Quoi faire au potager de septembre aux premières gelées ?

Le mois de septembre marque la fin de l’été, mais il fait encore bon et on peut même parfois profiter d’un agréable été indien. Les nuits sont plus fraîches, mais ce n’est qu’en octobre que l’automne arrive vraiment. Les journées raccourcissent et le froid arrive, il faut d’ailleurs se préparer aux premières gelées en fin de période. Les précipitations sont en général en hausse, c’est une période plus humide : brouillard, pluie, etc… Les feuilles mortes vont joncher le sol, et la végétation commence à entrer en phase de repos. Alors quoi faire au potager de septembre aux premières gelées ?

Quoi faire au potager de septembre aux premières gelées : Semez en place

  • Cerfeuil tubéreux : la germination aura lieu en février-mars.
  • Choux-fleurs : vous les repiquerez un mois plus tard sous abri.
  • Fèves : en situation bien exposée. Protégez les semis par des châssis ou des tunnels en hiver.
  • Mâche : jusqu’au 15 octobre. Protégez-la au besoin en novembre par un voile d’hivernage pour faciliter la récolte par temps de gel.
  • Pois : semez à bonne exposition, dans le Midi, le Sud-Ouest et l’Ouest de la France, les variétés précoces à grain rond.

Quoi faire au potager de septembre aux premières gelées : Semez sous abri

  • Carottes : sous châssis ou tunnel plastique froid.
  • Laitues pommées de printemps et romaines : sous châssis ou tunnel froid en pépinière. Vous les repiquerez en novembre sous tunnel plastique à froid et planterez de décembre à mars.

Quoi faire au potager de septembre aux premières gelées : Plantez en place

  • Ail blanc : en terre saine, légère et très perméable, dès le début de la chute des feuilles.
  • Choux : plantez les plants issus des semis d’août-septembre, en terrain sain et bien exposé. Enterrez-les presque jusqu’au coeur, au fond des légers sillons pour les protéger du froid.
  • Laitues pommées d’hiver : mettez en place les plants issus des semis d’août-septembre, en situation abritée.
  • Oignons blancs hâtifs et oignons de couleur : plantez le produit des semis d’août, en octobre.

Quoi faire au potager de septembre aux premières gelées : Plantez sous abri

  • Fraisiers : sur plastique noir, et protégez-les avec un châssis ou un tunnel plastique pour préparer une récolte hâtive pendant l’hiver.
  • Laitues pommées de printemps et romaines : plantez les produits des semis d’août-septembre que vous abriterez sous châssis ou tunnel plastique à froid.

Quoi faire au potager de septembre aux premières gelées : Travaux divers

  • Artichauts : labourez le carré pour faciliter leur buttage. Buttez, puis protégez-les avec un tunnel plastique. Aérez le plus souvent par beau temps.
  • Asperges : coupez puis brûlez les tiges. Aplanissez les buttes.
  • Cardons : liez-les début octobre, et entourez-les de papier d’emballage doublé de plastique aéré à l’extérieur pour faciliter leur blanchiment. Buttez leur pied d’environ 50cm. Dès qu’il y a risque de gel, transplantez-les en cave avec leur motte ou recouvrez-les avec un châssis ou un tunnel en plastique doublé de plastique à bulles. Vous pourrez les conserver jusqu’en mars en les nettoyant régulièrement.
  • Cerfeuil tubéreux : stratifiez les graines, que vous sèmerez en février-mars, lorsqu’elles commenceront à germer.
  • Chicorées witloof (endives) : arrachez les racines issues des semis de mai-juin, enjaugez-les après les avoir laissées sécher une semaine pour les “mettre en repos”.
  • Choux : conservez une partie des plants sous châssis pour combler les “manques” éventuels en février. Couchez les choux d’hiver sur le sol, la tête tournée vers le Nord.
  • Choux-fleurs tardifs : protégez les plants issus des semis de février à avril avec un voile d’hivernage et un châssis ou un tunnel.
  • Choux-brocolis : buttez les pieds et pendant les grands froids, protégez-les avec de la paille ou 2 à 3 couches de voile d’hivernage.
  • Navets : rentrez en cave ou mettez en silo avant le 15 novembre les navets restants en terre à cette époque. Les navets d’hiver complètement enterrés pourront être arrachés plus tard.
  • Pissenlit : buttez-les afin de les faire blanchir.
  • Tomates : abritez-les fin septembre à l’aide d’un plastique ou cueillez les fruits et rentrez-les à l’abri du froid quel que soit leur degré de maturité.
  • Carottes : dans l’Ouest et le Sud-Ouest, protégez avec un tunnel plastique, de la paille ou des feuilles sèches de platane, les carottes semées en juillet pour passer l’hiver en pleine terre et pouvoir les consommer au printemps.
  • Céleri : buttez en octobre après avoir lié les feuilles et rentrez-les à l’abri dès la fin du mois. Ils peuvent être levés en mottes en placés sous châssis ou tunnel froid (notamment ceux semés tardivement). Protégez avec de la paille ou du voile d’hivernage ceux qui seraient laissés momentanément en pleine terre.
  • Oseille : recouvrez les vieux pieds de châssis ou tunnels froids pour faciliter la récolte en hiver.
  • Persil : recouvrez les vieux pieds avec un châssis ou un tunnel pour prolonger la récolte.

Une pensée sur “Quoi faire au potager de septembre aux premières gelées ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *