Tout savoir sur le robinier

Arbre à la floraison parfumée, le robinier est une des premières plantes venues d’Amérique. Son bois est d’une grande qualité. Continuez pour tout savoir sur le robinier. 

Tout savoir sur le robinier : les caractéristiques

  • Noms communs : Robinier 
  • Nom latin : Robinia
  • Famille : Fabacées
  • Type de plante : Arbre, arbre à fleurs
  • Feuillage : Caduc
  • Hauteur : 2 à 10 m 
  • Multiplication : Semis, bouturage, division
  • Résistance au froid : Résistante
  • Type de sol : Sol argileux, calcaire, caillouteux, sableux, humus
  • PH : Sol alcalin, neutre et acide

Originaire d’Amérique, le robinier appartient à la famille des Fabacées et compte de 4 à 20 espèces. Au mois de mai-juin, des fleurs blanches de types papilionacés apparaissent. Le nectar des feuilles est d’ailleurs très apprécié par les abeilles. 

Utilisé pour la production de bois, le robinier est considéré comme l’un des meilleurs matériaux pour les ouvrages extérieurs de type clôture, mobilier de jardin et autres. 

Riches en nectar, les fleurs du robinier peuvent être utilisées et consommées en beignets ou sirops. 

Tout savoir sur le robinier : le planter

Assez peu exigeant en terme de nature de sol, le robinier s’adapte à peu près à tous les terrains. Par exemple, évitez tous les sols extrêmes, gorgés d’eau et fortement argileux et calcaires. Adepte du soleil, c’est ici qu’il se sentira le mieux pour fleurir. 

  • Plantez-le à l’automne. 
  • En pleine terre, faites un trou d’au moins 3 fois le volume de la motte. 
  • Faites un mélange de terre, de terreau et de compost. 
  • Arrosez généreusement le fond du trou. 
  • Installez un tuteur face au vent. 
  • Arrosez et recouvrez d’un paillis organique afin d’enrichir votre sol. 
  • En pot, optez pour un contenant d’un diamètre supérieur à 70cm avec un trou d’évacuation pour l’eau. 
  • Dans le fond, ajoutez des billes d’argile et recouvrez d’un feutre géotextile. 
  • Plantez dans le même mélange qu’en pleine terre et complétez avec quelques poignées d’engrais organique en granulés. 
  • Recouvrez d’un paillis et arrosez. 

Tout savoir sur le robinier : l’entretenir

  • Les premiers mois, arrosez abondamment.
  • Ajoutez du compost bien décomposé au printemps, les premières années de croissance. 
  • Veillez à tenir votre robinier solidement au tuteur car un de ses principaux ennemis reste le vent.
  • Si besoin, supprimez les drageons à l’automne. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.