Tout savoir sur l’azalée

Ce rhododendron à petites fleurs enchante le printemps par sa belle floraison colorée et flamboyante. En intérieur ou extérieur, l’azalée forme des buissons colorés à la floraison abondante. Plante d’ombre, elle conviendra bien aux jardins orientés nord. Continuez pour tout savoir sur l’azalée.

Tout savoir sur l’azalée : caractéristiques

  • Nom commun : azalée
  • Nom latin : rhododendron
  • Famille : éricacées
  • Type de plante : arbuste à fleurs
  • Exposition : mi-ombragée, ombragée
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : persistant, caduc
  • Hauteur : 30 centimètres à 2 mètres
  • Multiplication : bouturage, marcottage
  • Résistance au froid : moyenne à élevée
  • Type de sol : terre de bruyère, humus
  • PH : neutre, acide

L’azalée est un rhododendron. Elle pousse naturellement sur les pentes montagneuses et rocheuses. Originaire du Japon, elle est introduite en Europe au 19ème siècle. Il existe deux familles d’azalées, les “japonaises” qui ont un feuillage persistant et “de Chine” qui sont des azalées caduques. Les plus rustiques sont les espèces caduques. Idéales en massif, accordez vos azalées avec un érable du Japon, des camélias ou des bruyères. Attention, veuillez noter que les fleurs et feuilles de l’azalée sont toxiques.

Tout savoir sur l’azalée : planter

en pleine terre

  • Ne plantez pas votre azalée dans un sol calcaire
  • Évitez les sols lourds, allégez si besoin à l’aide de sable
  • Placez votre azalée japonaise à la mi-ombre ou à l’ombre claire et votre azalée caduque au soleil. Évitez tout de même les situations brûlantes
  • Plantez entre l’automne et le printemps
  • Rempotez au printemps
  • Creusez un trou plus large que profond (0,8 x 0,8 x 0,5 mètres)
  • Mélangez la terre extraite du trou avec du terreau de feuilles ou de la terre de bruyère
  • N’enterrez pas profondément l’azalée
  • Recouvrez légèrement la motte
  • Arrosez abondamment.

en pot

  • Choisissez un contenant large, 30 centimètres minimum
  • Utilisez du terreau de feuilles ou de la terre de bruyère pour le substrat
  • Installez le pot derrière une fenêtre située à l’est ou au nord

Tout savoir sur l’azalée : entretien

  • Maintenez le sol humide les semaines suivants la plantation
  • Arrosez une fois par semaine en période de sécheresse une fois la plante installée
  • Utilisez de l’eau de pluie si possible mais jamais d’eau calcaire
  • Paillez le pied de l’arbuste pour éviter qu’il ne dessèche
  • Apportez un engrais organique au printemps
  • Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure de leur apparition
  • Rempotez après la floraison, tous les deux ou trois ans
  • Supprimez les rameaux mal positionnés si besoin après la période de floraison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *