Tout savoir sur les pensées

Elles vous offrent diverses formes et une palette de couleurs incroyable ! Modestes au jardin, elles vous accompagnent pourtant tout au long de l’année grâce à leur rusticité. La pensée, originaire d’Europe, est très semblable à sa cousine la violette. Cependant, elle ne dégage pas de parfum. Chaque pays d’Europe a sa petite légende liée aux pensées. Continuez pour tout savoir sur les pensées.

Tout savoir sur les pensées : caractéristiques

  • Famille : Violacées
  • Exposition : ensoleillée ou mi-ombragée
  • Type de sol : riche et humide
  • Type de végétation : Vivace, annuelle ou bisannuelle, la pensée résiste au grand froid.

Les variétés que l’on trouve aujourd’hui dans les jardineries sont des hybrides aux fleurs multicolores. Fleurissant de l’automne à l’été, c’est une envahissante que l’on admire pour sa simplicité. Les Belges lui attribuent des vertus aphrodisiaques, alors qu’en Angleterre, elles sont liées à la légende d’une malédiction. Formant des paysages enchanteurs, elle se mariera naturellement aux bulbes de printemps.

Tout savoir sur les pensées : plantation

La pensée peut être plantée en automne ou au début du printemps lorsqu’elle est achetée en pot. Le semis, lui, s’effectue en général de juin à août. Pour des résultats rapides, préférez des mini-pensées.

  • Désherbez votre sol
  • Ajoutez du terreau à la terre de votre jardin
  • Installez vos plants à 15 cm les uns des autres
  • Enfouissez la pensée jusqu’à son collet
  • Pour vos semis, repiquez tous les 10 cm environ quatre semaines après la levée
  • Pour une culture en pot ou jardinière, prévoyez une couche de drainage dans le fond

Tout savoir sur les pensées : entretien

Vos pensées ne vous demanderont que très peu d’entretiens. Vous n’aurez pas à les tailler mais il faudra retirer les fleurs fanées. Si vous attendez une floraison hivernale, paillez autour d’elles. Après la plantation, restreignez l’arrosage aux périodes chaudes et n’ajoutez pas d’engrais. Ce dernier favoriserait le développement du feuillage en sacrifiant la floraison. Un éclaircissement pourrait être nécessaire une fois leur croissance complétée. Conservez donc un semis tous les 10 centimètres.

Les pensées sont vulnérables aux attaques de limaces et de pucerons. Pour y remédier, n’hésitez pas à pulvériser vos plantes avec du savon noir et du purin d’orties, en alternant entre les deux. Ainsi, vous renforcerez ses défenses naturelles.

Enfin, arrachez les variétés annuelles en fin de floraison. Les vivaces refleuriront l’année suivante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *