Tout savoir sur la gaillarde

Rustique et à la résistance très élevée, la gaillarde est une plante d’exception ! Peu de travail pour une floraison longue, abondante et magnifique est un compromis plus qu’intéressant. Ses fleurs aux couleurs chaudes sauront vous séduire et égayeront les coins de jardin. Continuez pour tout savoir sur la gaillarde.

Tout savoir sur la gaillarde : caractéristiques

  • Nom commun : Gaillarde
  • Nom latin : Gaillardia
  • Famille : asteracées
  • Type de plante : plante à fleurs
  • Végétation : vivace, annuelle, bisannuelle
  • Feuillage : semi-persistant, caduc
  • Hauteur : jusqu’à un mètre
  • Multiplication : semis, division
  • Résistance au froid : élevée
  • Type de sol : calcaire, sableux, caillouteux, humus
  • PH : alcalin, neutre

La gaillarde est originaire d’Amérique du Nord et centrale. De croissance rapide, elle forme, au printemps, des touffes érigées de feuilles vertes desquelles se détachent des fleurs solitaires placées au bout de longues tiges atteignant jusqu’à un mètre de hauteur. Le feuillage se pare de vert foncé à pâle, grisé ou ou encore argenté. Les feuilles, légèrement velues et aux multiples formes sont lancéolées, parfois dentées. Ces dernières sont attachées aux tiges ramifiées sans pétiole. Les fleurs solitaires apparaissent dès mai ou juin et peuvent durer jusqu’aux premières gelées d’octobre. Chez certaines variétés, elles n’éclosent que la deuxième année. Elles formes de grands capitules colorés. Les fleurons du centre forment un plateau marron à pourpre et ceux en extérieur forment une belle couronne rouge à orangée bordée de jaune. Les fruits sont des akènes munis de soies.

Tout savoir sur la gaillarde : planter

  • Plantez les gaillardes en plein soleil dans un sol léger et bien drainé
  • Installez les variétés naines en jardinières et potées
  • Repiquez les plants en godets de préférence au printemps
  • Semez dès le mois de mars sous abri pour les annuelles et dès la fin avril ou début mai en plein air pour les variétés vivaces

semer :

  • Effectuez les semis en mars en terrine sous abri
  • Maintenez les à une température comprise entre 20 et 24°C
  • Veillez à ce que vos semis soient bien exposés à la lumière
  • Utilisez un substrat bien drainé
  • Ne recouvrez pas les graines semées
  • Le levée aura lieu entre 10 et 20 jours mais en seulement 5 pour la gaillardia grandiflora
  • Repiquez les plantules en godets au moment où trois ou quatre feuilles auront apparues
  • Cultivez les plants sous abri entre 12 et 15°C
  • Installez les annuelles dès mai en pleine terre
  • Pour les vivaces, semez en terrine en plein air dès mai puis repiquez en place lorsque les premières feuilles apparaissent

planter :

  • Achetez vos plants en godets
  • Trempez les mottes dans une bassine d’eau afin de les réhydrater
  • Espacez les de 30 à 40 centimètres en tous sens
  • Arrosez régulièrement la première année
  • Optez pour un terreau spécial plantes fleuries pour les plantations en pot et jardinière et assurez-vous d’avoir un bon drainage en apposant une couche de graviers ou de sable

Tout savoir sur la gaillarde : entretien

  • Les gaillardes ne nécessitent pas d’entretien particulier
  • Elles résistent à des températures allant jusqu’à -20°c et supportent les épisodes de sécheresse
  • Les vivaces ne supportent pas l’humidité, améliorez donc votre drainage si nécessaire en ajoutant du sable de rivière grossier à votre terre
  • N’apportez de l’engrais qu’aux cultures en potées, administrez le en le diluant avec de l’eau tous les 10 jours
  • Rabattez les vivaces au début de l’automne à environ 10 centimètres du sol et ce, même si la floraison n’est pas terminée
  • Tuteurez les variétés de grande taille en emplacement venté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *