Entretenir son bassin en automne

Entretenir son bassin en automne

Les beaux jours ont filé, votre jardin se pare de belles couleurs chatoyantes et le crépitement des feuilles qui tombent est d’un agréable familier. C’est l’automne et le cycle de vie de votre bassin change avec les saisons. C’est le moment idéal pour préparer votre bassin et ses habitants à l’hiver afin qu’il soit resplendissant au printemps. Adoptez les bons réflexes et découvrez comment entretenir votre bassin en automne.

Entretenir son bassin en automne : Pompe et filtres

Arrêtez la filtration de votre bassin avant les premières gelées, vidangez et purgez le circuit d’eau. Enlevez de votre bassin ce qui ne survivra pas au gel, notamment les filtres. Vérifiez les caractéristiques de votre pompe, certaines pourront rester dans le bassin, et ce malgré les températures en baisse.

Saisissez l’opportunité pour nettoyer tout votre matériel avant de le stocker dans un bac d’eau, à l’abri du gel.

Entretenir son bassin en automne : la surface

Vous avez déjà intériorisé le fait qu’il faut ratisser toutes ces feuilles orangées de votre pelouse, il en sera de même pour votre bassin. Tâche fastidieuse mais nécessaire, les feuilles mortes dégagent un bio-gaz nuisible à l’écosystème du bassin et bouchent et encrassent le matériel d’entretien. Pour ramasser les feuilles, vous avez le choix entre l’utilisation d’une épuisette ou d’un aspirateur à bassin . Une fois le gros du travail fait, vous pourrez installer un filet de protection à la surface de l’eau.

Ne laissez pas l’eau de votre bassin geler. Installez une cloche antigel qui assurera l’oxygénation de l’eau. Cette cloche, par son tuyau, permettra également d’évacuer les gaz de décomposition et évitera que la glace, par son volume plus important, n’abîme les parois.

Entretenir son bassin en automne : les poissons

Au début de l’automne, nourrissez plus régulièrement vos poissons, ils embrasseront un rythme différent pour l’hiver. Passée la barre des 8°C, le métabolisme des poissons ralenti et il est important de drastiquement réduire leur ration alimentaire. Certains ne se nourriront plus de tout l’hiver alors que d’autres n’ingurgiteront que des quantités réduites. Renseignez-vous, toutes les espèces ne fonctionnent pas de la même façon.

Attention à ce que vos poissons ne manquent jamais d’oxygène grâce à la cloche antigel. Si vous vous y prenez un peu en retard et que la surface de l’eau est gelée, pas de panique. Ne frappez pas dans la glace au risque de léser l’appareil auditif des habitants du bassin, libérez un espace à l’aide d’eau chaude et installez votre cloche.

Entretenir son bassin en automne : les plantes

Un seul mot d’ordre : coupez ! Alors que les plantes aquatiques hibernent, le plus gros du travail sera au niveau des plantes autour du bassin. On coupe toute partie non immergée et on retire les fleurs fanées. Sinon, les plantes se décomposeront dans l’eau en diffusant un bio-gaz toxique pour vos poissons tout en provoquant un déséquilibre qui se traduira par une pullulation d’algues.

Evidemment, les soins dépendent de la nature. Certaines plantes ne résistent pas au gel, ainsi, retirez les pots et paniers de cultures des plus fragiles et gardez-les dans un local chaud pour l’hiver.

Comment entretenir votre piscine ?

Comment entretenir votre piscine

Il est indispensable de contrôler et de garantir la qualité et la pureté de l’eau dans votre piscine. En effet, prendre ce genre de précaution vous assure également la pérennité des équipements que vous possédez. Il est indispensable d’assurer régulièrement des tâches d’entretien afin de garder une piscine propre et fonctionnelle. Mais comment entretenir votre piscine ?

Comment entretenir votre piscine : Analyser l’eau

C’est l’une des tâches les plus importantes. L’analyse de l’eau vous permet de déceler bien des choses. Voici les différents paramètres à surveiller :

  • L’acidité de l’eau : Elle est mesurée grâce au pH (potentiel hydrogène). Le pH indique la concentration de l’eau en ions hydrogènes. Il doit être neutre, c’est-à-dire ni acide, ni trop élevé. Pour que le pH soit le plus neutre possible, il doit se situer entre 7.2 et 7.8. Au-delà, les algues vertes risques de proliférer, en deçà, l’eau sera trop acide pour vous et pour vos équipements.
  • La dureté de l’eau : Se mesure grâce au titre hydrométrique (ou TH). Le TH est l’indicateur de minéralisation de l’eau. Il est mesuré en degrés français (°f). Il vous permet de connaître la dureté de votre eau et donc sa teneur en sels minéraux. Dans l’idéal, le TH doit être situé entre 10 et 30°f. En dessous de ces valeurs l’eau sera trop douce et donc corrosive, et au-dessus, l’eau sera trop calcaire et pourra nuire à votre équipement.
  • L’alcalinité : Le TAC (titre alcalimétrique complet) est étroitement lié au pH. Le TAC permet de stabiliser le pH à la valeur recommandée, c’est ce qu’on appelle le pouvoir tampon. Tout comme le TH, la mesure de l’alcalinité s’exprime en degrés français. Pour avoir un pouvoir tampon suffisant, il est recommandé d’avoir un TAC compris entre 8° et 14°f.

Comment entretenir votre piscine : Les outils d’analyse

Afin d’analyser l’eau de votre piscine, il existe de nombreux outils dont en voici une liste succincte :

  • Les bandelettes indicatrices : Sans doute la méthode la plus simple et la moins coûteuse pour mesurer la concentration de pH de votre eau, et bien d’autres indicateurs.
  • Les pastilles réactives : Elles changent de couleurs en fonction de la teneur en minéraux de votre eau. À noter que les pastilles se limitent à l’analyse du chlore et du pH.
  • Le photomètre : C’est l’outil d’analyse par excellence. Plus coûteux que ses congénères, le photomètre a la faculté de mesurer avec la plus grande précision l’ensemble des indices liés à l’eau de votre piscine.

Comment entretenir votre piscine : Nettoyage du bassin

  • Avant d’entamer le nettoyage de printemps de votre bassin, il est primordial de ramasser les débris qui peuvent être présents à la surface de l’eau (feuilles mortes, insectes). Ce nettoyage superficiel à l’épuisette peut être fait avant chaque baignade.
  • Dans un second temps, munissez-vous d’un balai aspirateur et commencez par nettoyer les rebords et le fond de la piscine. Si vous possédez un robot de piscine autonome, la tâche n’en sera que moins fastidieuse !
  • La troisième étape est l’une des plus importantes car elle consiste à nettoyer l’intégralité de vos équipements de traitements de l’eau. La pompe et le filtre de la piscine doivent être nettoyés tous comme les skimmers (points d’entrée de votre système de filtration) ou les algues ont tendance à se développer.

Comment entretenir votre piscine : L’hivernage

Durant les périodes hivernales, il est important de protéger votre piscine et vos équipements contre le gel et autres intempéries. Il est recommandé d’hiverner sa piscine dès que la température de l’eau passe en dessous de 12°C afin d’éviter le développement des algues et bactéries. Il existe deux techniques d’hivernage prédominantes :

L’hivernage passif

Également appelé hivernage complet, l’hivernage passif se traduit par un arrêt total de l’activité de votre piscine. En effet, le nettoyage, l’entretien de l’eau et du bassin et la filtration sont à l’arrêt. C’est une technique de maintenance plutôt facile qui demande cependant une mise en place préalable.

Cette pratique possède des avantages appréciables. En effet, la consommation d’électricité liée à votre piscine devient inexistante, et l’entretient durant l’hiver est quasi nul. Une bâche d’hivernage est indispensable si vous souhaitez utiliser cette technique.

Cependant, il est important de souligner que la remise en service de votre piscine peut être contraignante et coûteuse car un grand nettoyage est nécessaire avant la remise en route de votre système.

L’hivernage actif

L’hivernage actif ou semi-hivernage, consiste à maintenir la filtration de l’eau pendant la saison hivernale. Cette technique est plus facile à mettre en oeuvre que l’hivernage passif et préserve la qualité de l’eau jusqu’à la remise en route de votre système.

Cette pratique nécessite cependant l’installation d’un système antigel et un entretien régulier du bassin (toutefois moindre qu’aux beaux jours). Même si elle est moins importante, n’oubliez pas de prendre en compte la consommation d’électricité liée à votre filtration !



Comment entretenir votre bassin ?

Comment entretenir votre bassin?

Entretenir un bassin demande de la minutie et de l’attention. L’entretien de votre bassin est indispensable pour conserver une eau propre et ainsi préserver l’écosystème environnant. Ainsi plusieurs paramètres rentrent en compte afin de maintenir votre bassin dans de bonnes conditions. Mais alors comment entretenir votre bassin?

Comment entretenir votre bassin : En général

Un entretien régulier de votre bassin est nécessaire au bon équilibre de la biodiversité qu’il renferme. A chaque saison, des gestes simples permettent de maintenir votre bassin en bonne santé.

Les facteurs responsables d’un bassin en déperdition : 

Il suffit de peu de chose pour que l’équilibre que représente l’écosystème aquatique soit perturbé :

  • La formation d’algues dans l’eau est l’une des causes les plus néfaste pour votre bassin. Elle est le plus souvent provoquée par de fortes chaleurs ou tout simplement par la décomposition de matières organiques. Ces algues filamenteuses, forment une couche de mousse verdâtre à la surface de l’eau qui bloque le développement de la biodiversité dans le bassin.
  • Une eau stagnante est également responsable du développement des algues. L’eau devient alors trouble et odorante.
  • La surpopulation de vie animale peut être néfaste, à la fois pour la qualité de l’eau du bassin mais également pour la survie des espèces végétales et animales qui s’y trouvent. Les apports mal dosés de nourriture et les déjections sont également une source de pollution
  • Enfin, l’évaporation naturelle de l’eau en période de sécheresses peut s’avérer dangereuse pour ce fragile écosystème.

Comment entretenir votre bassin : Les plantations

  • Il est important de couper la végétation présente sur le bord du bassin afin d’éviter la prolifération de feuilles mortes et de débris à la surface de l’eau. Cela limitera le développement de nitrates et de phosphates.
  • Généralement à la fin de l’hiver, vos plantes aquatiques nécessitent une coupe de leurs tiges fanées. Par ailleurs, pensez à vérifier que vos plantations ne soient pas trop proches les unes des autres. Si c’est le cas, rempotez-les.
  • En période printanière, pensez à retirer les algues restantes à la surface de l’eau afin d’éviter tout développement.

Comment entretenir votre bassin : Les poissons

  • C’est à l’approche de l’hiver que les poissons nécessitent le plus de nourriture. Quand la température extérieure passe en dessous des 10 degrés, c’est le moment d’arrêter de les nourrir.  Il vivront ainsi jusqu’au début du printemps.

Comment entretenir votre bassin : Pompes et filtration

C’est la fin de l’hiver et votre pompe immergée à besoin d’un nettoyage de printemps. Pensez à la nettoyer en profondeur afin qu’elle puisse être de nouveau prête à débuter une nouvelle saison.

Nettoyer la pompe :

  • Décrassez la grille d’aspiration à l’aide d’une brosse en nylon.
  • Remettez-la pompe en place dans le fond du bassin.
  •  Écartez la végétation autour du système afin qu’il puisse fonctionner correctement.

Nettoyer le système de filtration :

  • Rincez les cuves des systèmes multi-chambres.
  • Un apport de bactérie peut-être bénéfique pour votre bassin.

Quand les températures hivernales deviennent trop froides, c’est le moment d’arrêter le système de filtration et la pompe. Si votre bassin fait moins d’un mètre de profondeur, retirez le système entier afin qu’il ne gèle pas.

Comment entretenir votre bassin : Surface de l’eau

Chaque saison peut devenir néfaste pour votre bassin si vous n’entretenez pas la surface de l’eau. Même si les grosses chaleurs de l’été sont à prendre en considération, c’est en automne et en hiver que les risques sont les plus présents.

  • En automne : Il est important de retirer les feuilles mortes qui seront forcement présentes sur votre bassin. Cela évitera l’obstruction de la pompe et la contamination de l’eau.
  • En hiver : C’est la période du gel. Si la glace recouvre votre bassin, n’hésitez pas à verser de l’eau chaude dessus afin de créer des trous qui permettront au bassin de s’aérer.

Tout savoir sur le lotus

Tout savoir sur le lotus

Le lotus est une plante aquatique de la famille des Nélumbonacées. Ce lotus est la fleur sacrée dans certaines religions : bouddhisme, et brahmanisme dans lesquelles les divinités sont représentées sur un trône en fleur de lotus. Vous souhaitez tout savoir sur le lotus ? En savoir plus

Que faire contre l’eau verte dans votre bassin ?

Que faire contre l'eau verte dans votre bassin ?

Si l’eau de votre bassin est verte, cela veut que vous avez dans celui-ci un grand nombre d’algues unicellulaires. Si elles ne sont pas dangereuses pour la faune de votre point d’eau, elles peuvent concurrencer votre flore au niveau de la nourriture et les priver d’accès au soleil. Mais alors que faire contre l’eau verte dans votre bassin ? En savoir plus

Comment installer un bassin préfabriqué ?

Comment installer un bassin préfabriqué ?

Vous avez décidé de créer un bassin dans votre jardin et vous avez opté pour un bassin préformé ? C’est une bonne idée car si vous limitez vos options en terme de formes et de dimensions, vous gagnez en facilité de mise en place. Mais alors comment installer un bassin préfabriqué ? En savoir plus

Quelle est l’utilité d’une filtration de bassin ?

Quelle est l'utilité d'une filtration de bassin ?

Il est extrêmement important de savoir que de nombreux déchets/détritus s’accumuleront au fil du temps dans votre étang ou votre bassin : excrément de poisson, restes de plantes, pollution extérieure… Ceux-ci se transformeront de plus malheureusement en déchets toxiques dans le futur. Mais alors quelle est l’utilité d’une filtration de bassin ? En savoir plus

Comment fonctionne une fontaine de jardin ?

Comment fonctionne une fontaine de jardin ?

L’utilisation du mot “fontaine” met directement en avant le fait que votre eau se déplace, bouge… on la reconnaît d’ailleurs très souvent grâce à son bruit, agréable et reposant. Mais alors comment fonctionne une fontaine de jardin ? En savoir plus

Comment créer un bassin dans votre jardin ?

Comment créer un bassin dans votre jardin ?

La fraîcheur d’un petit point d’eau au cœur du jardin… Quel jardinier n’en a pas rêvé ! C’est souvent l’aboutissement dans les relations entre le jardinier et son jardin. La pelouse est bien installée, les massifs d’arbustes ou de vivaces commencent à prendre une belle ampleur, le potager est parfaitement organisé…  En savoir plus