Le compagnonnage

Le compagnonnage est une technique consistant à associer certaines plantes entre elles afin d’optimiser les récoltes et d’avoir un magnifique jardin ! De plus, vous réduirez votre utilisation de produits chimiques et la quantité de travail ! Après un travail d’observation et de planification, vous êtes fin prêt. Continuez pour en savoir plus.

Le compagnonnage : optimiser

  • C’est une des méthodes de culture les plus ancienne avant que l’homme n’invente les pesticides
  • Optimisez vos cultures grâce à cette méthode
  • Fructifiez l’espace occupé
  • Choisissez le voisinage de vos plantations au millimètre prés
  • Dessinez le meilleur environnement possible
  • Éloignez les insectes et les adventices de vos cultures et plantations
  • Veillez cependant à ne pas trop multiplier les associations au risque d’entraîner plus de travail dans le potager par exemple

Le compagnonnage : objectifs

  • Colonisez au maximum les espaces racinaires et aériens du jardin en utilisant une culture haute et une culture basse dans un seul et même endroit par exemple
  • Optimisez les durées de culture en combinant des plantes à la croissance rapide (radis) avec d’autres à la croissance plus longue (carottes)
  • Impactez le goût de certaines cultures, notamment les courgettes qui deviennent plus sucrées à proximité des poireaux
  • Limitez les intrants au jardin et au potager

Le compagnonnage : associations

  • N’associez jamais les légumineuses à des Liliacées comme la ciboulette ou le poireau
  • Placez des pommes de terre près des laitues, oignons et maïs
  • L’aneth protégera le concombre et la carotte de certains insectes
  • Protégez aubergine, poivron et asperge avec du basilic
  • Haricots : chou, carotte, chou-fleur, concombre, maïs, persil, pomme de terre, sauge
  • Betteraves : brocoli, chou, chou-fleur, laitue, oignon, pomme de terre, sauge
  • Brocoli : betterave, carotte, concombre, haricot, pomme de terre
  • Chou : betterave, céleri, haricots, oignon, laitue, pois, pomme de terre, épinards
  • Carotte : concombre, haricot, laitue, oignon, pois, radis, sauge, tomate
  • Concombre : basilic, chou, carottes, chou-fleur, haricots, laitue, maïs, pois, radis
  • Ail : Chou, tomate
  • Oignon : betterave, carotte, chou, épinards, fraise, laitue, panais, persil
  • Persil : asperge, ciboulette, maïs, tomate
  • Piment : basilic, coriandre, oignon, persil, tomate
  • Tomate : basilic, carottes, céleri, ciboulette, oignon, persil, piments

principes

  • Les apiacées se protègent réciproquement
  • Les légumineuses enrichissent le sol en azote
  • Séparez légumineuses et liliacées
  • Certaines plantes aromatiques peuvent éloigner les insectes nuisibles grâce à leurs odeurs

Le compagnonnage : fleurs au potager

  • Installez des fleurs au potager
  • Choisissez des fleurs à l’action répulsive
  • Placez les plantes dont les odeurs protégeront vos cultures : oillet d’Inde, souci, capucine, lin à grandes fleurs, armoise, rue des jardins, sauge officinale, menthe
  • Utilisez des bordures pour séparer au possible les fleurs des légumes
  • Procurez-vous un engrais toutes fleurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *