Tout savoir sur la nérine

La nérine saura se faire sa place dans votre jardin : séduisante par son élégance et épatante par sa palette de couleurs scintillantes. Originaire d’Afrique du Sud, ses espèces rustiques s’adapteront parfaitement à nos latitudes, en pleine terre ou en pot. Continuez pour tout savoir sur la nérine.

Tout savoir sur la nérine : caractéristiques

  • Noms communs : nérine, lis de Guernesey, Lys de Guernesey
  • Nom latin : nerine
  • Famille : Amaryllidacées
  • Type de plante : plante à fleurs
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : semi-persistant
  • Hauteur : jusqu’à 5 mètres
  • Multiplication : semis, division
  • Résistance au froid : moyenne
  • Type de sol : sableux, caillouteux, humus
  • PH : neutre, acide

Le genre nérine comprend environ une trentaine d’espèces vivaces herbacées à gros bulbes. Originaire d’Afrique du Sud, la nérine séduit par la beauté de ses fleurs délicates. Sous nos latitudes, la floraison a lieu en automne. Les fleurs étoilées se regroupent en ombrelles et se parent de coloris allant du blanc au rouge en passant par une incroyable collection de roses. Certains cultivars prennent un aspect scintillant épatant. Le feuillage, enrubanné est plus ou moins persistant selon l’espèce. Choisissez-en des persistantes pour les placer dans votre jardin. Attention, toutes les parties de la nérine sont toxiques à l’ingestion et provoquent des troubles digestifs, de plus, certaines personnes peuvent présenter des réactions cutanées par contact.

Tout savoir sur la nérine : planter, semer

  • Si vous ne vivez ni sous climat continental ni montagnard, placez la nérine en pleine terre
  • Placez les bulbes dans une situation ensoleillée et à l’abri des vents
  • Cultivez vos nérines en pot si vous vivez dans une région froide ou si vous avez fait le choix de cultivars peu rustiques

pleine terre

  • Constituez des groupes d’au moins 5 ou 6 bulbes
  • Désherbez au préalable
  • Ameublissez votre sol sur environ quarante centimètres de profondeur
  • Apportez un compost bien mûr ou un engrais spécial bulbes à votre terre
  • Enterrez le bulbe à l’aide d’un plantoir de façon à ce que le sommet affleure la surface du sol
  • Espacez les sujets d’environ 10 centimètres

en pot

  • Choisissez un pot en terre cuite pour un meilleur drainage
  • Veillez à ce que votre contenant ait le fond percé
  • Placez une couche drainante dans le fond, composée de billes d’argile ou de graviers
  • Utilisez un substrat spécialisé pour bulbes ou réalisez votre propre mélange composé à parts égales de terreau pour géranium, de sable et de compost
  • Placez les bulbes à 5-6 centimètres de distance
  • Couvrez légèrement avec le substrat

Tout savoir sur la nérine : entretien

  • Les nérines ne demandent pas de grosses opérations d’entretien
  • Arrosez régulièrement durant la période de végétation du feuillage
  • Réduisez ces derniers lors de la floraison et intensifiez-les lorsque le feuillage apparaît
  • Ne fertilisez pas
  • Si vous ne vivez pas dans une région aux températures douces, paillez avant l’hiver à l’aide de feuilles mortes
  • Ne divisez vos nérines que si vous remarquez un affaiblissement de la floraison
  • En région froide, évitez l’arrachage après floraison et préférez une culture en pot ou conteneur, les nérines détestant être dérangées
  • Rempotez lorsque les nérines ont terminé d’envahir votre pot et semblent moins fleurir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *