Tout savoir sur le pommier d’ornement

Vous cherchez quoi planter dans votre jardin ? Le pommier d’ornement ou la recette parfaite pour allier plaisir et beauté. Il régalera les amateurs de cuisine et de jardinage. Aussi appelé pommier à fleurs, il égaiera votre jardin dès le début du printemps. Continuez pour tout savoir sur le pommier d’ornement. 

Tout savoir sur le pommier d’ornement : les caractéristiques

  • Noms communs : Pommier d’ornement, pommier à fleurs
  • Famille : Rosacées
  • Type de plante : Arbre décoratif, arbre et arbrisseau d’ornement
  • Feuillage : Caduc
  • Hauteur : 3 à 12 m 
  • Multiplication : Semis
  • Résistance au froid : Résistant
  • Type de sol : Sol bien drainé et fertile
  • PH : Neutre

Ravissant par sa floraison abondante et délicate, le pommier à fleurs est un véritable petit arbre décoratif. Plus ou moins grand selon l’espèce, ces fruits de couleur jaune orangé sont petits mais comestibles. Ils sont appréciés à la fois par les hommes et par les oiseaux ! 

L’arbre évolue au fil des saisons lui donnant alors des aspects différents. Tout d’abord recouvert de boutons dont la couleur varie entre le rose pâle et le rouge, dès l’arrivée de l’automne son feuillage vire à l’or. 

Il se cultive à la fois en pleine terre, et en pot ! Dans ce cas, il habillera parfaitement votre terrasse ou votre balcon.

Tout savoir sur le pommier d’ornement : le planter

  • En pleine terre, plantez-le en octobre dans un sol drainé, frais et assez fertile. 
  • Plantez-le au soleil ou à la mi-ombre.
  • Veillez à ce qu’il soit à l’abri du vent. 
  • En bac, utilisez un contenant plutôt grand d’au moins 45 x 45 cm sur 50 cm de hauteur. 

Tout savoir sur le pommier d’ornement : l’entretenir

  • La taille du pommier à fleurs n’est pas indispensable. 
  • De plus, celui-ci tombe rarement malade. 
  • Cependant en automne, éliminez les bois morts et les branches fragiles ou malades. 
  • Soulagez la silhouette de l’arbre en aérant son coeur. 
  • Petit plus ! Il supporte très bien les milieux pollués (zones urbaines). 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *