Tout savoir sur le noyer

Ce grand arbre prend un développement très important et projette une ombre dense, il n’a donc pas sa place dans les petits jardins. Vous souhaitez tout savoir sur le noyer ?

Le noyer est très rustique, mais sa floraison précoce (avril-mai) peut être compromise par les gelées tardives. Évitez-lui les situations gélives.

Il affectionne les terres profondes et fraîches, même calcaires, mais redoute l’humidité stagnante.

Tout savoir sur le noyer : Porte-greffes

Noyer franc : Le plus utilisé, car c’est celui qui assure la plus grande longévité (intéressante lorsque la production du bois est prise en considération). Il présente cependant trois défauts : l’entrée en production des arbres est tardive (8 à 10 ans au moins), les sujets sont très sensibles au pourridié des racines et leur reprise est difficile, du fait d’un système radiculaire pivotant.

Noyer d’Amérique (ou noyer noir) : Moins répandu mais appréciable par la mise à fruits rapide qu’il confère (4 à 5 ans) et par sa résistance au pourridié. Il donne également des arbres de reprise plus facile. Par contre, ceux-ci ne vivent guère au-delà de 30 ans. Préférez-le cependant si l’obtention des noix est votre principal objectif.

Tout savoir sur le noyer : Variétés conseillées

Celles à floraison tardive, moins exposées aux gelées.

  • Franquette : Grosse noix à coque dure.
  • Mayette : Gros fruit à coque demi-dure.
  • Parisienne : Un peu moins grosse, à coque demi-tendre, de goût particulièrement fin.

Tout savoir sur le noyer : Forme usuelle

Uniquement la haute-tige livrée à elle-même, car cette essence ne supporte pas la taille. Lorsqu’une ablation de rameau est, par exception, nécessaire, elle doit être faite au août-septembre.

Tout savoir sur le noyer : Particularité

Récolte pour consommation des noix fraîches en août-septembre et en octobre pour la conservation.

Tout savoir sur le noyer : Parasites et maladies

Bactérioses – Organes attaqués : branches, rameaux. Symptômes : Ils sont criblés de petites taches noires entourées d’un halo.

Maladie de l’encre – Organe attaqué : troncs. Symptômes : A la base, la plaie laisse s’écouler un liquide noirâtre, qui provoque une perte de vigueur et entraîne la mort de l’arbre.

Vous savez désormais tout sur la culture du noyer. N’hésitez pas à vous rendre sur notre boutique afin d’acheter l’équipement nécessaire pour l’entretenir !

2 réponses sur “Tout savoir sur le noyer”

  1. bonjour,
    Je suis intéressé par quelques uns de vos articles “tout savoir sur”.
    Comment y accéder ?
    J’aurais voulu imprimer des fiches pour les avoir à portée de mains, mais il est impossible de travailler sur le site internet (bloqué).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *