Quels nichoirs choisir pour votre jardin ?

Les oiseaux ne possèdent pas de résidence fixe à l’année.  Les nids servent uniquement de maternités et de pouponnières. En ville et à la campagne, des nichoirs sont installés pour le bien de nombreuses espèces. Si vous souhaitez également enrichir la biodiversité de votre jardin, l’installation de nichoirs est primordiale. Mais quels nichoirs choisir pour votre jardin ?

Quels nichoirs choisir pour votre jardin : Types de nichoirs

Il existe communément trois types de nichoirs : les nichoirs fermés, avec un trou d’envol, les nichoirs semi-ouverts avec une ouverture plus large et les nichoirs ouverts.

C’est trois types de nichoirs sont très spécifiques :

  • Les nichoirs fermés : Ces nichoirs possèdent un trou d’envol et sont destinés aux oiseaux dit “cavernicoles” (mésanges, sittelles, moineaux, étourneaux, gobemouche, rougequeue…)
  • Les nichoirs semi-ouverts :Ces nichoirs sont équipés d’une plus grande ouverture. Ils accueillent les espèces semi-cavernicoles comme la bergeronnette ou le rouge-gorge.
  • Les nichoirs ouvert : Ces nichoirs sont conçus pour les oiseaux de plus grande envergure car ils nécessitent plus de place pour leur envol que leurs congénères.

Quels nichoirs choisir pour votre jardin : Le matériau

La plupart du temps les nichoirs sont fabriqués en bois de qualité car il est important qu’ils ne se déforment pas avec l’humidité. Ce bois est naturellement traité sans produit nocif afin de ne pas porter atteinte à la santé des oiseaux.

Aujourd’hui la plupart des nichoirs sont fabriqués en un mélange de ciment et de sciure de bois agglomérée. Cette matière réduit la condensation et l’humidité et permet aux œufs et aux oisillons de se développer à une température plus constante. Par ailleurs ce type de nichoir gagne en longévité par rapport aux autres fabrications.

Quels nichoirs choisir pour votre jardin : Emplacement

L’emplacement du nichoir est très important. En effet, de nombreux facteurs ont pour cause la mortalité chez les jeunes oiseaux.

  • Il est primordial de ne jamais exposer le trou d’envol au soleil. Par ailleurs, le trou d’envol doit être orienté à l’opposé des vents violents. Une orientation Est ou Sud-Est est conseillée.
  • Privilégiez l’emplacement sur un arbre solide ou un mur. Les œufs et les oisillons doivent être hors de portée des prédateurs. Le nichoir ne doit pas se situer à moins de 1,50 m du sol.
  • Il est conseiller d’incliner légèrement le nichoir vers l’avant afin d’éviter que l’eau ne ruisselle dans le trou d’envol. Évitez de le fixer aux branches d’un peuplier ou d’un bouleau car elles sont fragiles et cassantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *