L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B

Nous vous invitons dans cette série à découvrir, lettre par lettre, les principales espèces et variétés de fleurs que vous pourrez intégrer dans votre jardin. Aujourd’hui, l’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B !

L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B comme Bacopa

Plante retombante ornée d’une multitude de petites fleurs blanches ou bleues de juin à octobre. A utiliser en potée ou en suspension. Exposition ensoleillée.

L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B comme Balsamine

Fleurs doubles, nombreuses, de coloris très frais et très variés, allant du blanc au violet en passant par le rouge. Elles sont disposées autour des tiges charnues, ramifiées en pyramide et à l’aisselle des feuilles. Quelque peu cachées par ces dernières, elles sont mieux dégagées dans les espèces extra-doubles, naines et vigoureuses.

Attrait : Floraison de juin à octobre, même en situation ombragée.

Sol / Exposition : Sols riches, bien fumés et frais, en situation ombragée.

Culture : Facile. Semez1. En avril sous abri, repiquez sous abri et mettez en place fin mai/juin. 2. En avril-mai, en pépinière bien exposée, repiquez en pépinière au midi et mettez en place en juin à 40 cm d’écartement pour les variétés hautes et à 20-25 cm pour les variétés naines. En cours de culture, arrosez très copieusement en période de sécheresse.

Utilisation : La balsamine est une des meilleures fleurs annuelles pour la décoration estivale des endroits ombragés où elle s’associe bien aux bégonias tubéreux et aux impatiens. Les variétés naines peuvent se cultiver en pot.

Variétés : Balsamine Camélia extra-double. Hauteur 60 à 80 cm. La fleur a la perfection de forme des fleurs de camélia. Elle présente une grande variété de coloris. Balsamine double naine “Tom-Pouce”. Plante ne dépassant pas 25 cm, à fleurs moins grandes que dans la variété à fleur de camélia mais très dégagées du feuillage.

L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B comme Bégonia

Le genre Begonia comprend de nombreuses espèces différentes par leur taille, mode de culture, ou intérêt décoratif. Les classifications botaniques sont complexes et nous ne citerons que les principales espèces utilisées dans les jardins.

D’autres, non rustiques, sont d’excellentes plantes de serre ou d’appartement ; elles ne sont pas traitées ici. Parmi les bégonias de plein air, nous distinguerons ceux qui ne produisent pas de tubercules et dont la multiplication se fait couramment par semis, et les bégonias tubéreux.

L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B comme Bégonias se multipliant par semis (annuels)

Les variétés actuelles sont dérivées des Begonias gracilis, à rameaux frêles et à nombreuses petites fleurs, et des Begonias semperflorens, en général un peu plus hauts, à fleurs plus grandes mais moins nombreuses.

Attrait : Floraison abondante de juin aux gelées. Plantes basses pour massifs, bordures, jardinières…

Sol / Exposition : Terres légères ayant reçu une bonne fumure organique. Les variétés actuelles supportent bien le soleil mais prospèrent également à mi-ombre.

Culture : Méticuleuse au début. Les graines, très fines, demandent un semis délicat, et le repiquage est, lui aussi assez minutieux.

  1. Semez en janvier-février, en terrine et à l’intérieur, et ne recouvrez pas les graines qui ont besoin de lumière pour germer.
  2. Gardez au chaud (18 à 25°C) et conservez l’humidité avec une plaque de verre posée sur la terrine. Mais évitez les excès d’humidité et essuyez chaque jour l’eau qui se condense sur la vitre.
  3. La levée a lieu en 8 jours. Retirez alors la vitre et tenez à l’abri du soleil.
  4. Repiquez les petites plantules dans un terreau de repiquage ; procédez délicatement, avec une spatule en bois. Terminez par un arrosage léger à la pomme fine. Maintenez à une température proche de 15°C.
  5. Enfin, lorsque les jeunes plants sont assez développés, ils seront repiqués en godets individuels et placés sous châssis.
  6. Mettez en place au jardin fin mai, et maintenez le sol frais surtout par fortes chaleurs.

Utilisation : Massifs, plates-bandes, bordures, potées et jardinières.

Variétés : Des coloris de feuillage différents, un port compact ou au contraire, souple et aéré, occupant d’avantage de surface au sol.

  • Atlanta écarlate : Grosses fleurs. Hauteur 25 cm.
  • Bella Vista varié : Mélange de coloris mis en valeur par un feuillage vert foncé. Hauteur 20 cm.

Semez des graines très fines : Utilisez un terreau spécial semis, léger et finement tamisé. Tassez le légèrement et humidifiez le avant le semis. Pour éviter les semis trop denses, mélangez les graines avec un peu de sable fin, et placez le tout dans une feuille de papier pliée en deux que vous tapoterez légèrement pour faire tomber les graines.

L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B comme Bégonias tubéreux (vivaces)

Les bégonias tubéreux que nous connaissons résultent de nombreux croisements à partir des espèces d’origine découvertes en Amérique du Sud et, pour cette raison, ils sont parfois dénommés bégonias hybrides.

La souche tubéreuse est un tubercule plus ou moins gros, arrondi, brun, noirâtre et, en général, déprimé au centre. Cette face concave est, en fait, le dessus du bulbe.

Les fleurs sont simples, semi-doubles ou doubles suivant les espèces et plus ou moins grandes.

On classe les différentes races selon la forme des fleurs et le port des plantes.

Culture : Facile. Nous n’évoquerons pas la multiplication par semis ou bouture, réservée aux professionnels.

  1. Procurez-vous vos tubercules dès le mois de mars, afin de les mettre en végétation : pour cela, vous les placerez, à peine enterrés, dans un mélange de terreau et de sable, ou de tourbe humide, dans une caissette au chaud en bord de fenêtre. Posez les tubercules de façon à ce que la face qui porte les yeux (souvent un peu en creux), soit orientée vers le haut.
  2. Les pousses apparaîtront au bout de quelques semaines, et vous pourrez les mettre en terre lorsque les gelées ne sont plus à craindre, en sol riche, enterrés de 3 cm et espacés de 25 cm.
  3. La floraison se produit alors dès juillet et, si vous arrosez soigneusement, se prolonge jusqu’aux gelées.
  4. Arrachez ensuite les bégonias, laissez sécher les tubercules quelques jours à l’abri du gel, et stockez à l’abri, après les avoir nettoyés.
  5. La plantation peut aussi se faire directement au jardin, au mois de mai, sans mise en culture préalable à la maison. La floraison sera alors plus tardive.

Utilisation : Les bégonias tubéreux à grosses fleurs et pendula sont parmi les meilleures espèces florales pour la garniture des emplacements ombragés ou exposés au nord, tandis que les bégonias Bertini et Multiflores s’accommodent mieux des situations plus ensoleillées. Tous se cultivent en pots et jardinières et garnissent bien les balcons et terrasses peu ensoleillés.

Astuces : Il arrive que les tubercules soient particulièrement creux sur leur face supérieure, surtout après plusieurs années de culture. Plantez-les alors en position inclinée, afin que l’eau ne stagne pas dans les cavités, ce qui risque d’entraîner une pourriture. Les tubercules de bégonias Bertini vermillon, aplatis, grossissent vite et supportent d’être multipliés par division ; il faut alors faire une coupe franche en s’assurant qu’il y a des bourgeons sur chacun des fragments. Il est aussi indispensable de laisser sécher la coupe à l’air avant plantation.

Bégonias tubéreux à grosses fleurs doubles

Les fleurs sont plus ou moins doubles, souvent pleines et globuleuses, à pétales entiers ou découpés. On y trouve :

  • Des bégonias doubles aux coloris purs et vifs.
  • Les bégonias Florida, amélioration des précédents, avec au coeur de la fleur, une espèce de trompette formée par les pétales centraux.
  • Les bégonias Prima Donna, aux fleurs géantes (jusqu’à 15 cm) et pétales finement frangés.
  • Les variétés “Bouton de Rose” (jaune ou blanc), “Fleur de Camélia” (rose bordé de blanc) et “Marmorata” (écarlate strié de blanc).

Bégonias tubéreux à grandes fleurs simples

On y trouve essentiellement :

  • Les bégonias crispa marginata : fleurs de 4-5 cm, blanches ou jaunes, avec des pétales épais aux bords frisés et soulignés d’un liseré rouge.

Bégonias tubéreux multiflores à fleurs doubles

Fleurs plus petites et bien plus nombreuses, sur des plantes naines et bien compactes, avec de petites feuilles. Plus résistants au soleil que ceux à grosses fleurs. On y trouve :

  • Les bégonias maxima, jaunes, rose ou rouges, bien vigoureux.
  • Les bégonias “La Suisse” (écarlate à feuillage rouge), “Le flamboyant” (rouge) et “Fabiola” (petites fleurs très doubles, rose carmin).
  • Les bégonias Non-Stop, très florifères et compacts, aux fleurs doubles de grosseur moyenne (8-9 cm) blanches, jaunes, orange, rose ou rouges.

Bégonias tubéreux multiflores à fleurs simples

Ce sont surtout les bégonias Bertini, bien résistants au soleil, dont le coloris vermillon est encore cultivé bien que donnant une plante assez haute (40 cm), et à laquelle on préfère les différents coloris du Bertini compact, plus trapu et tout aussi florifère.

Bégonias tubéreux pendula

Avec leurs tiges allongées et retombant souplement, ils conviennent bien à la décoration des fenêtres et balcons à mi-ombre. On y trouve :

  • Les bégonias pendula à fleurs plus ou moins doubles.
  • Les bégonias pendula “Sensation” (fleurs très doubles et globuleuses, pendantes).
  • Les bégonias pendula “Cascade” (fleurs un peu moins grandes et moins doubles que les précédentes).
  • Les bégonias pendula “Dragon Wing” TM (feuilles oblongues vert brillant et fleurs portées par de longues tiges souples et ramifiées).

L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B comme Belle de Jour

Haute de 35 cm, cette plante à tiges rameuses, étalées, dressées à leur extrémité, a des fleurs en entonnoir évasé, semblables à celles du Volubilis. Il en existe des variétés à fleurs unicolores, d’autres à fleurs panachées (un coloris sur les bords, le centre blanc et le fond de la gorge jaune). On trouve les tons bleu, violet, rose, rouge et blanc. Les fleurs se referment la nuit.

Attrait : Plante très rustique, fleurissant bien sans soins particuliers de juillet à septembre.

Sol / Exposition : Tous terrains ensoleillées. Résiste bien au climat maritime.

Culture : Très facile. Semez directement en place, d’avril à mai, à raison de 4 à 5 graines tous les 30 cm. Arrosez pour faciliter la levée et laissez en touffes. Cette plante ne demande ensuite aucun soin particulier mais ne supporte pas le repiquage.

Utilisation : Pour bordures, massifs bas mais également rocailles, plates-bandes, pots et jardinières.

L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B comme Belle de Nuit

Considérée comme annuelle, la belle de nuit est vivace par ses racines tubéreuses. Plante buissonnante, à tiges ramifiées hautes de 60 à 80 cm. Fleurs en entonnoir évasé, dans les coloris blanc, jaune, rouge ou panaché, s’épanouissant de juillet aux gelées, mais ne s’ouvrant qu’en fin d’après-midi pour se refermer dans la matinée.

Attrait : Très décorative par son feuillage et sa floraison vespérale multicolore. Très agréablement odorante.

Sol / Exposition : Tous sols, même en situation peu ensoleillée. Supporte le climat maritime.

Culture : Semez en mai directement en place et éclaircissez à 40 cm. Arrosez copieusement en été. Le semis en pépinière en avril-mai est possible, mise en place fin mai. Les souches tubéreuses peuvent être arrachées à l’automne et conservées comme celle du dahlia jusqu’au printemps suivant mais le semis est tellement aisé que ce mode de culture est peu employé.

Utilisation : Massifs, près de la maison ou d’une terrasse pour profiter, en plus des couleurs, du délicat parfum qu’exhalent les fleurs à la tombée du jour.

L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B comme Benoîte

Benoîte “Borisii”

Coussin compact de 30 cm de haut. Fleurs rouge orangé, très lumineuses.

Benoîte “Mrs Bradshaw”

Plante à tiges dressées, ramifiées, hautes de 50 à 60 cm, assez grêles et portant, de fin avril à juillet-août, des fleurs semi-doubles, rouge feu de 4 à 5 cm de diamètre.

Attrait : Vivace, très florifère.

Sol / Exposition : Tous terrains mais préfère les terres légères. Toutes expositions.

Culture : Semez en mai-juin et repiquez les jeunes plants en pépinière à l’ombre. La mise en place se fait à l’automne à 30 cm d’écartement. Il est possible aussi de diviser les touffes.

Utilisation : En groupes dans les massifs de plantes vivaces. Très belles fleurs à couper.

L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B comme Bidens

Plante retombante, très florifère, donnant de juillet à octobre, une multitude de petites fleurs jaune d’or très décoratives. Donne de bons résultats en jardinières en association avec des pétunias retombants, des géraniums ou des verveines.

Attrait : Croissance rapide, une profusion de petites fleurs élégantes et résistantes aux intempéries.

Sol / Exposition : Bonne terre riche, à exposition ensoleillée.

Culture : Semez en février-mars en caissette, repiquez et mettez en place en mai.

Utilisation : Suspensions, jardinières, premier plan de massifs.

Variétés : Il existe aussi un bidens vivace à grandes fleurs ainsi qu’une variété à fleurs doubles.

L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B comme Bletilla

Appelé aussi orchidée terrestre. Plante touffe à rhizomes charnus blancs, de forme ovoïde. Feuilles vertes, effilées, plissées et dressées, du centre desquelles émerge une tige de 25 cm portant au moins 6 fleurs de 5 cm de large. La floraison a lieu en août.

Attrait : Belles fleurs rose carminé d’orchidées, à l’aspect inattendu.

Sol / Exposition : Sols argilo-calcaires, bien drainés, en situation abritée et semi-ombragée.

Culture : La plantation a lieu au printemps. Elle s’effectue à partir de rhizomes commercialisés avec les bulbes. Il est possible et souhaitable de laisser la plante en place mais il est alors nécessaire, dans les régions froides, de couvrir les souches pendant l’hiver avec de la tourbe ou des feuilles mortes. Culture en pot possible : plantez (ou rempotez) en mars.

Utilisation : Décor original de zones semi-ombragées.

L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B comme Brachycome

Plante à tiges très rameuses, puis dressées, de 20 à 30 cm de hauteur, à feuilles découpées en lanières. Les fleurs terminales, bleu intense, apparaissent de juin à septembre. Il en existe des variétés : bleu franc, blanc, rose.

Attrait : Plante élégante, intéressante surtout dans le coloris bleu. Floraison abondante.

Sol / Exposition : Tous sols meubles, à bonne exposition.

Culture : 1. Semez en septembre en pots que vous hivernerez sous châssis ou tunnel. Mettez en place fin avril à 25/30 cm d’écartement. Floraison de mai à août. 2. Semez en mars sous abri, repiquez de même et mettez en place en mai. Floraison de juin à août. 3. Semez en avril-mai directement en place. Eclaircissez à 25 cm. Floraison de juillet à septembre.

Utilisation : La végétation tapissante du Brachycome le destine particulièrement à la plantation en bordures ou en tapis, associé à des fleurs de taille plus élevée.

L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B comme Brodiaea

Plante à feuilles étroites et rubanées. Fleurs en forme d’étoile, groupées au sommet de tiges dressées de 40 à 50 cm.

Attrait : Floraison printanière d’avril à juin.

Sol / Exposition : Sols sains, frais, en situation ensoleillée, abritée. Redoute les hivers très rigoureux.

Culture : Plantez les bulbes de septembre à décembre, à 6 ou 8 cm de profondeur et à 15 cm d’écartement. Dans les régions à hivers rigoureux, couvrir le sol de paille ou de feuilles mortes. Il est préférable de laisser les bulbes en place pendant plusieurs années. Ils formeront de très belles touffes.

Utilisation : Massifs, plates-bandes, rocailles, fleurs coupées. Culture en pot possible.

Variété : “Queen Fabiola” à fleurs bleu-mauve intense plus grandes et insérées de manière plus lâche au sommet des tiges.

L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B comme Browallia

Plante très grande fleur bleue ou clochette marine ne dépassant pas 30 cm, à port légèrement pyramidal, au feuillage vert foncé. Grandes fleurs bleu pur à large gorge blanche. Très belle plante ornementale.

Attrait : Sa floraison bleu intense, de juin à octobre.

Culture : 1. Semez en mars-avril sous abri, repiquez de même et mettez en place fin mai à exposition chaude et à 30 cm d’écartement. Il est possible de cultiver le browallia en pot. 2. Des boutures faites à l’automne en serre permettent d’obtenir une floraison plus précoce au printemps.

Utilisation : Plates-bandes et bordures de fleurs annuelles à floraison estivale où la couleur bleue du browallia fait merveille.

L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B comme Buglosse

Buglosse d’Italie

Plante bisannuelle formant de fortes touffes pyramidales de 1 m à 1,50 m, à longues tiges ramifiées. Fleus en cymes allongées, d’un beau bleu, assez semblables à celle des myosotis, mais beaucoup plus grandes.

Attrait : Fleurs d’un très beau bleu s’épanouissant de mai à août.

Sol / Exposition : Terres fraîches et profondes sans excès d’humidité. Très rustique, pousse même sur les talus calcaires.

Culture : Semez en juin et mettez en place à l’automne, à 50 cm de distance. Protégez de l’hiver par une couverture de feuilles sèches ou de paille, à enlever dans les premiers beaux jours.

Utilisation : En groupes sur gazon et dans les plates-bandes, sur les talus et dans les endroits secs. Les fleurs coupées se tiennent très bien dans l’eau, et leurs longes tiges se prêtent bien à la garniture des grands vases.

Buglosse du Cap

Plante bisannuelle formant une touffe basse de longues feuilles étroites, poilues, rudes au toucher, d’où partent les nombreuses tiges florales très ramifiées. Les fleurs, de forme semblable à celles de la Buglosse d’Italie, sont d’un splendide bleu outremer et leur corolle est centrée de blanc. Elles s’épanouissent successivement du sommet jusqu’à la base de l’inflorescence qui atteint 50 cm.

Attrait : Coloris bleu d’une grande intensité. Floraison juillet-août-septembre.

Sol / Exposition : Tous sols bien ameublis, à exposition ensoleillée.

Culture : 1. La buglosse du Cap peut être semée en avril, en pépinière et fleurit alors de juillet à septembre la même année. 2. La plante devient cependant plus belle et plus florifère lorsqu’elle est semée en août-septembre, hivernée sous châssis et mise en place en mars. Les fleurs apparaissent alors dès le mois de mai. Pincez les tiges florales pour les amener à se ramifier.

Utilisation : La buglosse du Cap donne du relief aux compositions de fleurs annuelles ou vivaces d’allure rustique, auxquelles elle apporte son très joli coloris bleu.

Une pensée sur “L’abécédaire des principales espèces et variétés de fleurs : B”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *