Quelles sont les différentes formes libres des arbres fruitiers ?

Ce sont des formes en volume et dont les branches se dirigent dans les trois dimensions. Alors quelles sont les différentes formes libres des arbres fruitiers ?

Quelles sont les différentes formes libres des arbres fruitiers : Arbre sur tige ou de plein vent

Distance de plantation : 6 à 12m.

C’est l’arbre du verger par excellence. Il se caractérise par une tige de 1,75 à 2m (haute tige) ou de 1 à 1,30m (demi-tige), au sommet de laquelle se développe une tête, formée généralement en gobelet, pour que le centre reste bien aéré.

Destiné initialement à mettre les branches hors de portée des animaux de pâture, l’arbre haute tige a d’autres avantages : il peut servir d’arbre d’ombrage mais surtout il permet de passer sous sa ramure sans se baisser, ce qui facilite le travail d’entretien du sol.

De plus, dans les situations où les gelées tardives sont à craindre, les fleurs des hautes tiges courent moins de risques que celles des formes plus basses.

Par contre, la demi-tige facilite les travaux relatifs à l’arbre lui-même (traitements, récolte).

L’arbre sur tige est greffé sur un porte-greffe vigoureux (sur franc, par exemple) mais pour obtenir une tige très droite il faut le plus souvent faire appel à une variété intermédiaire sur laquelle est greffée, en tête, la variété fruitière proprement dite.

Les arbres sur tige ont besoin de beaucoup d’espace. Ils portent des récoltes abondantes sans demander beaucoup de soins d’entretien. La taille est généralement limitée à un nettoyage et au maintien de l’équilibre de la charpente.

Seuls la récolte et les traitement peuvent parfois poser quelques problèmes du fait de la hauteur de la cime.

La plupart des arbres fruitiers sont disponibles en tige ou en demi-tige. Cependant, certaines espèces ne se trouvent qu’en demi-tige (pêcher).

Quelles sont les différentes formes libres des arbres fruitiers : Fuseau ou quenouille

Distance de plantation : 3 à 4m.

Obtenu par greffage sur un porte-greffe moins vigoureux, le fuseau a une tige centrale avec les branches charpentières régulièrement étagées et harmonieusement réparties autour de l’arbre. Par la taille de formation, ces branches font des coursonnes qui assurent la fructification.

Peu encombrant, le fuseau est très employé pour les pommiers et les poiriers, et parfois aussi pour les cerisiers, pruniers, pêchers.

La cueillette et les traitements sont plus faciles qu’avec les tiges : la production est moins importante, mais les fruits sont un peu plus gros.

Quelles sont les différentes formes libres des arbres fruitiers : Gobelet

Distance de plantation : 3 à 4m.

Cette forme voisine du fuseau n’a pas d’axe central. Les branches sont successivement taillées pour répartir la végétation sur le pourtour de l’arbre, donnant à l’ensemble la forme d’un gobelet, le centre dégagé laissant largement pénétrer l’air et la lumière.

Le gobelet est surtout utilisé pour le pêcher. C’est aussi cette forme qui constitue la tête des arbres sur tige.

Vous savez désormais quelles sont les différentes formes libres des arbres fruitiers ! Rendez-vous sur notre boutique pour les faire développer comme vous le souhaitez.

Une pensée sur “Quelles sont les différentes formes libres des arbres fruitiers ?”

  1. justement je rentre d’une ballade dans le luberont et dans les plantations les arbres sont en quenouille , ils ne sont pas séparés par 3 m au mieux 2m ; peut on eteter pour que ces arbres ne deviennent pas trop hauts ? peut on mettre des arbres taillés de cette maniere en haie libre ?
    merci pour cet article tres interessant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *