Tout savoir sur l’agastache

L’agastache est une vivace aromatique à la production abondante. Très mellifère, sa floraison s’étale de la fin du printemps à l’automne. Facile à entretenir et au parfum incroyable, elle est de plus parfois utilisée comme une plante ornementale. Continuez pour tout savoir sur l’agastache.

Tout savoir sur l’agastache : caractéristiques

  • Noms communs : agastache, hysope anisée, menthe de Corée, menthe réglisse
  • Nom latin : agastache
  • Famille : Lamiacées
  • Type de plante : aromate
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : caduc
  • Hauteur : jusqu’à 5 mètres
  • Multiplication : semis, division, bouturage
  • Résistance au froid : moyenne
  • Type de sol : argileux, calcaire, sableux, caillouteux, humus, terreau
  • PH : alcalin, neutre, acide

L’agastache est une vivace aromatique de la même famille de la menthe, de la lavande ou encore de la sauge. Selon l’espèce, elle forme des buissons au feuillage duveteux dont les feuilles aux bords dentés dégagent un puissant parfum d’anis, de réglisse, de menthe ou encore de bergamote lorsqu’on les effleure. A partir de juin et jusqu’aux premières gelées, de nombreuses fleurs à la palette de couleurs incroyable offrent un tableau chatoyant et magnifique. Peu exigeante et assez rustique, elle résiste également bien à la sécheresse.

Tout savoir sur l’agastache : planter

  • L’agastache s’adapte à tous les sols tant que la terre est bien drainée
  • Installez-la à la mi-ombre dans les régions sèches
  • Quant aux régions où il pleut régulièrement, placez-la à un emplacement bien ensoleillé
  • Semez au chaud dès mars ou avril à 20°C
  • Ne recouvrez les graines que de très peu de terre
  • Repiquez en godets lorsque les plants atteignent les environ 10 centimètres de hauteur
  • Installez en place à la mi-mai ou en septembre-octobre dans le sud de la France
  • Apportez un compost bien décomposé lorsque vous préparez la terre
  • Espacez les pieds de 35 à 50 centimètres
  • Intercalez-les avec des fleurs à l’aspect sauvage pour créer une prairie
  • En pot, réalisez un mélange de terre, de terreau, de compost et d’un peu de sable de rivière

Tout savoir sur l’agastache : entretien

  • Arrosez régulièrement
  • Veillez à ce que le substrat en pot ne soit jamais desséché
  • Paillez afin de maintenir la fraîcheur au pied
  • Pincez lors du développement printanier pour inciter la ramification
  • Coupez les fleurs fanées au fur et à mesure
  • Réalisez un paillage hivernal sur les variétés les moins rustiques
  • Au printemps, rabattez la touffe sèche au ras du sol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *