Tout savoir sur le frelon asiatique

Tout savoir sur le frelon asiatique

Moins présents en hiver, les insectes ont fait leur grand retour au printemps. Parmi la multitude d’espèces existantes, il y en a une dont la réputation n’est plus à faire : le frelon asiatique. Vous souhaitez tout savoir sur le frelon asiatique ?

Tout savoir sur le frelon asiatique : Les origines

  • Le frelon asiatique ou vespa velutina est un insecte appartenant à la famille des hyménoptères qui comprend de nombreuses espèces dites “sociales” (abeilles, guêpes, fourmis…).
  • Comme son nom l’indique ce spécimen est originaire d’Asie et a été accidentellement introduit en France en 2004 par le biais d’importations de poteries chinoises. Le climat étant favorable à son développement, le frelon asiatique a colonisé 70% du territoire Français en l’espace de 10 ans seulement.
  • L’un des soucis lié à ce développement phénoménal, est que le frelon asiatique ne possède aucun prédateur naturel. Par ailleurs, son alimentation à base d’insectes colonisateurs (dont l’abeille) menace grandement notre biodiversité.

Tout savoir sur le frelon asiatique : Précautions

Les frelons asiatiques à l’instar de leurs cousins Européens, sont une espèce d’insectes qui peut être agressive est dans certains cas, dangereuse pour l’homme.

Certaines précautions sont à prendre :
  • En cas de découverte d’un nid de frelons, il est important de garder une certaine distance afin de ne pas déranger ses occupants. Le frelon asiatique devient rapidement agressif si l’on s’approche de son nid. Le venin de cet insecte n’est pas particulièrement toxique mais la piqûre peut être très douloureuse.
  • Les piqûres mortelles sont très rares mais pas inexistantes. En effet, des piqûres à répétition peuvent devenir létales pour l’homme. Par ailleurs une piqûre au niveau des muqueuses peut entraîner un choc anaphylactique et d’autant plus si le sujet est allergique.
  • Contrairement au dard de l’abeille, le dard du frelon est très lisse et ne reste pas dans la peau après la piqûre. Cela permet à l’insecte de piquer autant de fois que nécessaire pour repousser les multiples menaces.

Tout savoir sur le frelon asiatique : En cas de piqûre

Après avoir identifié la piqûre, il est nécessaire de connaître quelques méthodes qui vous permettront de prendre en charge ce problème.

Bien agir en cas de piqûre :
  • Le premier des réflexes à adopter est de retirer tous les objets (bagues, bracelets, chaussures…) pouvant bloquer la circulation du sang. En effet, le gonflement de la peau est l’un des symptômes dus à la piqûre d’un frelon.
  • Dans certains cas, plutôt rares, le dard du frelon asiatique peut rester planté dans votre peau. Il est donc nécessaire de le retirer afin d’éviter d’aggraver la piqûre. Si vous êtes équipé d’une pompe à venin, utilisez-la afin d’en ôter une partie. Sinon, approchez une source de chaleur vive de la piqûre car le venin du frelon est thermolabile.
  • Afin de faire dégonfler la plaie et soulager la douleur, vous pouvez poser un glaçon directement à l’endroit de la piqûre. N’oubliez pas de désinfecter l’endroit ou vous avez été piqué.
Pour les allergiques :
  • La réaction allergique due à une piqûre, apparaît aux alentours de 10 minutes. Il est donc important que vous preniez l’antihistaminique prescrit par votre médecin.
  • La piqûre d’un frelon asiatique n’est pas à prendre à la légère si vous y êtes allergiques. Cette piqûre peut entraîner une réaction appelée choc anaphylactique qui peut déclencher une attaque cardiaque.
  • En cas de piqûres sur les zones sensibles telles que la bouche ou la gorge, rendez vous directement aux urgences. Sucer un glaçon vous permettra de limiter le gonflement en attendant d’être pris en charge.

Tout savoir sur le frelon asiatique : L’impact sur l’environnement

  • Le territoire de la vespa velutina grandit chaque année de 60 km en moyenne depuis 2004. Ces chiffres sont alarmants et nous montrent bien l’expansion éclair de cet envahisseur.
  • Depuis plusieurs années nous observons une réduction du nombre d’abeilles et d’apiculteurs en France. Tous comme les pesticides, le frelon asiatique est l’un des acteurs principaux de cette diminution.
  • L’abeille est la source de nourriture primaire des frelons asiatiques, il est donc tout à fait cohérent que l’augmentation du nombre de frelons influe sur le nombre d’abeilles.
  • Le frelon asiatique est classé, “espèce exotique envahissante. Les études se poursuivent afin de trouver des moyens de lutte efficaces contre le frelon asiatique qui décime les colonies d’abeilles.
  • Les abeilles favorisent la pollinisation des plantes et créent donc un équilibre dans la biodiversité. Tous comme les bourdons, elles contribuent à la reproduction de 80% des espèces de plantes à fleurs.

Tout savoir sur le frelon asiatique : Les moyens de lutte

Il existe différentes façons de lutter contre la menace qu’est le frelon asiatique. Il est possible de se débarrasser soi-même de la prolifération des frelons dans votre jardin même si le recours à un professionnel est vivement préconisé.

Le destruction du nid :
  • La destruction d’un nid de frelon n’est pas une tâche des plus faciles. En effet, étant donné l’agressivité de ces animaux, il est recommandé d’être prudent et de garder son calme. Si vous ne vous tenez pas trop prêt du nid et que vous ne faites pas de gestes brusques, le frelon n’attaquera pas (en général).
  • Il est conseillé de détruire un nid au lever du jour ou à la tombée de la nuit car c’est le moment où les frelons sont les moins actifs. Avant de vous occuper du nid, assurez-vous d’avoir l’équipement adéquat.
  • Prévoyez une combinaison “épaisse” d’apiculteur. Certaines seront inefficaces car trop fines. Vous pouvez également mettre des couches de vêtements sous la combinaison pour plus de sécurité.
  • Si le nid est en hauteur, munissez-vous d’une perche télescopique afin d’éliminer les frelons à distance avec un insecticide. Vous pouvez également attendre la nuit et boucher l’entrée du nid avec un bouchon, du coton ou un filet anti-insectes. Il fortement déconseillé de détruire un nid en plein jour.
Utiliser des pièges :
  • Les pièges sont d’excellents moyens si vous souhaitez protéger votre famille dans le jardin ou si vous possédez des ruches. Il est possible de confectionner soi-même des pièges mais en prenant certaines précautions afin de ne pas nuire aux autres espèces.
  • Il est également possible d’acheter des pièges certifiés par les apiculteurs qui permettent de préserver de nombreuses espèces. Les appâts sont généralement constitués de vin blanc, de bière et de sirop de fruit qui attirent uniquement les frelons.

Comment choisir votre canisse ?

Comment choisir votre Canisse ?

La canisse sert à bien des usages. Principalement utilisée pour obstruer les rayons du soleil, elle est également employée pour s’abriter du vent,  éviter les vis-à-vis ou délimiter un espace par une haie artificielle… Mais alors comment choisir votre canisse ?

Comment choisir votre canisse : Caractéristiques

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte dans le choix de votre canisse. Les canisses allient légèreté, faible coût, facilité de pose, origine biologique mais également sensibilité au pourrissement et donc fragilité.

La canisse a évolué au fil du temps mais en conservant ses caractéristiques d’origine :

  • La légèreté est une des spécificités de ce produit qu’importe le matériau utilisé pour le créer. La canisse doit être suffisamment légère pour pouvoir être posée sans difficulté sur n’importe quel support.
  • La souplesse rend la canisse pratique, car elle est facilement enroulable afin de pouvoir la ranger sans encombrements une fois son utilisation terminée. Il vous est également possible d’assembler plusieurs canisses entre elles afin de gagner en longueur.
  •  La canisse laisse passer le vent et permet par conséquent une aération naturelle très agréable. En plus elle ne possède pas de prise au vent et ne peut donc pas s’envoler.
  • Concernant le budget, les prix varient entre 2 et 30  en général. Les canisses sont vendues soit au mètre soit au rouleau en fonction de vos besoins.

Comment choisir votre canisse : Matériaux

Le choix du matériau pour votre canisse est primordial. Les deux grandes catégories de canisse sont naturelles ou synthétiques.

Comment choisir votre canisse : Naturelle

Les canisses naturelles sont le plus souvent constituées de bambou d’osier, de roseaux et même d’écorce de pin. Elles se fondent parfaitement dans un environnement d’aspect authentique.

Les avantages de ce genre de canisse sont l’aspect naturel, le prix réduit (compte tenu de la matière première), la résistance aux UV et l’esthétisme.

Les inconvénients sont, la sensibilité au développement de moisissures et de mousses. Il est également important de savoir que ce genre de produit s’enflamme vite. Canisse et barbecue ne font pas bon ménage !

Comment choisir votre canisse : Synthétique

Les canisses synthétiques sont le plus souvent réalisées en lames de PVC ou en tissu synthétique. La canisse en PVC est souvent de couleur verte, ce qui lui permet de se dissimuler facilement dans un environnement verdoyant. Cependant si le but recherché est un jardin aux couleurs tendance et moderne, optez pour une canisse de couleur grise anthracite. Sachez qu’il existe également des canisses imitation bambou en PVC, qui allient esthétisme et durabilité.

  • Les avantages d’une canisse en PVC sont la durabilité et la résistance à l’humidité. Certaines sont en plastique recyclable.
  • Les inconvénients peuvent être l’impact environnemental et la sensibilité aux UV. Attention, certaines canisses gardent un aspect industriel.

A quoi sert un filet d’ombrage ?

A quoi sert un filet d'ombrage ?

Certaines plantes sont plus ou moins sensibles aux rayons UV. Ainsi  ce produit vous permettra de protéger vos plantations les plus fragiles contre un soleil ardant… Mais à quoi sert un filet d’ombrage ?

A quoi sert un filet d’ombrage : Un bouclier Anti-UV

Le filet d’ombrage est un produit destiné à ombrager vos plantes afin de limiter leur exposition au soleil. Souvent fabriqué en polypropylène, le filet d’ombrage est résistant et efficace. En effet,  il protège vos plantes contre plusieurs facteurs :

  • Contre les rayons Ultraviolets qui peuvent endommager vos végétaux.
  • Contre le dessèchement car le filet réduit l’évaporation de l’eau du sol. Il vous permet par la même occasion de faire des économies d’eau.
  • Le filet d’ombrage peut également être installé sur une serre afin de protéger vos cultures en réduisant l’effet de serre.

A quoi sert un filet d’ombrage : Adapté à vos cultures

Il est important de savoir que tous les filets ne possèdent pas les mêmes capacités d’ombrages. Un filet peut atteindre jusqu’à 95 % d’ombre générée. À savoir que plus l’ombrage sera important, plus le filet sera lourd (à prendre en compte si vous souhaitez l’installer sur une serre).

  • Le poids est  à prendre en compte car il va jouer un rôle important sur la mise en place du filet.
  • La couleur est également un élément à prendre en considération car elle peut modifier la qualité du spectre lumineux qui va toucher vos cultures.

Dans la plupart des cas il est préférable d’utiliser un filet de couleur blanche qui aura peu d’influence sur le spectre lumineux.

A quoi sert un filet d’ombrage : Protège les végétaux

En effet le filet d’ombrage comporte d’autres avantages que celui de protéger vos plantations contre le soleil.

En matière de protection le filet est également efficace contre la grêle et les fortes pluies. Le filet est constitué de mailles qui lui permettent de protéger les cultures contre le gel.

Ainsi il réduit la surchauffe des cultures durant les fortes chaleurs et joue le rôle d’écran thermique en hiver.

Avec quoi pailler ?

Avec quoi pailler ?

Le paillage est une technique qui a pour objectif de recouvrir votre terre autour de vos plantes et cultures avec du paillis. Cette technique offre trois avantages très importants : la limitation des adventices, la conservation de l’humidité et donc la diminution des arrosages. Mais alors, avec quoi pailler ? En savoir plus

Qu’est-ce qu’une gelée ?

Qu'est-ce qu'une gelée ?

L’abaissement de la température en dessous de 0°C, autrement dit le gel, est un phénomène encore fréquent en cette période de l’année. Mais alors qu’est-ce qu’une gelée ? En savoir plus

Qu’est-ce que la rusticité des plantes ?

Qu'est-ce que la rusticité des plantes ?

Il est bien connu qu’au jardin on craint particulièrement le froid, le gel, la neige… qui peuvent fortement abîmer nos végétaux. Cependant il est possible de limiter le risque en choisissant votre plante selon votre région et son climat, en prenant en compte sa résistance au froid, c’est-à-dire sa rusticité. Mais alors, qu’est-ce que la rusticité des plantes ? En savoir plus

Comment se débarrasser du bambou dans votre jardin ?

Comment se débarrasser du bambou dans votre jardin ?

Dans le cas où vous auriez mis en place chez vous du bambou traçant dépourvu d’une barrière anti-rhizome, vous découvrirez malheureusement à un moment ou un autre que celui-ci s’est étendu sur votre espace vert. Il est également possible que vous ayez acquit un jardin où le bambou a déjà étendu ses rhizomes. Mais alors, comment se débarrasser du bambou dans votre jardin ? En savoir plus

Comment choisir votre filet brise-vent ?

Comment choisir votre filet brise-vent ?

La sélection de votre filet brise-vent se fera bien entendu selon vos différents besoins. Il faut pour cela prendre en compte quatre critères indispensable pour choisir le produit qui correspondra à vos envie. Mais alors comment choisir votre filet brise-vent ?

Comment choisir votre filet brise-vent : Matériau

Le premier aspect à prendre en compte est clairement le plus important. La matériau de votre filet brise-vent devra absolument être adapté pour une utilisation à l’extérieur.

Vous devrez donc vous assurer en premier lieu que le matériau utilisé est résistant à la lumière du soleil (traité anti-UV) et qu’il ne pourrie pas quand il est confronté à la pluie (imputrescible).

 

Comment choisir votre filet brise-vent : Hauteur

Ici le choix de la hauteur sera lié à la largeur de votre espace extérieur que vous souhaitez protégé. On estime que la hauteur d’un filet brise-vent permet généralement de protéger une zone d’une largeur équivalente à environ 10x la hauteur.

Ainsi si vous choisissez un produit de 3 m de hauteur, il protégera votre surface sur environ 30 m. A noter que la distance peut changer si votre jardin est en pente.

Comment choisir votre filet brise-vent : Longueur

Si la hauteur permet de définir facilement la distance protégée derrière le brise-vent, la longueur va elle vous permettre d’estimer la superficie que vous abriterez.

Vous devrez faire attention de bien choisir une longueur au moins 10 fois supérieure à la hauteur afin que votre produit fonctionne au maximum de ses capacités.

Attention à ne surtout pas laisser de trous entre vos différents brise-vents, cela produirait l’effet inverse en accélérant le vent dans ces entonnoirs.

Comment choisir votre filet brise-vent : Porosité

Il existe deux genres de filet brise-vent :

  • Le filet imperméable, avec une filtration du vent de 100%, qui va presque totalement arrêter le vent sur une petite surface, mais risque de déclencher des effets non souhaités comme par exemple des tourbillons au-delà du filet.
  • Le filet perméable, avec une filtration allant de 50% à 90%, qui va moins réduire le vent, mais le répartira beaucoup mieux sur une large distance.

Comment réparer votre bâche de serre ?

Comment réparer votre bâche de serre ?

Vous avez constaté une imperfection sur votre bâche de serre ? Elle est abîmée à cause du temps qui passe ou en raison d’éléments naturels comme le vent ? Ou encore vous avez maladroitement troué votre bâche plastique avec un de vos outils ? Dans tous les cas, celle-ci est bien entendue réparable, mais seulement dans certains cas.  En savoir plus

Qu’est-ce que le voile d’hivernage ?

Qu'est-ce que le voile d'hivernage ?

Au cours des dernières années, l’utilisation du voile d’hivernage est devenue de plus en plus populaire. Cependant avez-vous connaissance des différents modes d’utilisations possibles avec celui-ci : protection des plantes, facilitation du semis… ? Alors, qu’est-ce que le voile d’hivernage ?

Qu’est-ce que le voile d’hivernage : Un tissu très léger

Le voile d’hivernage est une sorte de tissu très léger, produit en polypropylène non tissé. Il est perméable à l’air et à l’eau, ce qui évite la déshydratation des végétaux protégés.

Peu cher, facile à découper aux dimensions voulues, le voile d’hivernage résiste très bien aux intempéries (pluie, grêle, etc.). Il s’installe et s’enlève facilement.

Il existe en différentes densités, le plus efficace et résistant étant celui de 30 grammes/m².

Qu’est-ce que le voile d’hivernage : Protéger les plantes du froid

En permettant à votre sol de gagner jusqu’à 4°C, le voile d’hivernage protège vos plantes du froid, en particulier des faibles gelées, un avantage crucial pour une bonne partie de vos plantes fragiles.

Il a son utilité en hiver : les plantes en pots groupées près d’un mur sur une terrasse et couvertes du fameux voile seront ainsi à l’abri et les arbustes délicats emmitouflés dans son léger manteau résisteront mieux aux frimas et aux vents.

Qu’est-ce que le voile d’hivernage : Protéger les floraisons précoces

Sur les arbustes à floraison précoce (camélias, rhododendron, etc.), un coup de gel tardif peut détruire les jeunes pousses et les boutons floraux. Le voile d’hivernage est alors un allié précieux.

Qu’est-ce que le voile d’hivernage : Accélérer la montée des semis

En posant un voile d’hivernage sur vos semis et jeunes plantations du potager, vous gagnerez quelques précieux degrés au sol, qui accéléreront la levée des graines et la pousse des jeunes plants.

Le gain de précocité peut atteindre 10 à 15 jours pour vos semis de carottes, poireaux, radis, laitues, haricots…

Avantage secondaire : le voile d’hivernage protège les semis des oiseaux !

Vous savez désormais ce qu’est le voile d’hivernage ! Découvrez dans cet article quand le mettre en place.