Tout savoir sur le cresson

Cresson est le nom utilisé pour diverses plantes aquatiques vivaces : le cresson alénois, le cresson de fontaine et le cresson de jardin. Vous souhaitez tout savoir sur le cresson ?

Ces trois plantes ont des tiges charnues et des feuilles vert foncé plus ou moins grandes. Le cresson de fontaine est le plus fréquemment consommé. Grâce à son goût et ses vertus médicinales, le cresson était déjà apprécié par les grecs et les romains.

En France, on le récolte déjà au XIVe siècle où il pousse à l’état sauvage et sa culture en cressonnière commence au XIXe siècle.

Le cresson alénois est un cresson de terre d’une saveur plus amère. Le cresson alénois, venant de “Orléanais” lève très rapidement. Il fane aussitôt cueilli, ce qui explique pourquoi on le trouve rarement sur les marchés.

Très tendre, le cresson s’utilise surtout en garniture dans les salades ou les potages. C’est un des légumes verts les plus riches en vitamines, anti-oxydants et sels minéraux, et, en ce sens, mérité d’être plus utilisé.

Tout savoir sur le cresson : Cresson alénois

Plante annuelle, de végétation très rapide, employée comme condiment pour sa saveur piquante. Feuilles finement découpées, disposées en rosettes de 10 à 15 cm de hauteur. Culture très facile.

Graines

Type de graines : oblongues, rouge cuivré.

Nombre de graines au gramme : environ 450 graines.

Temps de levée : levée très rapide, en 2 jours à 10/15°C.

Particularités de la végétation

La montée à graines très rapide, surtout en été, obligé à renouveler fréquemment les semis.

Culture

Durée de la culture : 4 à 5 semaines.

Semez de février à octobre, en pleine terre, en place, en lignes espacées de 20cm. Choisissez une exposition abritée au printemps et en automne ; en été, préférez, au contraire, une situation ombragée. Renouvelez les semis toutes les 2 à 3 semaines pour obtenir une production continue.

En hiver, semez en terrine emplie de terre ou de tourbe et placée en serre ou dans la maison, en situation bien éclairée.

Récolte

Avant l’apparition des fleurs, en coupant les touffes au ras du sol.

Parasites et maladies

Les altises ou “puces de terre”, petits insectes sauteurs, criblent les feuilles de petits trous. Elles s’attaquent à toutes les espèces de cresson.

Utilisations

Très utilisé pour la confection de salades et de potages, ainsi que pour l’accompagnement et la décoration des plats. Il est également doué de vertus médicinales, antiscorbutiques notamment.

Tout savoir sur le cresson : Cresson de jardin

Dit aussi cresson de terre et cresson vivace, il offre, par l’aspect de son feuillage, quelque analogie avec le cresson de fontaine. Il en diffère cependant en ce qu’il est tout à fait terrestre. De culture très facile, il se sème au printemps, pour former pendant l’été une rosette de feuilles composées, vert foncé. De celles-ci se détachent au printemps suivant, les tiges florales portant des fleurs en épis jaune vif.

Graines

Type de graines : petites et grisâtres.

Nombre de graines au gramme : environ 950 graines.

Temps de levée : la levée s’effectue en 3 semaines environ.

Culture

Semez clair, en mars-avril, à exposition modérément ensoleillée, en rayons espacés de 25 cm.

Récolte

Commence de 10 à 12 semaines après le semis et dure jusqu’en automne. Dans un premier temps récolter feuille à feuille puis sectionnez la touffe à ras de terre en arrière saison.

Utilisations

Quoique plus piquant et moins tendre que le cresson alénois, il est cultivé pour les mêmes usages.

Tout savoir sur le cresson : Cresson de fontaine

Plante vivace aquatique croissant spontanément en bordure des ruisseaux. Longues tiges pourvues à leur base de racines adventives qui flottent dans  l’eau, portant à leur partie supérieure des feuilles composées vert foncé et terminées en été par des épis de petites fleurs blanches.

Graines

Type de graines : très fines, de couleur ocre rouge.

Nombre de graines au gramme : environ 4000 graines.

Temps de levée : la levée s’effectue en trois semaines environ.

Particularités de la végétation : renouveler la plante chaque année.

Sol – Fumure

Pour la culture en pleine terre, préparer un mélange de terre de jardin, de terreau ou de compost, et de tourbe destinée à conserver l’humidité du mélange.

Tout savoir sur le cresson de fontaine : Culture maraîchère

Pour des raisons d’hygiène alimentaire, la production intensive du cresson implique la disposition d’une grande quantité d’eau potable parfaitement pure, exempte de toute pollution, provenant d’une source ou d’un forage.

Celle-ci coule en permanence dans une série de tranchées parallèles mesurant généralement 2 m de largeur sur 50 cm de profondeur et de longueur variable. Grâce à une légère pente donnée au fond, l’eau passe successivement d’une fosse à l’autre et elle est finalement évacuée après avoir parcouru la cressonnière en zigzag. Des vannes, placées en tête et queue de chaque tranchée permettent de régler à volonté le niveau.

Les fosses sont d’abord asséchées afin de pouvoir fertiliser et labourer leur fond. Une petite quantité d’eau est ensuite admise afin de détremper ce dernier et c’est dans cette boue épaisse que le semis est pratiqué.

L’eau est ensuite fournie progressivement, son niveau augmentant au fur et à mesure de la croissance du cresson.

Tout savoir sur le cresson de fontaine : Culture aquatique d’amateur

A petite échelle, vous pouvez vous inspire de cette technique professionnelle en utilisant un baquet, un bac étanche ou un petit bassin de 40 à 50 cm de profondeur au fond duquel vous apporterez une couche de 20 cm d’un mélange par moitié de terre et de terreau.

L’idéal est de pouvoir alimenter ce réservoir en eau de façon permanente, à partir d’une source par exemple. A défaut, vous changerez le liquide le plus souvent possible – au moins une fois par semaine – après l’avoir vidangé en le siphonnant ou par tout autre moyen.

Semez en mars-avril, le plus clair possible, en petits rayons espacés de 15 cm. N’enterrez pas la graine, appuyez-la simplement sur le sol détrempé.

Après la levée, éclaircissez à 15 cm sur les rangs et élevez progressivement le niveau de l’eau jusqu’à 20/25 cm de hauteur.

A la place du semis, vous pouvez aussi multiplier le cresson par bouturage en utilisant les plus beaux brins d’une botte achetée au marché.

Égalisez leur longueur à 10 cm environ, puis repiquez-les dans le fond à 15 x 15 cm de distance.

Admettez d’abord 5 cm d’eau, puis augmentez la hauteur du liquide comme ci-dessus au fur et à mesure de l’allongement des boutures.

Quatre à six semaines plus tard, commencez à cueillir brin à brin en prenant bien garde de ne pas déraciner les touffes.

Tout savoir sur le cresson de fontaine : Culture de pleine terre

Vous pouvez aussi réussir la production du cresson de fontaine en le cultivant tout simplement en pleine terre, sur un emplacement maintenu très humide.

Pour préparer celui-ci, creusez au printemps une fosse d’une vingtaine de centimètres de profondeur, dans un endroit modérément ensoleillé.

Tapissez-en le fond à l’aide d’un film de plastique perforé du type de celui utilisé pour  le paillage.

Remblayez enfin l’excavation avec un mélange par tiers de la terre extraite, de terreau ou compost et de tourbe horticole. Par ailleurs, pour obtenir les plants de cresson nécessaires, semez en mars-avril, sous châssis ou à l’abri, dans une terrine emplie d’un mélange humide de terreau et de tourbe. Dès que ces plants ont atteint 3 cm de hauteur, repiquez-les à 15 x 15 cm en préservant la motte de terre qui adhère aux racines.

Veillez à entretenir une forte humidité du sol par des arrosages réguliers. La tourbe contenue dans le mélange de terre et le film plastique disposé au fond de la fosse vous y aideront, la première en s’imbibant d’eau comme une éponge, le  second en freinant l’infiltration du liquide.

Cueillez de préférence brin par brin pour prolonger la production.

Récolte

La première récolte 6 semaines après le semis.

Utilisations

Très utilisé pour la confection de salades et de potages, ainsi que pour l’accompagnement et la décoration des plats. Il est également doué de vertus médicinales, antiscorbutiques notamment.

Vous pouvez désormais prétendre tout savoir sur le cresson ! N’hésitez pas à retrouver l’équipement pour le cultiver sur notre boutique en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *