Tout savoir sur la laitue

La laitue occupe une place importante dans la plupart des jardins. De culture facile, c’est une plante annuelle dont certaines variétés, semées à l’automne, peuvent être cultivées comme bisannuelles. Vous souhaitez tout savoir sur la laitue ?

Les feuilles, plus ou moins vertes et quelquefois diversement anthocyanées (c’est à dire teintées de rouge) sont ordinairement entières, cloquées ou gaufrées et s’insèrent sur une tige très courte.

En fin de cycle, celle-ci se développera et deviendra une hampe florale ramifiée portant de nombreuses fleurs jaune pâle.

En raison de la grande diversité des types de laitue, il a été nécessaire de les regrouper par catégories.

Tout savoir sur la laitue : Histoire

Les laitues doivent leur nom au suc amer et d’aspect laiteux que la plante secrétait à l’origine : “Lactuca” pour “lait” en latin.

Les variétés cultivées ont été améliorées par sélection, de manière à les rendre plus aptes à la consommation courante. Laitues pommées, laitues batavias, laitues romaines et laitues à couper constituent la grande famille des laitues. La laitue romaine en est le plus ancien type, déjà cultivé en ancienne Egypte.

Les feuilles de laitues contiennent essentiellement de l’eau. Leur apport nutritif est dont limité, mais elles facilitent la digestion. Les romains, d’ailleurs, en consommaient en début de repas pour préparer leur estomacs aux fastueux repas.

La vinaigrette n’accompagne la salade que depuis le XVe siècle. A l’époque de l’Antiquité, on la relevait avec un sauce chaude très salée.

On la consomme aussi mélangée avec des pommes de terre, plus particulièrement dans le nord de l’Europe.

Tout savoir sur la laitue : Graines

Type de graines : Petites, plates, allongées et pointues à une extrémité. Blanches ou noires suivant les variétés.

Nombre de graines au gramme : Environ 800 graines.

Temps de levée : La levée s’effectue en 7 à 10 jours selon la température du sol.

Tout savoir sur la laitue : Particularités de la végétation

La levée des graines de laitue est très dépendante de la température du sol pendant les quelques jours suivant le semis. Contrairement à la plupart des autres espèces, les laitues germent mieux à température relativement basse (12-15°C).

A partir de 20°C, un phénomène de “dormance” se déclenche et contrarie la germination qui devient nulle aux environs de 30°C. Bien souvent la qualité des graines est mise en cause, alors qu’il ne s’agit que d’un simple accident physiologique.

D’autre part, il faut savoir que les variétés sont adaptées à une saison bien définie et le non respect des dates de semis préconisées est la source de nombreux déboires (mauvaise levée, montée à graines prématurée, etc…).

Les travaux de sélection ont cependant permis la mise au point de variétés dites “plastiques”, c’est-à-dire pouvant être cultivées sans inconvénient sur une longue période.

Tout savoir sur la laitue : Sol – Fumure

La plupart des sols conviennent à la culture de la laitue. Cependant l’excès d’azote, les fumures fraîches ainsi que les terres trop acides ou salées sont à proscrire. Les laitues s’accommodent généralement des reliquat d’engrais laissés par la culture précédente.

S’ils risquent d’être insuffisants, enfouir au labour, à raison de 100 g au mètre carré, un engrais de fond.

Tout savoir sur la laitue : Culture

Durée de la culture : de 8 à 10 semaines en moyenne. Les laitues “à couper” commencent à produire après 5 à 6 semaines.

Les laitues “d’hiver”, semées à l’automne, ne se récoltent qu’au printemps suivant.

La laitue exige des arrosages fréquents surtout en pleine terre. Sous verre ou sous tunnel, ils doivent être moins abondants, car il entraîneraient la “fonte” des salades.

Semis en place

Semez clair, en lignes espacées de 30 à 50 cm. N’enfouissez pas la graine trop profondément et veillez à ce que le sol reste frais.

Dès que les plants ont quatre à cinq feuilles, soit environ 4 à 5 semaines après le semis, procédez à l’éclaircissage pour ne laisser qu’un plant tous les 25 à 30 cm sur la ligne. Cette opération est suivie d’un copieux arrosage. Les plus beaux plants provenant de l’éclaircissage peuvent être repiqués. Ils arriveront à maturité après ceux laissés en place.

En cours de culture, des binages répétés maintiendront le sol aéré et propre.

Semis en pépinière

Il s’effectue en terrine, en caissette, en châssis ou tout simplement au jardin, de préférence dans un endroit privilégié mais pas à chaude exposition, et en terre légère, finement ameublie. Semez en clair et enterrant peu les graines.

Dès que les plants ont 4 à 5 feuilles, procédez à la mise en place sur terrain préalablement préparé. La plantation s’effectue à 25-30 cm d’écartement, sur des rangs distants de 30 à 50 cm.

Veillez à ne pas enterrer le collet (point de séparation entre la racine et le feuillage) et laissez le plant “flottant”, c’est-à-dire non serré au collet. Un arrosage au goulot facilitera la bonne adhérence de la terre aux racines et favorisera la reprise.

Ensuite, arrosez régulièrement pour éviter les “à coups” de végétation entraînant une montée à graine prématurée. Les binages assureront la propreté et la bonne aération du sol.

Tout savoir sur la laitue : Variétés

Laitues pommées

Feuilles entières, assez arrondies, tendres, généralement lisses, parfois cloquées. Leur couleur varie du vert blond au vert foncé mais quelques variétés ont leur feuillage marginé de rouge ; d’autres sont presque totalement rouges. Elles forment des pommes rondes ou un peu aplaties.

Laitues batavias

Les feuilles à nervation palmée et à surface cloquée sont agréablement croquantes, mais tendres. Les bords sont, en général, profondément découpées et ondulés. Comme les laitues pommées, les batavias forment une pomme qui peut être allongée chez certaines variétés (Batavia Rossia par exemple).

Laitues romaines

Les feuilles dressées ont une côte principale très forte qui les rend rigides et croquantes. Pommes allongées et souvent volumineuses. C’est un type de laitue très cultivé dans les régions méridionales.

Laitues à couper

Ce sont des laitues qui ne forment pas de pomme, mais dont le feuillage tendre repousse après chaque récolte.

Semez de mars à août en plein air, en rayons distants de 10 à 15 cm. Arrosez après la levée et maintenez la terre en bon état de propreté.

La première récolte est constituée par les jeunes plants arrachés lors de l’éclaircissage un mois après le semis, les récoltes suivantes par les feuilles coupées au-dessus du collet, à la façon des épinards. Faite suivent d’un arrosage copieux.

Les feuilles tendres sont plus ou moins découpées et frisées. On les coupe à deux ou trois reprises.

Laitues grasses

On désigne sous cette appellation diverses variétés à feuilles épaisses, vertes, très cloquées, qui sont très résistantes à la chaleur et, par conséquent, très cultivées dans le Midi.

Tout savoir sur la laitue : Fertilisation

Procéder, en cours de végétation, à deux épandages d’engrais coup de fouet, à raison de 100 g/m².

Tout savoir sur la laitue : Récolte

Au fur et à mesure des besoins dès que les pommes se sont bien formées.

En échelonnant vos semis au cours de la saison et en choisissant vos variétés, vous assurerez la continuité de votre production.

Les laitues à couper produisent de mai à septembre et permettant d’assurer la fourniture de salade, en cas de rupture passagère dans la récolte des autres laitues.

Tout savoir sur la laitue : Utilisation

Les laitues sont le plus souvent consommées crues en salade. Elles se servent également cuites à la façon des épinards, assaisonnées au beurre ou au jus.

A la recherche d’idées recette pour la laitue ? Alors n’hésitez pas à découvrir 10 façons de la préparer à l’aide des éditions Epure dans ce livre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *