Comment élever vos plants en godets ?

L’élevage en godets des plants obtenus par semis présente le principal avantage de doter chacun d’une “motte” individuelle : il pourra ainsi ultérieurement être planté avec toutes ses racines sans subir le choc dépressif et l’arrêt temporaire de végétation que provoquent l’arrachage et l’adaptation à un nouveau milieu. Mais alors comment élever vos plants en godets ?

Les godets offrent également le seul moyen de semer en pépinière, plutôt qu’en place, pour les espèces qui ne tolèrent pas le repiquage : melon, concombre, la majorité des fleurs annuelles grimpantes, ainsi que : eschscholtzia, pourpier, pavot, etc…

Leurs graines sont alors semées à raison de 3 à 6 par godets et les plants sont éclaircis ou non, comme pour les semis en poquets.

Enfin, les plantes élevées en godets peuvent être desserrées au fur et à mesure de leur croissance, sans aucun risque de gêne mutuelle ni d’étiolement.

Comment élever vos plants en godets : Choix des godets et empotage

Pour la fabrication des godets, la terre cuite, matière première traditionnelle des poteries horticoles est maintenant concurrencée par “les plastiques” plus légers et moins fragiles.

Utilisez donc, de préférence, des godets en plastique ronds ou carrés (ces derniers utilisant mieux la place disponible) de 7 à 8 cm de diamètre ou de côté.

Quelle que soit leur nature, les godets classiques ont toutefois un inconvénient : si la plantation est trop longtemps différée, les racines “butent” sur la paroi du récipient et la tapissent en formant un feutrage dense et serré qui émettra ensuite très difficilement les radicelles nécessaires à la reprise. La plante “durcit” alors et subit un arrêt de végétation préjudiciable.

Les godets de tourbe compressée éliminent cet inconvénient : amollie par l’eau, leur paroi se laisse transpercer par les racines qui continuent de pousser à l’extérieur après la plantation. La plante est ainsi mise en place avec son pot (qui décompose ensuite dans le sol) sans aucun freinage de croissance.

Observez toutefois deux précautions particulières :

  • Arrosez régulièrement car, une fois desséchée, leur matière deviendrait impénétrable par les racines.
  • Avant de les poser sur le sol ou sur la tablette de serre, étendez un film plastique qui empêchera les racines de la base de “téter” (s’enraciner…) dans la terre).

Les godets de tourbe sont proposés soit en pots individuels, soit en bandes groupant plusieurs unités, formule pratique qui facilite les manipulations.

Les jeunes plants peuvent être empotés en godets, soit aussitôt après le semis s’ils sont assez forts et de croissance rapide (tomate, oeillet d’Inde, etc…) soit après un premier repiquage en terrine dans le cas contraire (agératum, bégonia, pétunia, etc…).

Utilisez pour cet empotage le mélange de terre préconisé ci-dessus pour le repiquage.

Vous savez désormais comment élever vos plants en godets ! N’hésitez pas à vous rendre sur notre boutique pour vous équiper pour vos semis et bouturage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *