La culture sur buttes

L’heure est encore à la planification du potager pour nombre de jardiniers, débutants ou pas. Ainsi, pourquoi ne pas découvrir la culture sur buttes ? Nouvelle façon de jardiner qui a envahi les potagers, cette technique nous vient de la permaculture. Découvrez comment et pourquoi adopter ce savoir-faire dans votre propre potager.

La culture sur buttes : qu’est ce que c’est ?

Cultiver sur une butte est une technique très primée en permaculture. Comme indiqué dans son nom, elle consiste à jardiner sur une butte formée avec des matériaux naturels. Quant à la permaculture, il s’agit d’un concept global qui vise à créer des écosystèmes dans sa façon de jardiner.

Bien que cela demande assez d’efforts au départ, le temps d’aménager le potager, les buttes constituées sont perdurables et demandent peu d’entretiens.

La culture sur buttes : quels jardins, quels jardiniers

Que vous soyez débutant ou expert, vous pouvez vous convertir à cette nouvelle façon de gérer votre potager ! Notez cependant que cultiver sur une butte n’est pas possible sous tous nos climats. Vous devrez malheureusement passer votre tour si vous vivez dans une région au vent aride. Les autres, si votre sol est sec ou trop pauvre et que vos fruits et légumes ont du mal à prendre, vous êtes parfaitement indiqué pour essayer cette façon de faire. En effet, vous pourrez cultiver tous types de plantations potagères sur tous types de sol.

La culture sur buttes : comment

Il existe moult types de buttes mais elles répondent toutes au même principe : surélever le sol, entre 30 et 50 centimètres de hauteur, en y apportant du compost. Beaucoup préconisent d’enfouir des matières non décomposées, comme des bûches. Notez que cette technique peut déséquilibrer les sols.

  • De manière générale, surélevez la terre avec du compost et du terreau. Les racines de vos plantations s’y enfouiront. Apportez déchets organiques et paille régulièrement pour entretenir la butte.
  • La Morez : placez une couche brune composée de lianes, rondins, troncs et autres en dessous de la couche décomposable.
  • La butte en lasagne : alternez couches brune et vertes à la façon d’un plat de lasagne.
  • La forestière : composez votre couche brune de troncs coupés longtemps auparavant, déjà en décomposition avancée afin d’avoir plus d’équilibre.

La culture sur buttes : avantages

  • Le système de buttes est autosuffisant et se régénère de façon autonome
  • Vous n’aurez plus à labourer la terre ni à ajouter d’amendements organiques chaque année
  • Dites au revoir au désherbage compliqué
  • Vous ne vous baissez plus pour jardiner
  • Vous aurez des cultures plus abondantes
  • Bon drainage de l’eau et bonne résistance à la sécheresse
  • Vous aurez plus de surface de culture disponible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *