Tout savoir sur l’échinacée

L’échinacée est une belle vivace aux fleurs de marguerite. Robuste, elle offre des fleurs à la belle originalité que l’on apprécie au jardin. Très mellifère, elle s’adapte à tous les sols et vit paisiblement durant des années si elle n’est pas dérangée. Continuez pour tout savoir sur l’échinacée.

Tout savoir sur l’échinacée : caractéristiques

  • Nom communs : échinacée, rudbeckia pourpre
  • Nom latin : echinacea
  • Famille : asteracées
  • Type de plante : plante à fleurs
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : caduc
  • Hauteur : jusqu’à 1,5 mètre
  • Multiplication : semis, division
  • Résistance au froid : élevée
  • Type de sol : argileux, calcaire, sableux, caillouteux, humus, terreau
  • PH : alcalin, neutre, acide

L’échinacée est originaire des plaines d’Amérique du Nord. Elle forme des touffes nettes à la floraison abondante. Les feuilles sont de forme ovale, dentées et hérissées de poils. Robuste et très résistante, elle vit des années sans soins particuliers. De plus, elle attire les insectes pollinisateurs au jardin. L’échinacée offre une palette de couleurs très complète. Les fleurs solitaires sont portées par des tiges dressées. Leur cœur bombé est d’un brun orangé et leurs longs pétales pendent légèrement. Mariez-la avec des graminées et des vivaces au port léger.

Tout savoir sur l’échinacée : planter

  • Fournissez une situation ensoleillée à l’échinacée pour qu’elle s’accommode de tous les sols
  • Sachez cependant qu’elle préfère les sols riches, profonds et drainés
  • Installez votre échinacée achetée en godet toute l’année au jardin en dehors des épisodes de gel et de sécheresse
  • Semez les graines au printemps dans une terrine placée à 15°C
  • Préparez le sol en y ajoutant du compost bien décomposé
  • En pot, utilisez un mélange de terre de jardin et de sable de rivière
  • Nettoyez le plant en supprimant les fleurs et tiges abîmées
  • Faites tremper le godet afin de l’humidifier
  • Creusez un trou à l’aide d’une fourche bêche
  • Placez la motte
  • Faites affleurer la jonction tige et racine à la surface du sol
  • Rabattez la terre autour de la motte avec une truelle
  • Tassez et formez une cuvette
  • Arrosez

Tout savoir sur l’échinacée : entretien

  • En automne et au printemps, apportez du compost à vos échinacées
  • Arrosez en été s’il fait sec
  • Paillez les pieds afin de conserver l’humidité et la fraîcheur
  • Après la floraison, rabattez les tiges tout en conservant celles de fin de saison qui offrent un bel aspect graphique en séchant
  • Rabattez la touffe au redémarrage de la végétation au plus tard
  • Divisez en automne après environ 4 ans lorsque les touffes sont trop importantes ou lorsqu’au contraire, elles fleurissent mois
  • Tuteurez les variétés hautes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *