Tout savoir sur l’arnica

Plante des montagnes, l’arnica est reconnaissable par sa couleur jaune à l’extrémité de sa tige. Connue comme plante médicinale, sa cueillette est réglementée et sa culture assez compliquée. Continuez pour tout savoir sur l’arnica. 

Tout savoir sur l’arnica : les caractéristiques

  • Noms communs : Arnica, Arnique, Tabac des Vosges, Plantain des Alpes, Quinquina des pauvres
  • Nom latin : Arnica
  • Famille : Astéracées
  • Type de plante : Fleur, plante à fleurs, plante ornementale, herbes et graminées, plante comestible, plante à tisane
  • Feuillage : Caduc
  • Hauteur : 0 à 0,60 m
  • Multiplication : Semis, division
  • Résistance au froid : Résistante
  • Type de sol : Sol argileux, sableux, terre de bruyère, humus
  • PH : Neutre et acide

Originaire des régions tempérées d’Amérique du Nord, d’Asie et d’Europe, l’arnica est une plante qui appartient à la famille des Astéracées. 

Très rustique et cultivable en pleine terre, elle fait aussi office de plante ornementale pour l’aménagement des massifs et rocailles. 

L’arnica est une fleur aux vertus médicinales. En effet, ses feuilles et racines sont utilisées sous forme de teinture et d’huile afin d’atténuer les entorses, coups ou encore les furoncles. Mais attention, la plante reste toxique et son utilisation doit être laissée aux herboristes et pharmaciens. 

Tout savoir sur l’arnica : le semer

Assez difficile à cultiver, l’arnica est une plante qui pousse naturellement sur des sols plutôt riches. Gourmande en soleil, cette plante a la faculté de très bien résister au froid. En effet, elle peut supporter des températures pouvant aller jusqu’à -30°C. 

Pour la cultiver au jardin, votre terre devra être légère, siliceuse, humide et votre sol bien drainé. 

  • À l’automne ou au printemps, semez l’arnica. 
  • Sous châssis froid, utilisez des graines récoltées sur des pieds sauvages. 
  • Dans des caissettes remplies de terre de bruyère, semez les graines. 
  • Attendez que les jeunes plantules apparaissent. 
  • Dans des godets séparés, repiquez les jeunes plants. 
  • Maintenez votre terre humide et fraîche. 
  • Laissez environ 25 à 35 cm de distance entre deux plants. 
  • Arrosez fréquemment les premières années. 

Tout savoir sur l’arnica : l’entretenir

Pour entretenir l’arnica, vous devrez davantage faire attention à la composition de votre sol plutôt qu’à son entretien en tant que tel. 

  • Ne négligez pas les arrosages. 
  • Vérifiez le drainage de votre terrain. 
  • N’apportez aucun engrais. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *