Tout savoir sur le gabion

Tout savoir sur le gabion

Le gabion est une cage métallique qui peut être remplie avec des pierres. Il permet d’aménager votre environnement extérieur et peut servir de mur de clôture, de palissade ou de mur de soutènement. Il s’agit d’une solution idéale pour de nombreux usages. De plus, le gabion peut s’avérer esthétique pour votre extérieur. Vous souhaitez tout savoir sur le gabion ?

Tout savoir sur le gabion : Utilité

Comme mentionné ci-dessus, le gabion trouve son utilité dans bien des situations. Il est utilisé à travers le monde depuis des années que ce soit dans la construction ou tout simplement dans l’enjolivement d’un espace extérieur.

  • Stabilisation de talus : c’est l’une des principales utilités des gabions. Afin de soutenir correctement un talus, la mise en place de gabion est indispensable et ne nécessite aucune compétence en maçonnerie. Le but est de remplir vos gabions à l’aide de matériaux lourds afin de supporter la poussée exercée par le talus.
  • Protection des berges contre l’érosion : les gabions peuvent être utilisés afin de contrer l’érosion d’une berge. Ils permettent de soutenir cette dernière et sont également pourvus d’une grande perméabilité réduisant ainsi les impacts sur la biodiversité.
  • Habillage de façade : cette technique est de plus en plus tendance et très appréciée des architectes, car elle allie l’esthétisme moderne de l’acier et le côté rustique de la pierre. Par ailleurs, la façade en gabion ne nécessite aucun entretien et est facile d’installation.
  • Autres usages : les gabions peuvent vous permettre d’aménager votre extérieur. Les gabions sont de plus en plus utilisés comme brise vue et comme protection antibruit. Certaines personnes utilisent le gabion comme création de mobilier, comme des bancs ou encore des jardinières.

Tout savoir sur le gabion : Avantages et inconvénients

Avantages

  • L’esthétisme : grâce à la pierre, les gabions s’intègrent parfaitement dans un environnement naturel. C’est à vous de voir s’ils s’intégreront bien dans votre jardin.
  • Le prix : le gabion reste un produit peu onéreux et ne nécessite pas de fondation pour son installation. Cette installation est donc moins coûteuse que la construction d’un mur maçonné ou en béton.
  • Le respect de l’environnement : c’est l’un des atouts majeurs du gabion. Aucun agent chimique n’entre dans la composition du gabion. En effet, l’acier est totalement recyclable et la pierre est un matériau naturel.

Inconvénients

  • La taille : Outre cet inconvénient, le gabion n’en possède pas. Il faut prendre en compte qu’un gabion prend de la place. Ainsi son emplacement n’est pas prédéterminé et nécessite réflexion. Par ailleurs, la taille du matériau que vous souhaitez incorporer dans le gabion est un facteur à considérer. Ne choisissez pas de pierres trop petites au risque de les voir s’échapper de la structure.

Quels nichoirs choisir pour votre jardin ?

Quels nichoirs choisir pour votre jardin ?

Les oiseaux ne possèdent pas de résidence fixe à l’année.  Les nids servent uniquement de maternités et de pouponnières. En ville et à la campagne, des nichoirs sont installés pour le bien de nombreuses espèces. Si vous souhaitez également enrichir la biodiversité de votre jardin, l’installation de nichoirs est primordiale. Mais quels nichoirs choisir pour votre jardin ?

Quels nichoirs choisir pour votre jardin : Types de nichoirs

Il existe communément trois types de nichoirs : les nichoirs fermés, avec un trou d’envol, les nichoirs semi-ouverts avec une ouverture plus large et les nichoirs ouverts.

C’est trois types de nichoirs sont très spécifiques :

  • Les nichoirs fermés : Ces nichoirs possèdent un trou d’envol et sont destinés aux oiseaux dit “cavernicoles” (mésanges, sittelles, moineaux, étourneaux, gobemouche, rougequeue…)
  • Les nichoirs semi-ouverts :Ces nichoirs sont équipés d’une plus grande ouverture. Ils accueillent les espèces semi-cavernicoles comme la bergeronnette ou le rouge-gorge.
  • Les nichoirs ouvert : Ces nichoirs sont conçus pour les oiseaux de plus grande envergure car ils nécessitent plus de place pour leur envol que leurs congénères.

Quels nichoirs choisir pour votre jardin : Le matériau

La plupart du temps les nichoirs sont fabriqués en bois de qualité car il est important qu’ils ne se déforment pas avec l’humidité. Ce bois est naturellement traité sans produit nocif afin de ne pas porter atteinte à la santé des oiseaux.

Aujourd’hui la plupart des nichoirs sont fabriqués en un mélange de ciment et de sciure de bois agglomérée. Cette matière réduit la condensation et l’humidité et permet aux œufs et aux oisillons de se développer à une température plus constante. Par ailleurs ce type de nichoir gagne en longévité par rapport aux autres fabrications.

Quels nichoirs choisir pour votre jardin : Emplacement

L’emplacement du nichoir est très important. En effet, de nombreux facteurs ont pour cause la mortalité chez les jeunes oiseaux.

  • Il est primordial de ne jamais exposer le trou d’envol au soleil. Par ailleurs, le trou d’envol doit être orienté à l’opposé des vents violents. Une orientation Est ou Sud-Est est conseillée.
  • Privilégiez l’emplacement sur un arbre solide ou un mur. Les œufs et les oisillons doivent être hors de portée des prédateurs. Le nichoir ne doit pas se situer à moins de 1,50 m du sol.
  • Il est conseiller d’incliner légèrement le nichoir vers l’avant afin d’éviter que l’eau ne ruisselle dans le trou d’envol. Évitez de le fixer aux branches d’un peuplier ou d’un bouleau car elles sont fragiles et cassantes.

Comment fabriquer votre serre ?

Comment fabriquer votre serre

Une serre tunnel offre de nombreux avantages, elle protégera vos plantes et récoltes du mauvais temps et accélérera leur croissance. C’est également un espace parfaitement adapté pour accueillir vos plantes sensibles l’hiver. Mais comment fabriquer votre serre ? En savoir plus

Comment poser votre bordure de gazon ?

Comment poser votre bordure de gazon ?

La création d’une bordure au niveau de votre gazon vous offrira l’occasion de finaliser l’esthétique de votre jardin, tout en séparant ses différentes zones. Il existe de nombreux genres de bordures, en matériaux divers, qui vous offriront facilement l’effet souhaité. Mais alors comment poser votre bordure de gazon ? En savoir plus

Comment réussir votre verger ?

Comment réussir votre verger

Un producteur de fruits choisit la région – donc le climat – et la nature du sol, en fonction des espèces qu’il a l’intention de cultiver afin d’en tirer le meilleur rendement. Mais alors comment réussir votre verger ? En savoir plus

Comment fabriquer vos pots de fleur ?

Comment fabriquer vos pots de fleur ?

Les pots de fleurs, quoi de mieux pour décorer et offrir de la verdure à votre intérieur ou à votre terrasse. Vous pouvez bien entendu les acheter, mais il existe de nombreuses idées originales pour les faire vous même. Alors comment fabriquer vos pots de fleur ?

Comment fabriquer vos pots de fleur : Avec du béton

Afin de faciliter le démoulage ultérieur du pot en béton, huilez avec un chiffon et une simple huile de table :

  • L’intérieur du moule le plus grand
  • L’extérieur du moule plus petit
  • Le bouchon

Ensuite, versez dans le récipient extérieur une première couche de 3 cm de béton. Pour créer le futur trou, enfoncez le bouchon de liège verticalement au centre.

Puis lestez le petit récipient avec de la terre ou des cailloux et posez-le délicatement au fond du grand récipient, sur la couche de béton et le bouchon. Remplissez de béton l’intervalle entre le petit et le grand récipient. Au besoin, aidez-vous d’une truelle. Secouez doucement le grand récipient afin de chasser les bulles d’air et d’égaliser la surface.

Enfin, démoulez délicatement le pot en béton. Retirez le bouchon de liège. Poncez l’extérieur et les arêtes avec du papier de verre pour éliminer les aspérités.

Si vous ne souhaitez pas conserver l’aspect brut du béton, vous pouvez ensuite peindre le pot. Vous pouvez également peindre seulement une partie du pot, par exemple dans une teinte pastel, et laisser l’autre partie en béton brut.

Comment fabriquer vos pots de fleur : Avec des pneus

Les pneus sont souvent un déchet embarrassant. On peut les déposer en déchèterie ou alors les utiliser pour créer des jardinières originales et colorées. Colorées car, bien évidemment, on ne va pas les laisser dans leur couleur d’origine noire assez peu plaisante.

Il faudra au préalable nettoyer et dégraisser la partie extérieure des pneus afin que la peinture en bombe accroche bien. Nettoyez aussi l’intérieur pour éviter qu’il y ait des substances néfastes pour les plantes.

Il est conseillé de ne pas poser les pneus directement sur terre mais plutôt de créer un fond dans le pneu. Pour cela, il suffit de poser quelques planches et de mettre un sac pour retenir la terre.

Quelques trous sont faits dans les pneus pour permettre à l’excès d’eau de s’évacuer. Vous pouvez peindre les pneus à ce moment si vous ne l’avez pas fait précédemment.

Il ne vous reste plus qu’à choisir l’emplacement et à planter des végétaux. Je vous conseille d’éviter les plantes aromatiques et les légumes dans ce type de containers car un pneu n’est pas ce qu’il y a de plus écologique.

Comment fabriquer vos pots de fleur : Avec une table

Découpez une table en son milieu en créant suffisamment d’espace pour placer une jardinière amovible au centre.

Remplissez la jardinière de perlite, de terre, d’herbe et de fleurs. Placez-la dans la table.

Peignez ou vernissez le bois pour lui donner un effet fini naturel et rudimentaire et terminer le travail.

Conseil : faire une découpe irrégulière au milieu de la table lui conférera un air plus naturel.

Comment fabriquer vos pots de fleur : Avec une ampoule

Utilisez une pince pour retirer le culot en métal de la base.

Agrandissez le trou que vous venez d’ouvrir à l’aide d’un tournevis et retirez le capuchon noir. Retirez les broches métalliques et le filament avant de verser de l’eau et de placer des fleurs. Suspendez le tout à l’aide de fil de fer de jardinage.

Conseil : opérez en douceur pour ne pas briser l’ampoule et munissez-vous de gants épais et de lunettes de protection.

Comment fabriquer vos pots de fleur : Avec du géotextile

Munissez vous de géotextile feutré, de fil pour les tissus d’extérieurs, d’un ruban à mesurer, d’épingles et d’une machine à coudre !

Déterminez le diamètre de votre pot et ensuite, faites un cercle à l’aide d’une ficelle et de crayons. Coupez la ficelle à la moitié de la longueur de votre diamètre, n’oubliez pas d’inclure une boucle à chaque extrémité pour y insérer les crayons.

Puis, dessinez votre cercle à l’aide des crayons et de la ficelle. Vous pouvez le faire directement sur votre tissu ou encore sur un papier pour vous faire un gabarit et ainsi pouvoir le réutiliser pour vos futurs pots.

Après, déterminez la circonférence de votre pot. Vous avez deux options ici, soit vous prenez la formule C=πD (circonférence = π (pi) multiplié par le diamètre, π = 3.1416), soit vous prenez votre ruban à mesurer et faites le tour de votre gabarit. Si vous utilisez la formule, il est important d’ajouter plus ou moins 1″ (2.5 cm) afin d’avoir un excédent de tissu pour la couture.

Mettre votre gabarit sur le tissu, doublé si nécessaire, épinglez-le en place et découpez la base de votre pot.

Maintenant, déterminez la hauteur de votre pot et enfin pour les côtés de votre pot, coupez le géotextile à la longueur de la circonférence (51″ ou 130 cm dans notre exemple). Encore une fois, doublez le tissu si nécessaire.

Vous êtes prêts à passer à la couture. Commencez, si vous doublez le tissu, par coudre les deux épaisseurs de la base de votre pot ensemble. Ensuite, épinglez la base au tissu correspondant au côté de votre pot et les coudre ensemble. Puis, coudre le côté du pot.

Une fois terminé, mettez les coutures vers l’intérieur du pot. Faites une couture en zigzag par-dessus les coutures pour solidifier le tout.

Pour finir, vous pourrez ajuster la hauteur de votre pot en roulant le bord.

Comment fabriquer vos pots de fleur : Avec une souche d’arbre

Quand on abat un arbre dans son jardin, on n’a pas toujours le matériel ni l’énergie pour extraire la souche. Celle-ci reste donc en place. On l’agrémente parfois en y posant une vasque florale, mais on peut aussi y planter des végétaux !

Soit votre souche est déjà creuse, ou alors vous allez la creuser avec un burin et dans les deux cas, faites à la perceuse quelques trous sur le côté pour l’évacuation de l’excès d’eau.

Vous savez désormais comment fabriquer vos pots de fleur ! Et si vous n’avez pas le courage de les réaliser par vous même, n’hésitez pas à découvrir nos pots en Corten sur notre boutique.

Quoi faire au jardin de septembre aux premières gelées ?

Quoi faire au jardin de septembre aux premières gelées ?

Il est temps d’être aux petits soins pour sa pelouse à l’arrivée de l’automne : la période du 15 septembre au 15 octobre est la plus favorable à la création de nouvelles pelouses particulièrement dans les régions où l’été est précoce. Alors quoi faire au jardin de septembre aux premières gelées ?
En savoir plus

Comment aménager votre jardin pour les oiseaux ?

Comment aménager votre jardin pour les oiseaux ?

Comment rendre un jardin accueillant pour les oiseaux ? Vous aimeriez aménager votre jardin pour servir de refuge aux oiseaux ? Cependant ceux-ci ont souvent des difficultés pour nicher ou pour se nourrir, surtout dans les zones urbaines. Alors comment aménager votre jardin pour les oiseaux ? En savoir plus

Comment créer un mini-jardin d’eau ?

Comment créer un mini-jardin d'eau

La présence de l’eau dans un endroit apporte non seulement de la fraîcheur mais elle confère également charme et douceur. Vous souhaitez ajouter cette note à votre environnement végétal mais vous manquez de place, ou, tout simplement, vous ne souhaitez pas vous lancer dans des travaux importants :  En savoir plus

Comment réussir votre massif de fleurs ?

Comment réussir votre massif de fleurs

Les gravures du Moyen-Âge témoignent de jardins décorés de violettes et d’œillets ; jolies plantes bien rustiques de nos campagnes, très loin de la profusion de fleurs exotiques qui s’invitent dans nos massifs chaque été. Alors comment réussir votre massif de fleurs de nos jours ? En savoir plus