Tout savoir sur le gingembre

Le gingembre est l’aromate aux mille vertus. En effet, on lui confère des pouvoirs guérisseurs, vitalisant ou encore aphrodisiaques. Originaire d’Asie, on ne le retrouve pourtant plus à l’état sauvage. Star des potagers chinois et atout gastronomique, le gingembre peut se cultiver en pot ou en pleine terre. Continuez pour tout savoir sur le gingembre.

Tout savoir sur le gingembre : caractéristiques

  • Nom commun : Gingembre
  • Nom latin : Zingiber
  • Famille : Zingiberacées
  • Type : plante à fleurs, légume exotique, légume racine, aromate et condiment, plante à tisane
  • Végétation : Vivace
  • Feuillage : Caduc
  • Hauteur : 0,60 à 1,50 m
  • Besoin en eau : moyen
  • Croissance : normale
  • Résistance au froid : de moyenne à faible
  • Type de sol : Humus, Terreau
  • PH : neutre
  • Sol : drainé
  • Exposition : ensoleillée
  • Plantation : pleine terre, bac, pot ou jardinière

Originaire d’Asie, le gingembre est un légume racine aux fleurs blanches et jaunes, saupoudrées de rouge par endroits. Les feuilles persistantes s’élancent du rhizome jusqu’à un mètre de hauteur. On consomme le rhizome du gingembre qui offre une saveur poivrée et piquante.

Tout savoir sur le gingembre : variétés

Le gingembre offre deux variétés différentes. Tout d’abord, le gingembre non rustique appelé gingembre officinal (Zingiber officinale), c’est celui que l’on consomme couramment en Occident et il présente de nombreuses qualités gustatives et médicinales.

On retrouve également un gigembre rustique, plus résistant au froid, appelé gingembre mioga (Zingiber mioga). Peu connu chez nous, il est un incontournable de la gastronomie japonaise. Il est apprécié pour sa résistance et ses propriétés gustatives.

Tout savoir sur le gingembre : plantation

gingembre officinal

Bien qu’il ne se cultive pas en pleine terre sous nos climats, le gingembre officinal se développera très bien en pot. Plantez votre gingembre en fin d’hiver, vers février-mars de préférence.

  • Munissez-vous d’un contenant profond d’un diamètre d’environ 35 centimètres
  • Drainez le fond du pot avec une fine couche de gravier
  • Ajoutez un substrat composé de sable, de terreau et de compost
  • Enfoncez le rhizome à 3 centimètres de profondeur
  • Tassez
  • Installez le pot dans un emplacement lumineux à la température comprise entre 20 et 25°

Vous pouvez également submerger à moitié le rhizome dans de l’eau. Il prendra racine dans le liquide. Vous le mettrez en terre lorsque les racines seront formées et que les pousses seront sorties.

gingembre mioga

Plantez votre gingembre mioga en potager dans les régions où les températures ne descendent pas en dessous des – 15 °C en hiver. Choisissez un emplacement ensoleillé, à l’abri des vents et installez votre gingembre de préférence entre mars et mai.

  • Enrichissez votre terre avec du compost
  • Drainez le fond de votre trou
  • Dépotez votre gingembre qui s’achète traditionnellement en godet
  • Placez la motte
  • Tassez légèrement
  • Arrosez
  • Paillez

Tout savoir sur le gingembre : entretien

Le gingembre n’a pas de besoins faramineux en eau, n’arrosez que lorsque la terre est sèche en veillant à ne pas détremper la terre. Le gingembre est une plante exotique habituée à l’humidité ambiante. Ainsi, placez des coupelles d’eau aux alentours de votre pot pour recréer cet environnement.

Tout savoir sur le gingembre : récolte

Déterrez une partie des rhizomes 9 à 10 mois après la plantation pour les consommer. Il est généralement bon signe de voir les parties vertes se dessécher après ce temps. Vous pourrez conserver votre gingembre assez longtemps, cependant, sa saveur citronnée diminue au fur et à mesure qu’il gagne en piquant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *