Tout savoir sur le laurier sauce

Avis aux amateurs de jardinage et de cuisine ! Donnez une saveur différente à vos jardins et à vos plats grâce au laurier-sauce. Les sauces, les plats mijotés ou encore les marinades, cette herbe aromatique vous accompagnera en cuisine au fil des saisons ! Continuez pour tout savoir sur le laurier-sauce. 

Tout savoir sur le laurier-sauce : les caractéristiques

  • Noms communs : Laurier sauce, Laurier d’Apollon, Laurier noble
  • Nom latin : Laurier nobilis
  • Famille : Lauracées
  • Type de plante : Arbuste, arbuste feuillu
  • Feuillage : Persistant
  • Hauteur : 2 à 5 m 
  • Multiplication : Semis, division, bouturage
  • Résistance au froid : Résistante
  • Type de sol : Humus, terreau
  • PH : Neutre

Le laurier-sauce est originaire d’Asie Mineure et du Bassin Méditerranéen. En Grèce, la légende raconte que les héros étaient couronnés de branches de laurier. 

D’une grande longévité, son feuillage aromatique est aussi très décoratif. Ses feuilles de couleur vert foncé sont ovales et coriaces. 

Seule espèce comestible, cette herbe aromatique est utilisée en cuisine pour sublimer de nombreux plats. Il aide aussi à la digestion et est alors, très utilisé en infusion. Il se mélange parfaitement avec le thym, le romarin ou encore le persil et rehaussera ainsi vos bouquets garnis. 

Tout savoir sur le laurier-sauce : le planter

  • Elle nécessite pour sa production une exposition ensoleillée, voire mi-ombre.
  • Cependant, plantez-la à l’abri des vents forts. 
  • Semez-la en automne, de préférence sous-abri à une température d’environ 18°C. 
  • Arrosez raisonnablement. 
  • En pleine terre, plantez-la au printemps dans une terre réchauffée. 
  • Creusez un trou de 60 à 80 centimètres de profondeur et de diamètre. 
  • Ajoutez dans votre terre, un mélange de compost, de terreau et de fumier. 
  • Arrosez raisonnablement pour favoriser l’enracinement. 
  • Installez un tuteur qu’il vous sera possible de retirer une fois l’herbe aromatique bien installée. 
  • En pot, drainez grâce à une couche de gravier. 
  • Ajoutez un substrat de terre de jardin mélangé à du terreau de plantation. 

Tout savoir sur le laurier-sauce : l’entretenir

  • En cas de fortes chaleurs, arrosez. 
  • Ne laissez pas l’eau stagner dans la soucoupe. 
  • En pot, rempotez-le tous les 2 à 3 ans. 
  • Dans les régions au climat froid, protégez-le avec du paillage ou couvrez-le d’un voile d’hivernage. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *