Quelles sont les différentes méthodes de marcottage ?

Le marcottage est un procédé de multiplication consistant à courber en terre un rameau rattaché à une plante-mère et à le séparer de celle-ci lorsqu’il a pris racine. Mais alors quelles sont les différentes méthodes de marcottage ?

Quelles sont les différentes méthodes de marcottage : Marcottage par couchage

Applicable à toute les espèces à branches assez souples pour être ployées. Une ramification basse est enterrée dans une petite tranchée creusée à proximité du pied et maintenue en place par un crochet fiché dans le sol dur.

Son extrémité est relevée verticalement et fixée à un tuteur. Les feuilles de la partie enterrée sont supprimées. Rebouchez la tranchée avec un mélange de sable et tourbe par moitiés.

Espèces à multiplier : Plantes grimpantes, toutes espèces arbustives à rameaux souples et flexibles.

Époque : Printemps ou automne

Quelles sont les différentes méthodes de marcottage : Marcottage en cépée

Très utilisé pour beaucoup d’arbustes d’ornement et pour les porte-greffes fruitiers : cognassier, pommier paradis et doucin, prunier Saint-Julien, etc…

La plante mère est rabattue, c’est  à dire coupée à 10-15 cm de terre en hiver. De nouveaux rameaux se développent à partir des yeux latents. En mai, dès qu’ils ont une dizaine de cm de long, buttez la touffe avec de la terre ou mieux, un mélange de sable et tourbe par moitiés.

Espèces à multiplier : Porte-greffes fruitiers et arbustes à rameaux rigides poussant en touffe érigée.

Époque : Printemps ou automne.

Quelles sont les différentes méthodes de marcottage : Marcottage aérien

Souvent conseillé pour “rajeunir” les ficus, philodendrons, aralias, etc… dont la base s’est dégarnie de feuilles, mais applicable aussi à tous les arbres et arbustes d’ornement, conifères, etc…

Après avoir, au besoin, supprimé les feuilles gênantes, entourez la tige d’un manchon de matière plastique (film polyéthylène), maintenu en haut et en bas par une ligature et que vous remplirez d’un mélange assez humide de tourbe et de sable (ou de vermiculite) par moitiés.

Espèces à multiplier : Plantes d’appartement diverses et arbres et arbustes à branches raides.

Époque : Printemps

Vous savez désormais quelles sont les différentes méthodes de marcottage ! Rendez-vous sur notre boutique afin d’acheter l’équipement pour les réaliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *