Tout savoir sur la chicorée endive ou Witloof

Cette chicorée sauvage est une plante à feuilles allongées, non découpées, et pourvue d’une grosse racine en forme de pivot allongé. Arrachée à l’automne et placée dans des conditions de culture convenables, cette dernière produit l’endive, également appelée “chicon”, très appréciée pendant l’hiver, en salade et comme légume cuit. Vous souhaitez tout savoir sur la chicorée endive ou Witloof ?

Tout savoir sur la chicorée endive ou Witloof : Sol – Fumure

Le sol doit être profond, non pierreux, ameubli à 20/25 cm au moins de profondeur. La formation des chicons est contrariée par un excès d’azote : cultivez la Witloof sur un terrain n’ayant pas reçu de fumure organique depuis un an au minimum.

Par contre, un apport d’engrais de fond riche en phosphore et en potassium est favorable lors de l’ameublissement.

Tout savoir sur la chicorée endive ou Witloof : Semis et éclaircissage

Semez en pleine terre, en place, en rayons espacés de 25 cm et recouvrez seulement la graine de 1 cm de terre fine bien tassée. Arrosez si nécessaire.

La période favorable au semis s’étend de fin avril à juin, à partir du moment où la température du sol atteint au moins 8°C, soit en général durant la première quinzaine de mai en climat type Ile-de-France.

Après la levée, dès que les jeunes plants possèdent 2 à 4 feuilles, éclaircissez-les à 8/10 cm de distance.

Tout savoir sur la chicorée endive ou Witloof : Arrachage et préparation des racines

Les racine sont bonnes à arracher à partir du cinquième mois suivant le semis, soit en octobre-novembre.

Laissez les plantes arrachées sécher sur le terrain durant une semaine, afin de provoquer l’arrêt de leur végétation, indispensable avant la poursuite de la culture. Opérez à l’ombre ou faites en sorte que les feuilles des unes recouvrent les racines des autres, afin d’éviter une dessiccation trop brutale.

Triez les racines après l’arrachage : conservez seulement celles qui mesurent de 3 à 5 cm de diamètre au collet et qui ne présentent pas de “fourches”, ni trace d’altération, ni blessure quelconque.

Supprimez les feuilles en les sectionnant 3 cm environ au-dessus de leur point d’insertion (collet). Ne coupez pas plus court sous peine d’endommager le bourgeon central qui produira le chicon.

Raccourcissez les racines de manière à uniformiser leur longueur à 18/20 cm. Enjaugez provisoirement, en les recouvrant de paille ou de feuilles, les racines que vous ne soumettez pas immédiatement à l’une des deux techniques de culture ci-après.

Tout savoir sur la chicorée endive ou Witloof : Culture

Culture traditionnelle de l’endive

Elle consiste à creuser une tranchée profonde de 35 cm dans laquelle les racines préparées sont dressées verticalement à 3 ou 4 cm d’intervalle en les calant avec de la terre. Arrosez copieusement et laissez en l’état durant une quinzaine de jours.

La tranchée est ensuite recouverte de 20 cm de terre exempte de pierres, elle-même protégée de la pluie par une tôle ondulée ou un film plastique. Les chicons issus du bourgeon central se développent à l’abri de la lumière, parfaitement étiolées.

Dans ces conditions, la récolte a lieu en février-mars. Cette technique traditionnelle est toutefois largement concurrencée, depuis la création des variétés chicorées Witloof capables de “pommer” sans être recouvertes de terre.

Culture sans couverture de terre

Cette méthode de “forçage” (culture accélérée) apporte une telle simplification qu’elle est désormais la seule à recommander au jardiniers amateurs à condition qu’ils cultivent la variété adaptée.

Tout local convient pour le forçage, à condition que sa température soit régulière entre 16 et 20 °C d’octobre à mi-février (13 à 15 °C fin février-mars).

Le bac de forçage peut-être de nature quelconque à condition qu’il soit étanche et profond de 15 à 20 cm (jardinière, bassine, caisse en polystyrène, etc…). Le milieu de culture est de la tourbe saturée d’eau.

Une fois le bac rempli aux 2/3 de sa hauteur, piquez verticalement les racines en les serrant les unes contre les autres, les collets hors du sol.

Traitez contre la mouche de l’endive et recouvrez d’une feuille de “plastique pour paillage“, afin de maintenir l’obscurité et un taux d’humidité suffisamment haut.

L’entretien ultérieur consiste à vérifier l’humidité de la tourbe toutes les 3 semaines pour arrosez si nécessaire.

Tout savoir sur la chicorée endive ou Witloof : Parasites et maladies des endives

La sclérotiniose, maladie souterraine qui provoque la composition des racines en cours de forçage, et la mouche de l’endive qui pond au collet des plantes et déprécie les chicons, sont les deux plus graves problèmes de l’endive.

Tout savoir sur la chicorée endive ou Witloof : Variétés

Chicorée Witloof Béa hybride F1 : Sa précocité en fait la reine des variétés pour les cultures de début ou fin de saison. Bien adaptée au forçage en bacs, elle donne des endives en 3 ou 4 semaines. Semez en place de fin avril à juin. Récoltez d’octobre à mars.

Chicorée Witloof Zoom hybride F1 : Chicons volumineux et lourds. Peut être forcée à partir du début d’octobre jusqu’à la fin de janvier.

A la recherche d’idées recette pour l’endive ? Alors n’hésitez pas à découvrir 10 façons de la préparer à l’aide des éditions Epure dans ce livre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *