Tout savoir sur le bougainvillier

Le bougainvillier est un arbuste épineux grimpant reconnaissable à sa floraison vive et colorée. La plantation de cette plante nécessite cependant quelques précautions. Souhaitez-vous tout savoir sur le bougainvillier ?

Tout savoir sur le bougainvillier : Un peu d’histoire

Le bougainvillier appartient à la famille des nyctaginaceae. Cette plante fut découverte en Amérique du Sud durant une expédition autour du monde. L’expédition menée par Louis Antoine de Bougainville comptait dans ses rangs des chercheurs, cartographes et botanistes dont Philibert Commerson.

Philibert Commerson fut le premier botaniste à découvrir ce genre de spécimen et donna le nom de buginvillaea en hommage au chef de l’expédition. Il rapporta une magnifique plante fleurie à son retour d’Europe.

Tout savoir sur le bougainvillier : Plantation

La plupart du temps, les bougainvilliers ne sont pas rustiques et ne tolèrent pas les gelées sauf quelques espèces plus résistantes. Excepté dans les régions au climat doux, il est préférable d’élever votre bougainvillier en pot.

Dans les régions où les températures sont plus rudes, il est important de rentrer votre plant afin qu’il ne subisse pas les dégâts causés par les gelées.

Pour la culture en pleine terre :

Plantez vos pieds de bougainvilliers de préférence au printemps dans un endroit abrité afin qu’ils puissent grandir convenablement. Ces plantes aiment le soleil, c’est pourquoi une exposition plein Sud est conseillée.

Les bougainvilliers ne sont pas des plantes exigeantes sur la nature du sol. Malgré leur fragilité en hiver, ces plantes s’adaptent à tous types de sols. Concernant leur disposition, les bougainvilliers sont la plupart du temps installés sur des supports. Il est également intéressant de mettre du paillage aux pieds de vos plants.

Pour la culture en pot :

Optez pour un pot d’une profondeur et d’une largeur importantes car le plant en aura besoin pour se développer au mieux. Vous pouvez utiliser un substrat afin d’enrichir votre sol, et des billes d’argile au fond du pot pour éviter à la plante de se noyer.

Pour maintenir le plan, mettez en place un tuteur. Le tuteur permettra à la plante de se développer convenablement. Le rempotage a lieu au printemps dans un pot de diamètre légèrement supérieur. De l’engrais vous permettra d’obtenir une floraison riche et abondante.

Tout savoir sur le bougainvillier : La taille

Pour la culture en pleine terre :

Une fois que les gelées du mois de mai sont terminées, c’est le moment de tailler votre bougainvillier. Afin de conserver la forme générale de votre plante, il est nécessaire de supprimer les rameaux qui s’écartent de la forme originelle du plant.

En ce qui concerne les nouvelles pousses, vous pouvez les rabattre vers l’intérieur ce qui permettra de limiter la croissance de la plante.

Pour la culture en pot :

Vous pouvez tailler vos arbustes en pot chaque année après chaque floraison. À l’instar de l’hortensia, il est très important de supprimer le bois mort. Cela vous permettra de faire la distinction entre les jeunes pousses à conserver et le bois de l’année précédente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *