Tout savoir sur le pommier

Le pommier est un arbre du genre botanique Malus et de la famille des Rosacées, dont le fruit est la pomme. Ce genre, aux origines asiatiques, comprend une quarantaine d’espèces d’arbres ou d’arbustes. Vous souhaitez tout savoir sur le pommier ?

Tout savoir sur le pommier : Exigences

Plus encore que le poirier, le pommier est naturellement un arbre des climats tempérés dont l’atmosphère est suffisamment humide. Les variétés françaises fructifient mal dans le Midi.

Toutefois, les variétés américaines originaires de régions chaudes, telle que Golden Delicious, réussissent bien dans la région du Sud-Ouest et jusque dans la basse Vallée du Rhône.

Le pommier affectionne les sols profonds et sains de nature argileuse, argilo-siliceuse et même argilo-calcaire. Il est un peu plus tolérant à l’égard de ce dernier élément que le poirier.

En terrain trop humide, certaines variétés sont très exposées à la maladie du chancre.

Tout savoir sur le pommier : Porte-greffes usuels

En fonction du terrain, de la forme souhaitée et de la variété choisie, il est intéressant de pouvoir disposer d’un porte-greffe dont la vigueur s’adapte à chaque cas particulier.

Les sélections effectuées parmi diverses races de pommier par la station agronomique anglaise d’East Malling ont conduit à la création d’un certain nombre de porte-greffes de vigueurs différentes et désignés par des initiales suivies d’un chiffre.

  • EM = East Malling
  • MM = Malling Merton
  • M = Malling
  • MI = Merton’s Immune

Les porte-greffes suivants sont actuellement utilisés par les pépiniéristes français :

  • Pommier franc : ce porte-greffe très vigoureux est utilisé pour la création des arbres sur tige ou sur demi-tige, convenant plus au préverger qu’au petit jardin. Il préfère les sols profonds et frais. Sa mise à fruit est tardive et ne commence parfois que vers la 10e année, mais par contre il est d’une grande longévité.
  • MM 111 : porte-greffe vigoureux qui s’accommode de sols légers et secs. Bonne résistance au puceron lanigère.
  • EM 7 : vigueur moyenne. Préfère les sols limoneux, profonds, bien drainés. Mise à fruit rapide.
  • EM 2 (Doucin de Fontenay) : de vigueur moyenne, il est assez peu exigeant sur la qualité du sol. Il préfère les terrains profonds, même secs. La mise à fruit s’effectue au bout de 5 à 6 ans. Ce porte-greffe, au système radiculaire moyen, est réservé aux formes basses, telles que fuseaux et palmettes.
  • MM 106 : vigueur moyenne, mais excellent système radiculaire. Il préfère les sols profonds et convient tout à fait aux palmettes. Bonne résistance au puceron lanigère. Mise à fruit rapide.
  • EM 9 (Paradis jaune de Metz) : ce porte-greffe de vigueur faible provoque une mise à fruit très rapide (2 ou 3 ans). La variété greffée donne des fruits plus gros et de meilleure qualité. Il exige toutefois d’être planté dans un sol fertile et frais à cause de son enracinement superficiel. Il est particulièrement utilisé pour les cordons et les haies fruitières.

Les pépiniéristes et distributeurs sélectionnent les portes-greffes les plus adaptés à la région où vous habitez.

Tout savoir sur le pommier : Formes conseillées

Pour grands espaces

Haute-tige ou demi-tige sur Franc. Distance de plantation 10 à 12m.

Basse tige de 50 à 60 cm sur Doucin. Après début de formation en gobelet sur 3 à 4 branches, laisser la ramure se former en “buisson”, régulièrement aéré par des élagages. Distance 6 à 7 m.

Petites formes libres

Gobelet sur Paradis jaune de Metz ou sur Doucin si le sol est sec et peu fertile. Distance : 3 m à 3,50 m.

Formes palissées pour espalier

Greffées comme ci-dessus : U simple (variétés peu vigoureuses) ; U double ou Palmette verrier.

Formes pour contre-espalier

Les mêmes, plus arcure Lepage et Ferragutti, cordon horizontal. Ce dernier convient particulièrement au pommier pour la production de fruits surchoix. Greffez de préférence sur Paradis. Le Doucin est utilisé exceptionnellement pour les variétés faibles en sol médiocre.

En pépinière, vous reconnaîtrez facilement les arbres greffés sur Doucin et sur Paris : les racines des premiers plient sans se rompre lorsqu’on les coude, tandis que celles des seconds se cassent net.

Tout savoir sur le pommier : Taille

La transformation des yeux à bois en boutons à fleurs, est identique dans ses grandes lignes à celles du poirier, mais cette évolution est souvent plus rapide. Il est fréquent d’obtenir des boutons à fleurs sur des rameaux d’un an, surtout lorsque ces derniers sont soumis au pincement ou à l’arcure.

Appliquez donc au pommier la taille trigemme indiquée pour le poirier. Elle paraîtra plus courte, du fait que les entre-noeuds sont plus rapprochés chez cette espèce, mais ses résultats seront identiques.

Les dards sont plus difficiles à différencier des boutons à fleurs que chez le poirier, car les uns et les autres sont duveteux et souvent de même taille. La distinction est plus aisée en fin d’hiver.

Prenez garde au fait que les branches verticales ont tendance à se dégarnir à la base. Taillez-les plus court que chez le poirier, notamment celles de prolongement, et veillez à appliquer des pincements pour refouler la sève vers les yeux inférieurs. Toutefois, les yeux latents cachés sous l’écorce des rides, donnent très facilement naissance à de nouvelles pousses.

Il est donc toujours possible d’opérer une taille de rapprochement pour remédier à ce défaut.

Tout savoir sur le pommier : Récolte

Pour voir si le fruit est mûr et bon à cueillir, tenez la branche porteuse d’une main et, de l’autre, soulevez la pomme. Le pédoncule doit se détacher naturellement de son point d’attache, tout en restant sur le fruit. Evitez de tourner la pomme sur elle-même.

Pour ne pas endommager la chair des pommes, utilisez un panier dont vous aurez tapissé les parois d’un tissu assez épais. Posez-les délicatement dans ce panier et veillez à ce qu’il soit bien stable si vous êtes monté sur un escabeau ou une échelle.

Vous savez désormais tout sur le pommier ! Rendez-vous dès maintenant sur notre boutique afin de vous équiper pour sa culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *