au moins si possible), et par fournées successives pour échelonner les floraisons.

Azalées, astilbes en pot qui séjournent dehors : Rentrez-les dès le début de la période pour avancer leurs floraison.

Fleurs annuelles semées en automne et hivernées sous châssis : Si, à la fin de cette période, vous les abritez sous serre, elles fleuriront dès la fin avril.

Soignez vos pieds mères de boutures

Augmentez progressivement l’arrosage des plantes ayant hiverné dès qu’elles montrent des signes de reprise.

Raccourcissez les tiges de chaque touffe à 10 cm et placez-les en sol chauffé par une résistance électrique en serre ou serre-tunnel. Cette opération aura pour effet de provoquer l’émission de nouvelles pousses qui pourront être utilisées comme boutures.

Quoi faire au verger et en cultures florales entre mi-février et fin mars : Rosiers

Dernières plantations

Achevez la plantation des rosiers en “racines nues” : pralinez les racines, taillez très court, buttez les plants et arrosez copieusement.

Si le démarrage de la végétation est long, continuez à soigner les plants demeurés latents (arrosage 3 à 4 litres par sujet et par semaine).

Taille

Lorsque les bourgeons commencent à se développer, taillez les rosiers plantés depuis un an ou plus. Taillez court pour les sujets peu vigoureux (3 branches taillées à 2 à 3 yeux) et long pour les sujets très vigoureux (4-5 branches taillées à 4 à 5 yeux).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *