Tout savoir sur le poireau

Petits et grands connaissent le poireau et son doux goût sucré qui arrivent dans nos assiettes à l’arrivée des températures hivernales. Incontournable au potager, sa rusticité le permet de rester en place et de n’être récolté qu’au fur et à mesure des besoins. Continuez pour tout savoir sur le poireau.

Tout savoir sur le poireau : caractéristiques

  • Nom commun : poireau
  • Nom latin : allium porrum
  • Famille : alliacées
  • Type de plante : légume potager
  • Végétation : bisannuelle
  • Feuillage : persistant
  • Hauteur : 45 à 60 centimètres
  • Multiplication : semis
  • Résistance au froid : moyenne à élevée
  • Type de sol : argileux, humus
  • PH : neutre

Le poireau est une plante potagère aux longues feuilles retombantes dont l’apparence s’apparente à une gouttière. Celles-ci forment une tige appelée fût. Le poireau est un aliment extrêmement riche en vitamines, fibres et huiles essentielles, ainsi il présente des vertus incroyables et intéressantes pour votre santé en général. En cuisine, sa saveur légèrement sucrée conviendra à tous, que ce soit en potages, gratins et autres.

Tout savoir sur le poireau : planter

  • Le poireau apprécie un climat tempéré, doux et humide tout en résistant à des températures allant jusqu’aux -20°C selon les variétés
  • Placez-le au soleil
  • Décompactez votre sol au préalable
  • Assurez-vous que votre terre assure un drainage suffisant
  • Associez le poireau avec la carotte, le céleri ou encore l’asperge
  • Eloignez vos poireaux des haricots, des choux et des pois
  • Patientez au moins 4 ans avant de replanter le poireau sur la même parcelle pour vos rotations

semer

  • Semez de février à octobre
  • En octobre, réalisez vos semis directement en place
  • Réalisez vos semis en février
  • Semez sur couche chaude sous châssis exposé
  • Recouvrez les graines de terreau et tassez
  • Aérez dès l’apparition de plantules
  • Repiquez en place lorsque les plantules atteignent la taille d’un crayon
  • Arrosez généreusement
  • Pour les plants semés en place, sortez les de terre lorsqu’ils sont aussi grands qu’un crayon afin de les laisser sécher quelques jours au soleil
  • La précaution précédente n’est pas utile pour les poireaux d’été
  • Raccourcissez les feuilles à quelques centimètres au-dessus du fût et les racines à 1 centimètre
  • Creusez un sillon de 10 centimètres de profondeur
  • Au fond du sillon, creusez des trous tous les 10 centimètres à l’aide d’un plantoir
  • Installez les poireaux
  • Comblez le sillon au fur et à mesure que les fûts grandissent
  • Eclaircissez les poireaux baguettes tous les 5 centimètres et protégez-les en hiver
  • Plantez les bulbes de poireaux perpétuels pointes vers le haut

Tout savoir sur le poireau : entretien

  • Binez et sarclez régulièrement
  • Buttez de temps en temps les pieds en remontant un monticule de terre le long des pieds à l’aide d’une serfouette
  • Arrosez après les semis et les repiquages
  • Ensuite, n’arrosez qu’en cas de sécheresse ou de fortes chaleurs
  • Paillez les pieds à la fin du printemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *