Jardinet, équipez votre jardin au meilleur prix

Jachère de fleurs Mélifère - 400g

Jachère de fleurs Mélifère - 400g, Hauteur du couvert : 1m à 1,50m.

Jachère de fleurs Mélifère - 400g : Mélange d'espèces favorables à la faune pollinisatrice et mellifère, en particulier l'abeille solitaire qui y trouve nectar et pollen. Installe un couvert riche en biodiversité animale et végétale.

Ce type de mélange est à ne pas confondre avec les Jachères apicoles constituées plutôt de fourragères (phacélie, sainfoin, mélilot, ...). La Jachère Fleurie Mellifère est une jachère composée d’espèces florales à intérêt paysager, ce qui n’est pas le cas des Jachères apicoles.

Jachère de fleurs Mélifère - 400g : Caractéristiques

  • Conditionnement : Boite de 400g
  • Composition : Annuelles (7 constituants)
  • Hauteur du couvert : 1m à 1,50m
  • Semis : 1 à 2 g/m²
  • Levée : En 8-10 jours si les conditions climatiques sont correctes
  • Floraison : De mi-juin à mi-octobre
  • Points forts : Bon couvert pour la faune sauvage,  mélange très mellifère
  • Surface totale avec une boite : De 200 à 400m²
Ce mélange a été constitué grâce à l’étude systématique, menée en 2004 et 2005, du caractère nectarifère et pollinifère des quelques 400 espèces et variétés constituant nos collections. C’est donc le parfait compromis entre les aspects mellifères et paysagers, un couvert utile aux insectes pollinisateurs mais permettant la valorisation des paysages. À côté d’espèces reconnues depuis longtemps pour leur caractère mellifère comme la Bourrache ou la Centaurée,figurent bien d’autres espèces dont le Cosmos sulphureus, le Godetia ou le Rudbeckia.

Jachère de fleurs Mélifère - 400g : Utilisation

Issues d'une démarche agricole, les jachères fleuries ont pour vocation l'embellissement des espaces ruraux et l'occupation de terres agricoles, momentanément inutilisées. Ces mélanges se composent d'une gamme réduite d'espèces rustiques et communes.

Dans le cadre d'une démarche de fleurissement alternatif, les jachères fleuries peuvent être utilisées ponctuellement dans des cas spécifiques comme, par exemple, sur des sites de larges surfaces (plus de 1 hectare) ou des zones délaissées et peu stratégiques.