Tout savoir sur le concombre

À la crème ou à la vinaigrette, il y en a pour tous les goûts ! Le concombre ravira les papilles de votre petite famille. Mais saviez-vous que le cornichon et le concombre faisaient une seule et même plante ? Continuez pour tout savoir sur le concombre.

Tout savoir sur le concombre: les caractéristiques 

  • Noms communs: Concombre
  • Nom latin : Cucumis sativus
  • Famille : Cucurbitaceae 
  • Type de plante : Plante comestible
  • Feuillage : Caduc 
  • Hauteur : 0,60 à 1 m 
  • Multiplication : Semis
  • Résistance au froid : Fragile
  • Type de sol : Sol sableux, humus 
  • PH : Neutre  

Apparu en France au XVIIe siècle, le concombre est originaire d’Asie. C’était un aliment très prisé en Inde et au Pakistan.

Esthétiquement parlant, il possède de longues tiges velues et palmées, munies de vrilles. Entre juin et septembre, le concombre va se doter de petites fleurs jaunes et de fruits. Ce fruit est connu de tous, long et vert, pouvant être plus ou moins large, pouvant être lisse ou épineux selon les variétés. 

Au-delà du légume, c’est une plante très intéressante. La même plante est à l’origine de deux aliments différents ; le cornichon et le concombre. Cependant, le moment de la récolte diffère. Au niveau santé, il est riche en vitamines A et C et en sels minéraux et possède même des vertus dépuratives, diurétiques et rafraîchissantes.

Tout savoir sur le concombre : le semer

Pour bien favoriser sa pousse, il est crucial de respecter quelques points :

  • Ne pas le laisser au frais, il tolère très mal les températures inférieures à 10°C. 
  • Avoir un sol bien drainé. 

Pour le planter :  

  • Dès mars-avril, plantez les graines en pleine terre. 
  • Créer des petits poquets, espacés d’un mètre, dans lesquels vous pourrez déposer 2 à 3 graines. 
  • Par dessus, recouvrez par 2 cm de compost. 
  • Une fois que les plants commencent à avoir des feuilles éclaircissez et conservez seulement 2 pieds. 

Tout savoir sur le concombre : l’entretenir

Il ne nécessite pas forcément de beaucoup d’entretien, ni d’entretien particulier.

  • Binez et sarclez dès que nécessaire. 
  • Rajoutez du purin d’ortie
  • Arrosez 1 à 2 fois par semaine. 
  • Ne pas hésiter à pailler. 
  • Ne pas hésiter non plus à tailler ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *