Tout savoir sur le chou-rave

Appelé « chou de Pompéi » par les Romains, le chou-rave est connu depuis l’Antiquité contrairement au Rutabaga qui, lui, est seulement consommé depuis le XVIIIe siècle. Peu connu et très souvent oublié, il mérite cependant d’être cultivé dans le potager.

En effet, il pousse vite et ne demande aucun soin ! Continuez pour tout savoir sur le chou-rave. 

Tout savoir sur le chou-rave : les caractéristiques

  • Noms communs : Chou-rave, Chou de Siam, Chou-pomme, Colrave
  • Nom latin : Brassica oleracea var. gongylodes
  • Famille : Brassicacées
  • Type de plante : Légume et plantes comestibles
  • Feuillage : Persistant
  • Hauteur : 0,30 à 0,45 m
  • Multiplication : Semis
  • Résistance au froid : Moyenne
  • Type de sol : Argileux, calcaire, caillouteux et humus
  • PH : Alcalin et neutre

Apprécié dans le Nord et le Nord-Est de l’Europe, le chou-rave est peu consommé en France. Parfois assimilé au rutabaga (chou-navet) dont la chair est moins fine, le chou-rave offre une texture et une saveur délicieuse. Chez le chou-rave on mange la base de la tige alors que chez le chou-navet c’est la racine tubérisée qui est dégustée. Il se consomme cuit, à la vapeur ou en gratin, aussi bien que cru, à la croque au sol comme les radis ! 

Le chou-rave est une plante bisannuelle cultivée comme une annuelle qui possède des tiges charnues pouvant être blanche, violette ou vert pâle selon les variétés. Les variétés violettes sont plus tardives mais sont réputées comme étant meilleures que les blanches. 

Tout savoir sur le chou-rave : le semer

  • Contrairement aux choux, le chou-rave se montre moins exigeant et s’accommode à tous types de sol, même les plus caillouteux. 
  • Il nécessite pour sa production une exposition ensoleillée dans les régions fraîches. 
  • Il peut également se contenter d’une exposition plus ombragée dans les régions du Sud. 
  • Semez dès février sous abri puis en pleine terre en mars-avril selon les régions. 
  • De préférence, effectuez les plantations de mars à août et étalez les semis toutes les trois semaines pour une récolte échelonnée. 
  • En place, semez en sillons peu profond en veillant à les espacer d’au moins 30 cm. 
  • Déposez une graine tous les 3 cm. 
  • Éclaircissez 5 à 6 semaines plus tard et ne garder qu’un plant tous les 30cm. 
  • En pépinière, déterrez les plants avec un transplantoir un mois après le semis. 
  • Repiquez-les en ligne à 30 cm les uns des autres. 

Tout savoir sur le chou-rave : l’entretien

La culture du chou-rave ne recommande aucun soin particulier quant à son entretien. 

  • Veillez cependant à arroser régulièrement, surtout lors de périodes de grandes sécheresses. 
  • Utilisez une binette afin d’aérer le sol. 
  • Paillez en été.
  • Protégez-le avec un voile d’hivernage si les températures devaient descendre entre 0 et 5°C. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *