Tout savoir sur le saule

Le saule, autrement appelé saule blanc, fait partie de la famille des salicacées. Il se présente sous diverses formes allant du sous-arbrisseau à l’arbre que l’on connaît bien. Il comprend 350 espèces environ, réparties à travers le monde. Vous souhaitez tout savoir sur le saule ?

Tout savoir sur le saule : Saule Marsault pleureur

Hauteur de 2 à 2,50 m. Variété de petite taille, toute indiquée pour les petits jardins, et dont le principal attrait réside dans ses chatons mâles qui se développent avant les feuilles et qui sont très décoratifs. A isoler, en terrain humide.

Tout savoir sur le saule : Saule pleureur

Probablement le plus connu des arbres à port pleureur. Hauteur de 12 à 15 m. Les longues branches retombent souvent jusqu’au sol, mais il est possible de les tailler pour un effet plus “soigné” !

C’est un arbre imposant et très décoratif, à réserver aux grands jardins. Il appréciera d’être planté en bordure de plan d’eau car il apprécie les sols frais.

Outre sa silhouette, il est décoratif à toutes les saisons : au printemps avec ses tiges couvertes de chatons, en été par son beau feuillage vert-argenté, mais également en hiver, car ses rameaux sont d’un joli jaune doré.

N’hésitez pas à planter un sujet jeune car c’est un arbre vigoureux, à la croissance très rapide. Il supporte également les tailles très sévères et peut être rabattu.

Tout savoir sur le saule : Saule pleureur à bois doré

Hauteur 12 à 15 m et plus. Grand arbre à cime arrondie et dont le tronc grossit rapidement. Les branches principales, vigoureuses, sont d’abord érigées pour retomber ensuite gracieusement.

Les jeunes rameaux sont jaune doré. Les feuilles, étroites et pointues, apparaissent de bonne heure au printemps et tombent tardivement. Cette espèce se différencie des autres saules pleureurs (Salix alba ‘Vitellina Pendula’ et Salix babylonica) par sa plus grande vigueur et la couleur caractéristique de ses rameaux.

Les uns et les autres sont des arbres à proscrire pour les petits jardins. Appréciant les terres profondes et fraîches, même humides, ils sont plantés au bord des rivières ou des pièces d’eau.

Ils supportent un élagage, même sévère, lorsqu’ils deviennent trop encombrants. Puissamment ancrées dans le sol, leurs racines risquent de causer des dégâts alentours si l’on n’y prend garde.

Tout savoir sur le saule : Saule tortueux

Hauteur 5 à 8 m. Petit arbre très remarqué, surtout en hiver pour sa ramure curieusement contournée et ondulée, les branches principales étant érigées et les secondaires retombant gracieusement. A isoler, en terrain frais.

Vous pourrez retrouver sur Jardinet.fr tout l’équipement nécessaire pour sa taille et son entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *