Tout savoir sur le pélargonium

Appelé à tort “géranium”, le pélargonium est surnommé “roi de tous les balcons”. Il fleurit et colore jardins, balcons, et rebords de fenêtres de moult couleurs estivales. Sa floraison parfumée nous accompagne de mai jusqu’aux gelées hivernales. Continuez pour tout savoir sur le pélargonium.

Tout savoir sur le pélargonium : caractéristiques

  • Noms communs : Pélargonium, Géranium des jardins, Géranium des fleuristes, Géranium des balcons
  • Nom latin : Pélargonium
  • Famille : Géraniaciées
  • Type : plante à fleurs comestible
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : persistant
  • Exposition : ensoleillée, mi-ombragée
  • Hauteur : 15 centimètres à 1 mètre
  • Résistance au froid : faible
  • Type de sol : Humus, terreau
  • PH : alcalin, neutre

Originaire d’Afrique du Sud, le pélargonium n’est pas rustique sous nos climats. À ne pas confondre avec le géranium, qui lui est rustique. Le pélargonium se pare de blanc, rose, pourpre ou bleu lors de sa floraison d’avril à octobre. Parfois veinées de deux teintes différentes, les fleurs du pélargonium donneront la touche de couleur nécessaire à tous vos espaces. De plus, son feuillage éloigne les moustiques, ce qui en fait un allié de taille.

Tout savoir sur le pélargonium : variétés

On recense plus de 300 espèces et environ 1 000 variétés de pélargoniums, cependant, on peut les regrouper en quatre groupes caractéristiques :

  • La variété lierre : ce pélargonium se distingue par son port retombant. Ses rameaux portent de petites feuilles.
  • Le zonale : classique pélargonium qu’on inclut en massifs. Il présente de grosses têtes florales.
  • Les pélargoniums à grandes fleurs
  • Les odorants

Tout savoir sur le pélargonium : plantation

Les pélargoniums s’adaptent en pleine terre, en jardinières, en bacs ou encore en suspension et bien d’autres. Ceci en fait une plante accommodable et adaptable aux jardiniers et aux espaces. Nous vous conseillons de les planter par groupes de cinq. En pleine terre, plantez dans un sol enrichi en amendement organique, utilisez du terreau pour toutes plantations en pots et bacs.

Pleine terre

  • Attendez que les risques de gelées soient passés pour planter.
  • Faites des trous d’environ 20 centimètres de profondeur.
  • Incorporez du terreau de feuilles.
  • Plantez et recouvrez légèrement la motte de terre.
  • Tassez délicatement et arrosez.
  • Associez vos pélargoniums avec des hibiscus.

Jardinière

  • Plantez dès le mois de mars dans les régions au climat doux, pour les autres, attendez mai.
  • Veillez à ce que votre contenant ait un trou d’évacuation.
  • Utilisez un mélange de terreau et d’un peu de sable.
  • Associez vos pélargoniums avec des pétunias à petites fleurs.

Tout savoir sur le pélargonium : entretien

  • Le pélargonium est facile à entretenir.
  • Arrosez les premières semaines qui suivent la plantation en pleine terre.
  • En pots et jardinières, effectuez l’arrosage dès que la terre sèche en surface.
  • Coupez régulièrement les fleurs fanées et les feuilles jaunes.
  • Ajoutez hebdomadairement de l‘engrais à vos pélargoniums en pot durant la période estivale afin de favoriser la floraison et éviter un feuillage trop important.
  • Rentrez les pots en hiver, le pélargonium ne supportant pas le gel. Pour les plants en pleine terre, replantez-les provisoirement dans des contenants avant les premières gelées.
  • En hiver, n’arrosez que si les plantes sont très sèches.

Tout savoir sur le pélargonium : semis

  • Effectuez vos semis de pélargoniums en février.
  • Utilisez des contenants en polystyrène.
  • Remplissez de terreau à semis.
  • Espacez les graines de 2 centimètres.
  • Recouvrez légèrement.
  • La levée aura lieu une semaine après.
  • Transplantez les plantes dans des godets individuels lorsqu’elles auront deux paires de feuilles.
  • Après un mois et demi, installez-les dans des pots définitifs ou en pleine terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *