Tout savoir sur le muflier

La “Gueule de Loup” est une plante d’originaire méditerranéenne aux couleurs chaudes de sa provenance. Rouge, orange, fuschia, jaune et d’autres, le muflier est une vivace cultivée en tant qu’annuelle qui apporte couleur, chaleur et été dans vos espaces. Continuez pour tout savoir sur le muflier.

Tout savoir sur le muflier : caractéristiques

  • Noms communs : Muflier, gueule de loup
  • Nom latin : Antirrhinum majus
  • Famille : Scrophulariacées
  • Exposition : ensoleillée, mi-ombragée
  • Type de plante : plante ornementale à fleurs
  • Végétation : vivace, annuelle, bisannuelle
  • Feuillage : caduc
  • Hauteur : 15 centimètres à 1 mètre
  • Multiplication : semis, bouturage
  • Résistance au froid : modérée
  • Type de sol : sableux, humus
  • PH : neutre

Le muflier à grandes fleurs se décline en de nombreuses et belles variétés que l’on regroupe en trois catégories selon leur hauteur (les naines, les moyennes et les hautes). La plante est une vivace sous climat méditerranéen qui supporte des températures allant jusqu’à -5°C, c’est ainsi que l’on la cultive généralement comme une annuelle. La fleur, qui se pare de multiple coloris se forme d’une corolle de deux lèvres à lobes, lui conférant l’aspect d’une bouche ouverte. Non exigeante, vous pourrez la placer avec des semences des prairies fleuries, dans les massifs ou en pot sur la terrasse.

Tout savoir sur le muflier : semis, plantation

Intégrez vos mufliers dans vos massifs fleuris avec d’autres vivaces ou dans les rocailles pour un effet décoratif et dissimulant.

planter

  • Plantez vos mufliers achetés en godet dès le printemps, vers le mois de mai pour une floraison estivale
  • Installez-les dans un sol meuble sans y apporter de compost ou d’engrais. Ceux-ci porteraient plus de préjudices que de biens à la plante
  • Si vous plantez de hauts mufliers, pincez-les afin que la plante se ramifie
  • Selon la variété, espacez vos plants de 10 à 30 centimètres
  • Pour planter en pot, utilisez un substrat drainant composé de 80% de terreau et de 20% de sable

semer

  • Semez dès la fin de l’hiver pour que vos semis se mettent en place au printemps
  • Dès mars ou avril, faites vos semis sous abri ou en pépinière
  • Mettez en terre au mois de mai lorsque les risques de gelées ne sont plus d’actualité

Tout savoir sur le muflier : entretien

  • Oubliez l’engrais
  • Arrosez en période estivale lors d’épisodes de chaleur
  • Arrosez plus régulièrement les plants en pots
  • Supprimez régulièrement les fleurs fanées
  • Tuteurez les variétés hautes si nécessaire
  • Si l’hiver est doux dans votre région, le muflier se ressèmera tout naturellement d’année en année

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *