Tout savoir sur l’escallonia

L’escallonia est un magnifique arbuste aux jolies petites fleurs et au feuillage extrêmement décoratif. Persistant et facile à cultiver, il s’adapte à l’intérieur du territoire presque aussi bien qu’en littoral. Idéal pour former des haies en bord de mer, vous apprécierez également ses petites clochettes blanches en pot. Continuez pour tout savoir sur l’escallonia.

Tout savoir sur l’escallonia : caractéristiques

  • Nom commun : escallonia
  • Nom latin : escallonia
  • Famille : escalloniacées
  • Type de plante : arbuste à fleurs
  • Exposition : ensoleillée, mi-ombragée
  • Feuillage : persistant
  • Hauteur : 40 centimètres à 5 mètres
  • Multiplication : bouturage
  • Résistance au froid : moyenne
  • Type de sol : argileux, calcaire, sableux, caillouteux, humus
  • PH : alcalin, neutre, acide

Le genre Escallonia compte pas moins de soixante espèces d’arbustes et d’arbres originaires d’Amérique du Sud. Il pousse naturellement sur le littoral et tolère, par conséquent, le vent chargé d’embruns. L’escallonia possède un feuillage très décoratif composé de petites limbes coriaces et dentelés. Les fleurs sont regroupées en panicules denses et présentent chacune cinq pétales blancs ou roses placés en tube ouvert à l’extrémité. Selon les espèces, elles diffusent un léger parfum de miel. Enfin, les fruits sont de petites capsules rondes.

Tout savoir sur l’escallonia : planter

  • Plantez en automne ou au printemps
  • Choisissez un emplacement bien ensoleillé
  • Respectez un espacement de 80 centimètres minimum si vous plantez en haie
  • En pleine terre, creusez une fosse trois fois plus large que la superficie de la motte que vous aurez hydrater au préalable dans un sceau d’eau
  • En pot, préparez une couche drainante au fond de votre pot percé et utilisez un substrat composé à parts égales de terre du jardin et de terreau de plantation

Multiplier

  • Bouturez en juin
  • Prélevez des pousses terminales sans bouton ou fleur
  • Plantez les boutures sous châssis dans un mélange de tourbe et de sable
  • Repiquez en avril dans des pots emplis de terreau
  • Mettez en place en automne

Tout savoir sur l’escallonia : entretien

  • Rafraîchissez l’escallonia une à deux fois par an pour conserver la silhouette souhaitée
  • Utilisez une cisaille et un coupe-branche pour les plus grosses branches
  • Arrosez régulièrement les deux premières années afin de favoriser l’enracinement
  • Les premières années qui suivent la plantation, paillez le sol afin de conserver l’humidité
  • Rabattez les jeunes plants au cours du premier printemps afin de donner de la vigueur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *