Tout savoir sur le tulipier

Le tulipier, arbre à la silhouette majestueuse, aux feuilles dorées et aux grosses fleurs jaunes attire de par son esthétisme. Le seul impératif est de lui laisser assez de place pour son développement. Continuez pour tout savoir sur le tulipier.

Tout savoir sur le tulipier : caractéristiques

  • Nom commun : Tulipier, tulipier de virginie
  • Nom latin : Liriodendron tulipifera
  • Famille : Magnoliacées
  • Type de plante : arbre à fleurs
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : caduc
  • Hauteur : plus de 10 mètres
  • Multiplication : greffe
  • Résistance au froid : élevée
  • Type de sol : argileux, humus
  • PH : neutre, acide

Le tulipier est un grand arbre caduc à croissance rapide, au long tronc droit, à la couronne étroite, aux feuilles lobées et aux grosses fleurs jaune verdâtre plutôt originales. Celles-ci évoquent les fleurs de certains magnolias. Réservez le pour les grands jardins, sa taille adulte pouvant dépasser les 25 mètres de hauteur et les 15 mètres de largeur. Très rustique, il supporte des températures allant jusqu’à -30°C et peut vivre jusqu’à plus de 400 ans. Les feuilles alternes et tronquées à l’extrémité forment des lobes symétriques et pointus. En automne, le feuillage prend une magnifique teinte dorée avnt de tomber. Les premières fleurs apparaissent lorsque l’arbre atteint près de 15 ou 20 ans et restent décoratives durant plus d’un mois. Solitaires et agréablement aprfumées, elles se composent de 6 à 8 pétales.

Tout savoir sur le tulipier : planter

  • Plantez à distance des habitations et fils électriques, le tulipier ayant un bois assez cassant
  • Installez le en situation lumineuse ou à la mi ombre légère
  • Evitez les expositions en plein soleil si vous ne souhaitez pas voir le jeune feuillage griller
  • Assurez un sol profond, fertile, frais et bien drainé en hiver avec une tendance acide
  • Il ne tolère pas le calcaire, comme beaucoup des magnoliacées
  • Plantez le tulipier directement à son emplacement définitif car il supporte très mal les transplantations
  • Réalisez votre plantation de l’automne jusqu’au printemps tout en évitant les périodes de gel, de neige ou de pluie intense
  • En le plantant, tenez compte de ses dimensions adultes en laissez lui de l’espace
  • Soignez la préparation du trou
  • Creusez une fosse de trois fois le volume de la motte
  • Ajoutez les amendements nécessaires
  • Enrichissez la terre avec des fumures organiques
  • Prévoyez un tuteurage si l’emplacement est venté
  • Paillez le pied pour conserver la fraîcheur du sol

Tout savoir sur le tulipier : entretien

  • Maintenez le sol frais pendant les deux premiers étés qui suivent la plantation
  • Apportez de la fumure organique chaque début de printemps pour encourager la croissance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *