Tout savoir sur l’astrance

Pour obtenir une deuxième floraison début septembre, veillez à couper les fleurs fanées de l’astrance après le mois de mai. Qui l’eut cru, mais cette plante fait partie de la même famille que les carottes, le fenouil ou encore le persil ! Continuez pour tout savoir sur l’astrance.

Tout savoir sur l’astrance : les caractéristiques 

  • Noms communs : Astrance, Radiaire
  • Nom latin : Astrantia
  • Famille : Apiacées
  • Type de plante : Fleur, plante à fleur 
  • Feuillage : Caduc
  • Hauteur : 0,45 à 1 m 
  • Multiplication : Semis, division 
  • Résistance au froid : Résistante   
  • Type de sol : Humus, sol argileux ou calcaire
  • PH : Sol alcalin, neutre ou acide

L’astrance est originaire des montagnes d’Europe et d’Asie, elle est revenue très récemment à la mode grâce à ses couleurs vives et sa longue floraison. Elle est assez différente des fleurs classiques de par sa forme atypique en ombelle unique et des bractées assez ressemblantes à des pétales ! 

L’astrance se ressème facilement mais reste assez discrète. C’est avec ses couleurs roses, rouges et blanches très vives, que la fleur va prendre tout son sens et devenir un réel atout pour votre jardin. 

Tout savoir sur l’astrance : la semer 

Pour semer l’astrance, favorisez un sol humifère et profond voir même un sol calcaire tant qu’il reste frais (la moindre sécheresse peut être fatal au développement de la plante).

L’emplacement doit être choisi minutieusement, il faut choisir un coin à la fois ensoleillé et ombragé pour bénéficier du soleil tout en gardant l’humidité. 

Elle doit être plantée juste après les premières gelées, au début du printemps. Pour qu’elle puisse profiter d’un sol humide. 

Pour la planter : 

  • Bien creuser la terre et ôtez un maximum de racines qui pourraient gêner le développement de vos plants. 
  • Ajoutez du compost au fond du trou. 
  • Mettre en place un espacement de 30 à 40 cm entre chaque plants. 
  • Arrosez généreusement la terre en rebouchant.  

Tout savoir sur l’astrance : l’entretenir 

Le but est de garder au maximum l’humidité. Pour cela, l’unique solution est de mettre en place un paillage surtout en cas de sécheresse. Veillez à bien arroser. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *