Tout savoir sur la vipérine

La vipérine est une plante sauvage des climats tempérés. Elle offre une floraison incroyable en beaux épis colorés. Cultivez la en pot si vous ne vivez pas sur le littoral. Le variétés locales et plus petites sont plus rustiques. Continuez pour tout savoir sur la vipérine.

Tout savoir sur la vipérine : caractéristiques

  • Nom commun : vipérine
  • Nom latin : Echium
  • Famille : Borraginacées
  • Type de plante : plante à fleurs
  • Végétation : annuelle, bisannuelle
  • Feuillage : persistant
  • Hauteur : jusqu’à 5 mètres
  • Multiplication : semis
  • Résistance au froid : moyenne à élevée
  • Type de sol : calcaire, sableux, caillouteux
  • Ph : alcalin, neutre

Le genre Echium regroupe environ 40 espèces de plantes dont la plupart sont présentes dans le bassin méditerranéen et en Macaronésie. On retrouve naturellement les vipérines sur les collines rocheuses, les falaises, les terrains vagues, les friches, au bord des routes et des chemins. Son nom vient du grec signifiant “vipère” en raison de ses fruits semblables à la tête d’une vipère. Généralement bisannuelle, elle forme la première année une rosette basale de feuilles ovales au ras du sol. Ses feuilles et tiges sont couvertes de poils qui sont assez irritants. La deuxième année, les tiges s’élèvent pour atteindre jusqu’à 5 mètres de hauteur et portent entre mars et août des longs épis de fleurs bleues, blanches, roses ou rouges.

Tout savoir sur la vipérine : planter

  • Plantez la vipérine commune au soleil
  • Assurez vous que le sol soit drainé et peu profond
  • Cultivez la en pot si vous vivez dans une région au climat assez frais afin de pouvoir la rentrer en hiver
  • Semez en place d’avril à mai
  • Enterrez peu les graines
  • Tassez
  • Arrosez en pluie fine
  • Eclaircissez à 30 centimètres lorsque les plants présentent 4 paires de feuilles
  • Elle ne supporte pas la transplantation donc installez-la lorsqu’elle est encore jeune si vous la semée en godet
  • Semez les vipérines exotiques en godet à 5mm de profondeur dans un terreau pour semis et maintenez les au frais la nuit mais au chaud durant la journée
  • Pour les cultures en pot, choisissez un bac assez grand d’environ 10L de contenance et installez-la dans un mélange composé à parts égales de terreau, de terre du jardin, de sable et de poudre de lave

Tout savoir sur la vipérine : entretien

  • Arrosez régulièrement les semaines suivant la plantation puis laissez faire la nature
  • Paillez le pied de vos vipérines exotiques
  • De plus, installez un voile d’hivernage en cas de météo froide
  • Taillez les inflorescences fanées après la floraison si vous ne souhaitez pas que la plante se ressème
  • En pot laissez sécher le substrat sur 3 centimètres entre deux arrosages
  • Ne laissez jamais d’eau dans la soucoupe
  • De mai à octobre, tous les 15 jours, ajoutez à l’eau d’arrosage un engrais pour plantes fleuries que vous doserez à moitié de la concentration conseillée
  • Hivernez vos potées dans une véranda avoisinant les 10°C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *