Tout savoir sur la sarriette

La sarriette est une plante très odorante aux nombreux avantages qui en font une plante d’excellent choix à installer au potager et au jardin. Condimentaire, elle relève parfaitement les différents types de plats, de plus, en tisane, elle soulagera votre estomac. Facile à cultiver dans la plupart des environnements, elle repousse pucerons et moustiques. Continuez pour tout savoir sur la sarriette.

Tout savoir sur la sarriette : caractéristiques

  • Nom commun : Sarriette, poivre d’âne
  • Nom latin : satureja
  • Famille : lamiacées
  • Type de plante : aromatique
  • Végétation : vivace, annuelle
  • Feuillage : persistant, semi-persistant, caduc
  • Hauteur : jusqu’à 45 centimètres
  • Multiplication : semis, division, bouturage
  • Résistance au froid : élevée
  • Type de sol : calcaire, sableux, caillouteux, humus, terreau
  • PH : alcalin, neutre

La sarriette est originaire d’Europe du Sud. Son nom signifie en latin “herbe à satyre” par son caractère aphrodisiaque. Mellifère, herbacée à tiges poilus, elle possède des feuilles très odorantes. Ses fleurs, de couleur blanche, parfois rosée apparaissent de juillet à octobre. Selon les variétés, elle est rustique ou possède une résistance moyenne au froid. Attention, la sarriette des jardins ne supporte pas les températures inférieurs à 0°C. Les feuilles seront appréciées en condiment et aromate tandis que les fleurs seront utilisées pour réaliser de la liqueur ou des infusions. Veuillez noter que la sarriette est très utile, elle éloigne pucerons et moustiques et ses feuilles peuvent soulager les piqûres.

Tout savoir sur la sarriette : planter, semer

  • Plantez votre sarriette dans un sol léger, sec et pauvre
  • Prévoyez toujours un bon drainage dans votre trou de plantation
  • N’hésitez pas à mélanger votre terre avec du sable
  • Associez-la avec l’ail, les choux, les haricots, les oignons ou les tomates
  • Ne la placez pas à proximité de concombre ou de sauge

Semer en pleine terre

  • Recouvrez légèrement les graines
  • Éclaircissez tous les 20 centimètres lorsque 3 feuilles apparaissent sur la plantule
  • Arrosez en pluie fine
  • La levée aura lieu environ deux semaines plus tard

Semer en caissette

  • Effectuez vos semis sous abri en caissettes ou terrines à partir du mois de mars
  • Remplissez la caissette d’un mélange de terre et de sable
  • Semez finement
  • Recouvrez de terre émiettée puis tassez
  • Repiquez les plants dans des godets individuels quand ils auront atteint 3 centimètres
  • Repiquez deux mois plus tard en pleine terre

Semer en pot

  • Placez une couche de billes d’argile ou de graviers au fond de votre pot percé
  • Ajoutez du sable à votre terre si celle-ci est argileuse

Tout savoir sur la sarriette : entretien

  • La sarriette demande très peu d’opérations d’entretien
  • N’arrosez qu’en cas de fortes chaleurs en pleine terre
  • Espacez les arrosages pour laisser le substrat sécher pour une culture en pot
  • Binez et sarclez la terre assez régulièrement
  • Désherbez lorsque c’est nécessaire
  • Paillez en automne si vous vivez dans une région au climat froid
  • Rabattez les tiges à 10 centimètres tous les printemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *