Tout savoir sur le manioc

Le manioc est un arbuste vivace cultivé dans les régions tropicales. Riche en amidon, en glucide et en fécule, il est l’aliment de base dans diverses régions du globe. On en consomme racines et feuilles sous forme de semoule ou de fécule. Continuez pour tout savoir sur le manioc.

Tout savoir sur le manioc : caractéristiques

  • Nom commun : manioc
  • Nom latin : manihot esculenta
  • Famille : Euphorbiacées
  • Type : vivace cultivée en annuelle
  • Origine : Brésil, Amérique du Sud
  • Couleur : fleurs jaunes
  • Semis : non
  • Bouture : oui
  • Plantation : automne
  • Récolte : 8 à 18 mois après la plantation
  • Hauteur : jusqu’à 5 m selon les espèces

L’arbuste du manioc forme des touffes arborescentes et offre des racines tubéreuses brunes à la chair blanche, propres à la consommation. Le feuillage est palmé et la période de floraison laisse apparaître de petites fleurs unisexes de couleur jaune. Originaire d’Amérique, le manioc est très semblable à des pommes de terre allongées. Bien que très cultivé en Afrique où il est l’aliment de base, le manioc n’est pas endémique au continent africain.

Tout savoir sur le manioc : variétés

Il existe deux type de manioc distinct :

  • Le manioc amer produit un suc toxique contenant de la linamarine. Celle-ci provoque des intoxications pouvant entraîner la mort. Ainsi, il faut détoxifié le manioc avant de le consommer en le râpant, lavant, séchant et cuisant.
  • Le manioc doux contient très peu de linamarine. Le niveau de linamarine diminue généralement à la cuisson, ce qui rend le manioc doux plus simple à manipuler.

Tout savoir sur le manioc : plantation

Le manioc est un légume racine tropical qui se cultive à la chaleur en exposition ensoleillée. De ce fait, vous ne pourrez pas le cultiver en France métropolitaine. Le sol doit être léger, meuble, voire pauvre. L’arbuste est résistant à la sécheresse et peut également s’adapter à un sol humide si celui-ci est suffisamment drainé.

  • Plantez à la fin de la saison sèche, aux environs du mois d’octobre
  • Prélevez des boutures à planter d’environ 30 centimètres de long sur des tiges saines âgées d’au moins 6 mois
  • Défrichez, labourez et buttez

Le manioc est une culture très simple mais qui nécessite un travail sur la terre. En effet, il est nécessaire d’ameublir le sol afin que les racines puissent se développer en toute quiétude. Ameublissez à l’aide :

  • d’une bêche
  • d’un motoculteur
  • d’une grelinette

Tout savoir sur le manioc : récolte et utilisation

La récolte consiste à arracher les pieds afin de récupérer les racines. Celles-ci se conservent mal donc récoltez en fonction de vos besoins.

Le manioc frais se cuit de la même façon que la pomme de terre, en friture ou en bouilli pour accompagner viande et poisson. Sous forme de fécule, il s’intègre dans de nombreuses préparations africaines comme le foufou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *