Tout savoir sur l’aconit

L’aconit est une plante extrêmement toxique pour l’homme et certains animaux. Cependant, sa floraison fait partie des plus spectaculaires. Ses magnifiques grappes de fleurs ornent comme nul autre végétal vos bordures ou massifs au jardin de montagne. Continuez pour tout savoir sur l’aconit.

Tout savoir sur l’aconit : caractéristiques

  • Noms communs : Aconit, Aconit napel, Casque de Jupiter,
  • Nom latin : Aconitum napellus
  • Famille : Renonculacées
  • Type de plante : plante à fleurs
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : caduc
  • Hauteur : jusqu’à 1,5 mètre
  • Multiplication : Semis, division
  • Résistance au froid : élevée
  • Type de sol : argileux, calcaire, humus
  • PH : neutre

L’aconit est une vivace herbacée qui pousse naturellement dans les haies et prairies de montagne. Attention, sachez que l’aconit est très toxique, elle peut entraîner un décès par paralysie progressive. Les racines comportent le plus haut niveau de toxicité. Cependant, elle est également connue pour sa magnifique floraison. Les fleurs en forme de casque sont regroupées en grappes à l’extrémité de longues hampes florales. Elle est souvent confondue avec la gueule de loup, alors que cette dernière n’est pas toxique.

Tout savoir sur l’aconit : planter

  • Attention, veillez à portez des gants durant toute manipulation
  • L’aconit ne craint ni le froid ni le gel
  • Placez-la à la mi- ombre à la bordure de massifs d’arbustes
  • Si vous la placez au soleil, veillez à maintenir sa terre humide
  • Evitez de planter votre aconit à proximité de votre habitation, surtout si vous avez des enfants
  • Plantez de préférence en automne entre septembre et octobre
  • Semez au printemps mais sachez que les fleurs apparaîtront l’année d’après

semer

  • Semez les graines achetées en commerce au début du printemps, sous châssis froid
  • Les graines prennent plusieurs mois à lever
  • Repiquez en godet lorsque les plantules sont assez solides pour êtres arrachés
  • Mettez vos godets en place en automne
  • Creusez un trou
  • Utilisez un mélange de terre et de terreau
  • Repiquez en terrine

planter

  • Creusez des trous à la superficie supérieure à celle des mottes
  • Dépotez les plantes
  • Installez-les dans votre terre que vous aurez préalablement enrichi à l’aide de fertilisant organique
  • Veillez à ce que le haut de la motte affleure à la surface du sol
  • Tassez et arrosez
  • Maintenez le sol humide sans le saturer

Tout savoir sur l’aconit : entretien

  • N’oubliez pas de porter vos gants lors de de toute manipulation, y compris durant la composition d’un bouquet
  • Arrosez par temps sec
  • Utilisez un paillage afin de maintenir le sol frais
  • Retirez les fleurs fanées au fur et à mesure
  • Apportez du compost au printemps
  • Tuteurez les hampes les plus longues si votre région est sujette au vent
  • Divisez les touffes en automne lorsque la floraison diminue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *