Tout savoir sur le lantana

Cet arbuste de la famille de la verveine offre l’une des floraisons les plus incroyables de l’été. Ses boules chatoyantes forment des dégradés de tons dont on ne se lasse pas. En massif ou encore en potée, le lantana est une vivace nécessitant peu d’entretien et dont la beauté avantagera vos extérieurs. Continuez pour tout savoir sur le lantana.

Tout savoir sur le lantana : caractéristiques

  • Noms communs : Lantana, Lantanier, Vieille fille, Mlle Marrie derrière l’hôpital, Mille fleurs
  • Nom latin : Lantana
  • Famille : Verbénacées
  • Type de plante : arbuste à fleurs
  • Exposition : ensoleillée, semi-ombragée
  • Végétation : vivace, annuelle
  • Feuillage : persistant, semi-persistant
  • Hauteur : 10 centimètres à 2 mètres
  • Multiplication : semis, bouturage
  • Résistance au froid : moyenne
  • Type de sol : argileux, calcaire, sableux, caillouteux, humus
  • PH : alcalin, neutre, acide

Le lantana est un arbuste à la floraison incroyablement longue, de mai à décembre s’il est cultivé dans les bonnes conditions. Originaire de l’Amérique centrale, il se décline sous environ 150 espèces, le lantana camara et le lantana montevidensis étant les plus rependus en culture. Avec une résistance moyenne au froid, il résiste aux températures allant jusqu’à – 4°C ou -7°C selon l’espèce choisie. Il dispose de feuilles aromatiques aux nervures marquées, placées par deux le long de ses tiges quadrangulaires. Il forme des inflorescences chatoyantes qui se déclinent dans des tons orangés, jaunes, rouges, crèmes, roses ou encore mauves. L’intérêt principal du lantana est qu’il s’adapte à tous les types d’aménagement, du couvre-sol aux arbustes touffus, il y en a pour tous les jardiniers.

Tout savoir sur le lantana : planter

  • Plantez votre lantana dès le début du printemps
  • Incorporez du terreau à votre sol afin de l’enrichir au préalable de la plantation
  • Préférez une plantation en pot si votre région est sujette au gel

semer

  • Privilégiez un semis sous abri au mois de mars
  • Repiquez en godet en avril
  • Mettez votre lantana en place dès le mois de mai

bouturage

  • Attendez le printemps lorsque la végétation reprend
  • Prélevez des pousses d’environ 10 centimètres de long
  • Supprimez les feuilles du bas
  • Repiquez dans un terreau
  • Maintenez le terreau légèrement humide

Tout savoir sur le lantana : entretien

  • Taillez en hiver en coupant court à 1 ou 2 yeux chacune des branches
  • Retirez les fleurs fanées au fur et à mesure de leur apparition
  • Pincez les tiges en début de croissance pour les faire ramifier
  • Arrosez une à deux fois par semaine durant la croissance des tiges puis maintenez un sol légèrement humide
  • En pot, rentrez votre lantana dès que le froid s’annonce
  • Paillez le pied des lantanas en pleine terre
  • Certains cultivars produisent des baies noires qui sont toxiques. Retirez-les à l’aide d’une épinette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *