Quoi faire au verger de novembre à mi-février ?

Avec le retour du grand froid, vous allez pouvoir vous lancer dans la conservation des fruits de garde, les traitements, labour et fumure d’hiver ainsi que la taille. Alors quoi faire au verger de novembre à mi-février ?

Quoi faire au verger de novembre à mi-février : Conservation des fruits de garde

  • Poires et pommes : assurez-vous que les conditions de stockage des fruits que vous avez récoltés avant les premières gelées sont optimales : ventilation régulière pour évacuer les gaz produits par les fruits en maturation, hygrométrie constante entre 65 et 85%, obscurité permanente (la lumière accélérant la maturation. Éliminez au fur et à mesure tout fruit montrant un début d’altération.

Quoi faire au verger de novembre à mi-février : Traitement d’hiver

Débarrassez les arbres des mousses, lichens et vieilles écorces, ce qui vous permettra aussi d’éliminer les insectes et germes de maladies qui s’y abritaient des rigueurs de l’hiver.

Appliquez le traitement d’hiver, comme le blanc arboricole par exemple, en dehors des périodes de pluie, de gel ou de vent intense. Commencez par le pied du tronc puis remontez le long des branches charpentières, jusqu’à ruissellement.

Quoi faire au verger de novembre à mi-février : Taille

  • Poiriers et pommiers : procédez à la taille trigemme des arbres conduits en forme régulière. Commencez par les arbres les moins vigoureux, mais ne taillez jamais quand il gèle. Pensez à l’arcure pour obtenir une très bonne mise à fruits des poiriers et pommiers.
  • Arbres “à noyau” : ils ne se taillent pas l’hiver, mais à partir de mars.

Quoi faire au verger de novembre à mi-février : Labour et fumure d’hiver

Exécutez dès que possible les labours et bêchages, sans chercher à diviser les sillons ou les mottes ; en transformant l’eau qu’ils contiennent en glace, les gelées se chargeront de les effriter.

Profitez en pour enfouir les engrais minéraux de fond. Ils doivent être mélangés dans toute l’épaisseur du terrain ameubli : épandez-les donc sur toute la surface avant le labour.

La fumure organique sera elle aussi incorporée lors du labour, sous forme de fumier, de fumier déshydraté ou de compost enrichi, mais superficiellement, dans les 15 premiers centimètres de profondeur.

Quoi faire au verger de novembre à mi-février : Travaux divers

Les travaux à réaliser sont essentiellement fonction de la température.

Labourez les parterres ainsi que les surface destinées à la création ou la réfection de pelouses au printemps prochain.

Préparez les mélanges de terre qui serviront dans le courant de l’année aux rempotages de plantes vertes, chrysanthèmes, etc…

Réparez les outils et mettez le matériel en état.

Une pensée sur “Quoi faire au verger de novembre à mi-février ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *